Vous êtes ici : Accueil > Domaines et activités de recherche
  • Domaines et activités de recherche

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Les recherches de l’axe Ethnoscénologie visent :

     

     

    A) à contribuer, par la théorisation des expériences, à une meilleure connaissance des pratiques performatives et spectaculaires de groupes et communautés culturels du monde entier. Veiller à lever les pièges de l’ethnocentrisme incite à mieux contextualiser chaque domaine, en repérant spécificités et interférences entre les cultures. Les conceptions dramaturgiques et théâtrales, les pratiques et traditions scéniques n’ont cessé de varier en fonction des contextes, notamment historiques, esthétiques, sociaux et politiques, et des conditions matérielles et économiques qui en résultent. La mise en perspective des échanges internationaux conduit à se demander comment appréhender dans leur altérité l’étonnante diversité de pratiques spectaculaires inventées par l’humanité, sans les édulcorer ni réduire leur complexité originale à l’aune de nos présupposés perceptifs, idéologiques et esthétiques. En s’attachant à situer et à cadrer les conditions de l’enquête, la démarche s’appuie sur le témoignage, l’observation participante et l’expérimentation, pour spécifier les outils, préciser les protocoles les plus adéquats pour décrire et analyser des processus d’incarnation de l’imaginaire qui, tout en reflétant une vision du monde, relèvent de l’éprouvé, de l’expérience relationnelle et de l’échange sensible.

     

     

    B) D’autre part, à mieux situer les enjeux et défis de la création scénique contemporaine :

     

    - en retraçant la circulation des idées et des pratiques à travers l’Europe et le monde, 

    - en interrogeant les processus dans une perspective transdisciplinaire, en relation aux autres arts, 

    - en analysant les aspirations récurrentes à se tourner vers l’ailleurs, qui ont motivé découvertes, rencontres interculturelles, et échanges internationaux.

     

     

    C) Au-delà de l’analyse des œuvres et des formes, il s’agit de prêter attention non seulement aux pics émergents que sont les spectacles, mais aussi aux processus de leur élaboration. Le souci de clarification épistémologique et la quête de méthodes conduisent ainsi à interroger les modalités d’apprentissages et de transmissions. Cette attention particulière porte également sur les processus de création individuels et collectifs de la scène à l’écran. En faisant valoir les dimensions culturelle, idéologique ou encore historique du corps expressif, à l’appui d’exemples de réalisations, de manifestations, de performances, de cérémonials, de rites qui impliquent ou mettent en jeu des personnes agissant devant témoins (en vue d’intentions variables qu’il convient de spécifier), il s’agit de prêter attention au développement de la conscience de soi, à la manière dont la culture, l’éducation et le vécu interfèrent pour forger habitus et schémas corporels, qui exercent une incidence dans la mise en forme du corps sensible, et dans la manière de circonscrire l’espace-temps où il évolue.

     

     

    Membres de l’équipe ethnoscénologie

     

    - 1 professeur / 1 professeur émérite /1 MCF /1 MCF associée 30% /11 doctorants

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page