Vous êtes ici : Accueil > Publications des membres titulaires (...)
  • Publications des membres titulaires 2015-2020

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • UR Scènes du monde

    Publications des membres titulaires 2015-2020

     

    Articles scientifiques

     

     

    Beaufils E., « Les catastrophes futures ou les futurs de la catastrophe » pour le numéro « Théâtre et Science-Fiction » de la revue ResFuturae, n° 21, coordonné par Romain Bionda, 2021.

    Beaufils E., « Expériences de pensée écofictionnelles » pour le numéro « Théâtre et Science-Fiction » de la revue ResFuturae n° 21, coordonné par Romain Bionda, 2021.

    Beaufils E., « Des théâtres interactifs zoom en temps de pandémie », for EASTAP Journal, à paraître fin 2021

    Beaufils E., « Des grands récits aux petites histoires : ne plus être face au monde mais dans le monde », dans Pierre-Louis Patoine (dir.), Epistémocritique, n° 21, « Hommages à Ursula Le Guin », à paraître fin 2021.

    Beaufils E., « Les guerres sans bruit ni fureur de Rabih Mroué et Lina Saneh », dans « Le Bruit et la fureur au théâtre : Haine, violences et guerres », Théâtres du Monde, numéro coordonné par Marc Lacheny, 2020.

    Beaufils E., « Théâtralisations radiophoniques de poèmes », in Germanica, LXIV, juin 2019, numéro coordonné par Carola Hähnel-Mesnard, p. 183-198.

    Beaufils E., « Scènes déplacées de l’anthropos », in Thaêtre, juin 2019, numéro coordonné par Frédérique Aït-Touati.

    Beaufils E., « Penser le geste rieur. Rire/Lachen d’Antonia Baehr », in Alternatives théâtrales, Numéro 135, 2018, « Philoscène. La philosophie à l’épreuve du plateau », coordonné par Sylvie Martin- Lahmani, p. 74-75.

    Beaufils E., « Un cas limite ? Monstrations du handicap dans Dschingis Khan de Monstertruck et Theater Thikwa », in Elseneur, « Monstruosités contemporaines », numéro dirigé par Sylvie Loignon et Claire Lechevalier, N°30, 2015, p. 101-114.

     

    Beaufils E., « Réalités de l’illusion d’illusion dans deux performances de Gob Squad. Ou comment se méfier de sa méfiance », in Hybrid, n°2, novembre 2015, http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=443  ;

    Beaufils E., « Comment mettre en scène l’Europe pour l’expérimenter autrement. Trois stratégies théâtrales » in Germanica, n°56, « Regards croisés sur l’Europe et les voisins européens », numéro dirigé par Andrée Lerousseau, 2015, p. 111-124.

    Beaufils E., « Je t’Adorno : Les dimensions posthumanistes du théâtre critique de Pollesch », in Isabelle Barbéris et Françoise Dubor (dir.), Le posthumain et le postdramatique, revue Degrés, 2015.

    Beaufils E., « Dons de l’absence dans les performances Low Pieces et Tremblement de terre au Chili », in Agnès Lontrade, Jacinto Lageira (dir.), « Esthétiques du don », in Figures de l’art, janvier 2015, p. 63-74. 

    Beaufils E., « Du ‘je’ à l’impersonnel poétique et vice versa - L’Acteur entre le personnage, le performeur et le témoin », in « Twenty-First Century Actors », Mimesis Journal, II, 2, 2014.

    Beaufils E., « Le jeu des imaginaires collectifs dans les théâtres hors établissements », in Emmanuel Béhague (dir.), « Théâtre et nation », dans Revue d’Allemagne, n°45, 2014, p. 133-147.

    Beaufils E., « La poésie de la cruauté », in Priscilla Wind (dir.), PETITE ANATOMIE DU CORPS VIOLENTÉ, dans É-CRIT, Université de Franche-Comté, e-crit3224.univ-fcomte.fr/.../5.-poesie-et-cruaute_beaufils

    Coutelet N., « “Le cadavre est à terre et l’idée est debout” : le souffle communard sur la scène contemporaine », Cahiers d’Histoire, numéro spécial sur la Commune, à paraître printemps 2021.

