Vous êtes ici : Accueil > Nadya Eloisa AVILA LEAL
  • Nadya Eloisa AVILA LEAL

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Nadya Eloisa AVILA LEAL.

    Doctorante, Ecole Doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, option théâtre et danse (EA 1573) - Université Paris 8. 

    Née à Bogota, Colombie.

     

    Domaines de recherche

    Sa recherche s’appuie sur le rôle de l’art scénique au sein des sociétés contemporaines dans lesquelles règne une violence endémique. Son étude se fonde sur l’exploration de la relation entre acte-violent et acte-scénique, en utilisant l’acte rituel comme axe de connexion. La chercheuse se penche plus particulièrement sur la société colombienne, porteuse d’une problématique sociale complexe marquée notamment au sceau de la violence et de l’injustice.  

     

    Projet en cours

    Ecriture d’une thèse qui a pour titre « Mettre en scène la violence en Colombie : la création d’un espace rituel depuis les années soixante-dix » sous la direction du professeur Katia Legeret et la co-direction de Sandra Camacho Lopez, professeur à l’Universidad Distrital Francisco José de Caldas Bogotá-Colombie.

    Ce travail a pour origine deux questions principales. L’art scénique a-t-il un rôle sacré au milieu d’une société contemporaine violente ? L’art scénique est-il générateur d’un espace rituel qui permette de réfléchir et sublimer laviolence structurelle et systématique, présente dans l’imaginaire individuel et collectif des êtres humains ?

    L’analyse se fonde sur 7 mises en scène inspirées de 7 actes violents de l’histoire du la Colombie. 

     

    Activité artistique / Activité de vulgarisation

    Formations

    Doctorante de l’Ecole Doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des Arts option théâtre et danse (EA 1573) - Université Paris 8, sous la direction du professeur Katia Legéret et et la co-direction de Sandra Camacho Lopez, professeur à l’Universidad Distrital Francisco José de Caldas Bogotá-Colombie, en 2014.

    Master 2 arts de la scène Université Paris 8, en 2013 ; Titre de mémoire : « L’autre dans le spectacle de la violence en Colombie » Sous la direction du professeur Nathalie Coutelet.  

    Ce mémoire aborde la relation violence/théâtre à partir de l’acte violent lui-même et la dynamique de l’altérité dans la cruauté en Colombie. Ce travail expose comment, dans ce pays, tout au long de son histoire, une grande partie des actes violents ont été un « spectacle », proche de la frontière, du seuil, de l’espace-temps liminaire, où on s’approche du spectacle d’art dramatique, et comment il a acquis des caractéristiques dramatiques. Cette étude analyse quels sont les éléments communs au théâtre et au spectacle de la violence ; comment le corps humain est manipulé par la violence, et comment les Colombiens parviennent à assumer tant de cruauté dans leur imaginaire individuel et collectif. 

    Licenciée maitre en art dramatique ; Diplômée de l’école nationale d’art dramatique de Colombie et de l’université d’Antioquia en 1996, son éducation artistique a été complétée par divers stages dirigés par des maîtres reconnus de l’art scénique comme les metteures en scène Rolf Abderhalden et Heidi Abderhalden, Mapa Teatro.

    Activité professionnelle

    Elle a travaillé professionnellement pendant 12 ans comme actrice ou comme assistante de mise en scène. Elle a joué dans de nombreuses pièces de théâtre. En 1993, dans Electre d’après Sophocle, metteur en scène Sandro Romero, invitée par le Ier Festival des écoles du Théâtre Aarhus-Dinamarca. En 1994, dans La clepsidra, metteur en scène Fernando Arevalo. En 1996, invitée par le Festival Nacional De Teatro Cali et le Vème Festival Iberoamericain du théâtre de Bogota. En 1995, dans Orestea ex machina actos d’instalación, metteur en scène, Heidi et Rolf Abderhalden, Mapa teatro. En 1996 dans Lili blue y sus hermanos de Misael Torres, metteur en scène Misael Torres. En 1999 dans L’avare d’après Moliere, création collective, metteur en scène Adriana Arango. En 2001, dans Knifes in hens de David Harrower, metteur en scène Ana Maria Vallejo, dans le cadre d’une participation au VIIIème Festival Iberoamericain du théâtre de Bogota, 2002.

    Elle a été assistante de mise en scène dans plusieurs pièces de théâtre, notamment Richard III, d’après William Shakespeare, Mapa teatro, metteur en scène Heidi Abderhalden. Cette pièce a été jouée en 2000, au Festival de Manizales, Colombie. En 2001, au Festival ibeamericain de théâtre de cadiz, Espagne. En 2002, au Kunsten festival d’art de Bruxelles, Belgique. Elle a été assistante de mise en scène dans Mort accidentelle d’un anarchiste de Dario Fo, metteur en scène Pedro Salazar en 2003. Dans Gas station angel D’ed Tomas, metteur en scène Ana Maria Vallejo, cette pièce, a été jouée pendant le IXème Festival Iberoamericain du théâtre de Bogota en 2001.

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page