Vous êtes ici : Accueil > Anastasia CHINTZOGLOU
  • Anastasia CHINTZOGLOU

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  • Anastasia Chintzoglou

     

    anastasia.chintzoglou@gmail.com

     

    Anastasia Chintzoglou est née à Athènes en 1987 et vit à Paris depuis 2013. Après des études musicales (piano et harpe), elle poursuit ses études d’art dramatique et de mise en scène à l’École d’art dramatique de l’Université Aristote de Thessalonique. En 2016 elle obtient son Master en Études théâtrales, à l’Université de Paris VIII, sous la direction de Céline Frigau Manning et Makis Solomos. Spécialisée dans l’opéra contemporain et le théâtre musical, sa recherche se focalise sur les rapports complexes entre son, théâtre et société qui s’expriment dans ces genres artistiques. En même temps, étant metteuse en scène de spectacles musico-théâtraux, elle apporte un regard pratique sur ces questions, en tentant de mettre en lumière la théâtralité propre de l’interprétation musicale, en intégrant des notions a priori purement musicales, dans l’action scénique.

     

     

     

     

    Thèse en préparation

    Entre imaginaire et réalité : l’égalité et l’inégalité au sein de l’opéra contemporain, sous la direction d’Isabelle Moindrot (PR, Univ. Paris 8 - EA 1573) et la co-direction Céline Frigau Manning (MCF, Université Paris 8 – EA 1573)

     

    Dans cette thèse, je vise à étudier l’opéra contemporain, son évolution et sa place aujourd’hui en faisant une étude non seulement esthétique mais qui intègre le contexte social et les modes de productions, étude que je vais effectuer à travers le tandem égalité/inégalité. Genre complexe par excellence, l’opéra constitue un terrain idéal pour une approche pluri- ou transdisciplinaire. J’en ferai l’étude à la fois horizontalement (parmi les genres artistiques qui le composent) et verticalement (entre le spectacle et le public), en tentant de convertir ces axes en une approche synthétique. Prenant toujours en considération le cadre sociopolitique actuel, j’étudierai un échantillon d’opéras créés à partir de 2004 en Europe. Ainsi, je m’attacherai à examiner jusqu’à quel point la recherche de l’égalité/inégalité comme phénomène esthétique, social et politique, peut enrichir l’opéra de nos jours – et vice-versa : l’opéra contemporain est-il capable de faire évoluer la définition de l’égalité/inégalité comme notion esthétique ?

     

     

    PUBLICATIONS

     

    « Vers une musique théâtralisée : le cas de l’Oresteïa de Xenakis », dans Giordano Ferrari, Makis Solomos (dir.), L’espace sensible dans la production de théâtre musical et d’opéra : actes de colloque, Université Paris 8, Paris, le 13-15 avril 2015, Paris : l’Harmattan(à paraître en 2018).

     

     

    COLLABORATIONS ET PARTICIPATIONS A PROJETS

     

    « Vers une musique théâtralisée », colloque international L’espace « sensible » dans la production de théâtre musical et d’opéra du Wozzeck de Berg aux années 1960-70. L’exemple de l’Orestie. Giordano Ferrari, Makis Solomos (dir.), dans le cadre du projet Labex Arts H2H « Vers le présent de la dramaturgie musicale à travers l’idée d’espace “sensible“ ». Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, 13-15 avril 2015.

     

    « L’Orestie de Xenakis : Une analyse dramaturgique pour partir vers la création artistique », communication à la journée d’études Montrer sur l’Orestie. Giordano Ferrari, Makis Solomos (dir.), dans le cadre du projet Labex Arts H2H « Vers le présent de la dramaturgie musicale à travers l’idée d’espace “sensible“ ». Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, 22 novembre 2014.

     

     

    ACTIVITE ARTISTIQUE (performances sélectionnées) 

     

    2018 Dépaysement ; théâtre musical avec danse pour 2 danseurs, narrateur, clarinette basse, saxophone baryton, grosse caisse et spectateurs. Mise en scène et dramaturgie. Centre Culturel Onassis d’Athènes. En cours de préparation.

     

    2016-2017 Artiste invitée par le Centre Culturel Onassis d’Athènes dans le cadre de la plateforme de jeunes artistes « Privat Matters » co-organisée par la Biennale du Théâtre Musical de Munich.

     

    2016 (Running a) Business, hommage à Tony Soprano ; théâtre musical pour contrebasse seul de Nicolas Tzortzis. Mise en scène. Festival Musiques Démesurées, Clermont-Ferrand, France. Novembre 2016.

     

    2016-2017 Tâtonnement ; théâtre musical pour violon (ou flûte), violoncelle et piano, de Nicolas Tzortzis. Mise en scène. Schifferstadt, Mainz, Edenkoben et Berlin, Allemagne. Mai 2016 et février 2017.

     

    2014-2015 Oresteia ; suite pour chœur d’enfants, chœur mixte avec accessoires musicaux et douze musiciens, d’après Eschyle de Iannis Xenakis. Mise en scène en groupe avec Gvanca Bal et Anna Mezentseva et dramaturgie. Dans le cadre du projet Labex Arts H2H « Vers le présent de la dramaturgie musicale à travers l’idée d’espace “sensible“ », Amphithéâtre de l’Opéra Bastille. Avril 2015.

     

    2013-2014 De Musica ; pour 5 acteurs. D’après les « Confessions » et « De Musica » de Saint Augustin. Mise en scène et dramaturgie. Dans le cadre du Festival international de l’Académie théâtrale de Bratislava, “Istropolitana Projekt’14”, Bratislava, Slovakie, Juin 2014. Théâtre « Kleio », Thessalonique, Grèce. Juin et octobre 2013.

     

    2013 [James Joyce, Ulysses, Chapter III, Proteus, pg.61, 62] ; pour 3 acteurs. D’après « Ulysses » de James Joyce. Université Aristote de Thessalonique, Faculté des Beaux-arts, École d’Art Dramatique. Mars 2013.

     

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page