    Coutelet N., « Faire de sa vie une œuvre d’art : réel et fiction dans les mémoires des grandes courtisanes », Magasin du XIXe siècle, n° 9, 2019, p. 260-264.

    Coutelet N., « Femmes herculéennes au music-hall : déconstruction d’un cliché », in Raphaëlle Doyon et Pierre Katuszewski (dir.), « Genre et arts vivants », Horizons/Théâtre, n° 10-11, 2018, p. 260-279.

    Coutelet N., « Des “bras en l’air” aux “mains dans les poches” : transformations du jeu mélodramatique chez Firmin Gémier », Roxane Martin (dir.), « Le Jeu de l’acteur de mélodrame », Revue d’Histoire du Théâtre, n° 274, avril-juin 2017, p. 101-110.

    Coutelet N., « Les bonnes mœurs et la scène (1891-1914) », Revue d’Histoire du Théâtre, n° 269, janvier-mars 2016, p. 107-118.

    Coutelet N., « Les Folies-Bergère : une pornographie “select” », Romantisme, n° 163, mars 2014, p. 111-124.

    Coutelet N., « L’esprit communard dans La Saignée, de Lucien Descaves et Fernand Nozière (1913) », Théâtre(s) politique(s), n° 1, mars 2013, Revue en ligne : http://theatrespolitiques.fr/2013/03/lesprit-communard-dans-la-saignee-de-lucien-descaves-et-fernand-noziere/

    Déchery C,avec Martin Welton, « Staging Atmospheres : Editorial introduction to the first volume /Atmosphères en scène : Introduction au premier volume », Ambiances, n°6, décembre 2020, https://doi.org/10.4000/ambiances.3387

    Doyon R., « Culturalisme et réappropriation conceptuelle, l’inévitable paradoxe de l’ISTA »,

     Revista brasileira de estudos da presença, vol. 9, n°3, juin 2019.

     http://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S2237-26602019000300206 

     

    Doyon R., « L’entraînement doit rester un processus vivant : un entretien avec Torgeir Wethal », Revista brasileira de estudos da presença, vol. 9, n°3, juin 2019.

     http://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S2237-26602019000300500

     

    Doyon R., « Arts vivants : qui a peur du gendre ? » (co-auteur P. Katuszewski), Genre et arts vivants, numéro coord. par R. Doyon et P. Katuszewski, Horizons/ Théâtre, n°10-11, avril 2018, Presses Universitaires de Bordeaux, p. 4-11 : https://journals.openedition.org/ht/469

    Doyon R., « Singularités des parcours de femmes en art dramatique et mécanismes du ‘plafond de verre’ », Écriture et création au féminin, numéro coord. par Sylvie Martin-Lahmani, Alternatives Théâtrales, n° 129, juin 2016, publié sur http://www.alternativestheatrales.be/imagesdb/pdf/r.doyon-femmes.plafonddeverre.pdf

    Doyon R. « Le genre, une catégorie utile à l’histoire du théâtre du XXe siècle ? Le cas de Jacques Copeau et de Suzanne Bing », Les Oublis de l’histoire, numéro coord. par Marion Denizot, Revue d’Histoire du Théâtre, juin 2016, p. 133-155.

    Doyon R. « Suzanne Bing, collaboratrice de Jacques Copeau. Enquête sur la constitution d’un patrimoine théâtral » (75 000 signes), La Construction des patrimoines en question : contextes, acteurs, processus, numéro coord. par Z. Polimenova, Les Cahiers du LabEx CAP, n°1, juin 2015, Publications de La Sorbonne, p. 10-64.

    Doyon R., « Jacques Copeau, contradictions fertiles » (co-auteur M. Consolini), Jacques Copeau, numéro coord. par R. Doyon et M. Consolini, Les Nouveaux cahiers de la Comédie-Française, octobre 2014, p. 5-6.

    Doyon R., « Suzanne Bing, l’acolyte ou l’histoire de la création de l’école du Vieux-Colombier », Jacques Copeau, numéro coord. par R. Doyon et M. Consolini, Les Nouveaux cahiers de la Comédie-Française, octobre 2014, p. 50-54.

    Doyon R., « Entretien avec Jean Pommier, acteur du Miracle du pain doré » (avec Marco Consolini), Jacques Copeau, Les Nouveaux cahiers de la Comédie-Française, octobre 2014, p. 93-95.

    Doyon R., « Un pédagogue, c’est quelqu’un qui vous apprend qui vous êtes », entretien avec Jean Bellorini, Jacques Copeau, Les Nouveaux cahiers de la Comédie-Française, octobre 2014, p. 90-92.

    Dubois J., « Sociologie et ethnoscénologie : cheminements épistémologiques. En compagnie de Jean Duvignaud et Armindo Bião », L’Ethnographie, revue électronique, 2021.

    Dubois J., « Corporéité des croyances des communautés et des compagnies de théâtre des premières Nation de l’est du Canada », Horizon/Théâtre N°4, Ethnoscénologie, Les incarnations de l’imaginaire, Presses Universitaires de Bordeaux, 2014, 10 pages (p.53-62).

    Dusigne J.F., « les références à Stanislavski dans le travail théâtral de Vitez à Castellucci : interprétations et appropriations », Stanislavski : transmission et réappropriation, actes de la journée d’études organisée dans le cadre du projet MSH Paris-Nord « Stanislavski à l’épreuve de la scène et du monde », et du projet Labex Arts-H2H « Traduire, transmettre, mettre en jeu le « système » de Stanislavski. » Aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10-LABX-80-01), 2018.

    Dusigne JF., « Inventer le chœur », Le masque scénique dans l’antiquité, Deuxième époque, coll. A la croisée des arts, ISBN 10.978-2377690749, 05/12/2019.

    Frigau Manning C., « Un quatuor d’exception et son “délicieux Don Pasquale” : Lablache ou l’art d’un jeu comique ébouriffant », L’Avant-Scène Opéra. Don Pasquale, n° 302, 2018, p. 82-86.

    Frigau Manning C., « Peuple d’Italie, “peuple musical” : une question médicale au XIXe siècle » [The “Musical People” of Italy : a Nineteenth-Century Medical Question], article introductif bilingue au numéro spécial Musique italienne et sciences médicales au XIXe siècle, Laboratoire italien, n° 20, 2017.

    Frigau Manning C., « “Cette femme éminente a touché l’âme universelle”. Une théorie médicale du talent de l’actrice-chanteuse dans La Pasta nell’Otello de Luigi Morando De Rizzoni (Vérone, Crescini, 1830) », traduction, édition et introduction au texte, Laboratoire italien, n° 20, 2017.

    Frigau Manning C., « Le gai traduire. Histoire(s) d’un collectif de traduction théâtrale à l’Université Paris 8 », La main de Thôt, n° 4, Traduire ensemble pour le théâtre, dir. Antonella Capra et Catherine Mazellier-Lajarrige, 2017, URL : http://e-revues.pum.univ-tlse2.fr/sdx2/la-main-de-thot/

    Frigau Manning C., « “La manière anglaise” : convulsions et ventre à terre sur la scène lyrique », in Étienne Jardin (dir.), Influences anglaises sur le romantisme musical français, 2017, en ligne sur Bru Zane Mediabase. Ressources numériques autour de la musique romantique française  : http://bruzanemediabase.com/fre/Parutions-scientifiques-en-ligne/Articles/Frigau-Manning-Celine-La-maniere-anglaise-convulsions-et-ventre-a-terre-sur-la-scene-lyrique

    Frigau Manning C., « La Cenerentola à Paris de 1822 à 1848. Dans les coulisses de la création et des reprises du Théâtre-Italien », mis en ligne le 23 mars 2016 sur La Fabrique du spectacle, http://www.fabrique-du-spectacle.fr/spectacles/ressources/202

    Frigau Manning C., « L’art de la mort volontaire. L’opéra italien et ses suicidés romantiques sur la scène parisienne du XIXe siècle », European Drama and Performance Studies, numéro spécial Le suicide en scène, dir. Noémie Courtès, n° 7, 2016, p. 157-170.

    Frigau Manning C., « Saisir le geste du chanteur d’opéra : nouveaux enjeux pour l’histoire du théâtre », Revue de la Société d’Histoire du Théâtre, numéro spécial Les oublis de l’histoire du théâtre, dir. Marion Denizot, n° 270, 2e trimestre 2016, p. 101-114.

    Frigau Manning C., « La couleur italienne de Shakespeare. Sept opéras venus de la péninsule sur les scènes françaises (1812-1894) », European Drama and Performance Studies, dossier Shakespeare sur la scène française hier et aujourd’hui, John Golder (dir.), n° 6, 2016, p. 129-143.

    Frigau Manning C., « Traduire en collectif le théâtre italien contemporain. Les enjeux politiques de La Langue du bourricoti », avec Paolo Bellomo, Laboratoire italien, dossier Traductions politiques,Jean-Claude Zancarini (dir.), n° 16, 2015, URL : http://laboratoireitalien.revues.org/928.

    Frigau Manning C., « “La petite chose avec Molière” : Strauss et la tradition métathéâtrale », avec Timothée Picard, Avant-Scène Opéra. Ariane à Naxos, n° 282, 2014, p. 112-119.

    Frigau Manning C., « La leçon tragique d’Antonio Morrocchesi », Cahiers d’études italiennes Filigrana, n° 19, 2014, dossier Idées et formes du tragique dans la société et la culture italiennes de l’humanisme à la fin de l’époque moderne, Patrizia De Capitani (dir.), p. 215-229.

    Frigau Manning C., « Une panthère sur la scène romantique : Maria Malibran dans l’Otello de Rossini », Avant-Scène Opéra. Otello, n° 278, 2014, p. 72-77.

    Légeret K., « Perspectives de la recherche-création au musée », 8 pages, Revue MSH Paris Nord L’ETHNOGRAPHIE, n°2, Paris, 2020. URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=376

    Légeret K., « En quête de saveurs, l’expérience du rasa - méthodes et enjeux d’une transposition culturelle dans le cadre de la médiation culturelle », in Danser, jouer, vivre le rasa Introduction aux enjeux des arts du spectacle vivant au musée (dir. Katia Légeret), n° 2 revue l’Ethnographie, mars 2020, 11p.

    Légeret K., « Les expériences conduites par le service de l’action culturelle du MNAAG Musée national des arts asiatiques – Guimet, un entretien avec Cécile Becker », in Danser, jouer, vivre le rasa Introduction aux enjeux des arts du spectacle vivant au musée (dir. Katia Légeret), n° 2 revue l’Ethnographie, mars 2020, 11p.

    Légeret K., « Les émotions à l’œuvre dans les performances artistiques du rasa au musée national des arts asiatiques-Guimet », 25 pages, Revue MSH Paris Nord L’ETHNOGRAPHIE, n°2, Paris, 2020. URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=376

    Légeret K., « La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée », in Les frontières de la re-présentation, ISBN 2593-4228, La Thérésienne, Revue en ligne de l’Académie royale de Belgique, 2019. https://popups.uliege.be/2593-4228/index.php?id=262

    Légeret K., « La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée », Revue Degrés, n°180-181, ULB, Bruxelles, 150 p, 2020,c-c 12.

    Légeret K., « La création d’un nouveau parcours dans le patrimoine du musée Rodin par le médium interartistique et transculturel du spectacle vivant », in Le musée par la scène/Through the scene to the museum, dir. Chevalier Pauline, Mouton-Rezzouk Aurélie, Urrutiaguer Daniel, éditions Seconde époque, Paris, 2018.

    Légeret K., « Le personnage du guide dans la construction scénique, dansée et musicale du mythe « Le monde, une seule famille » (New Delhi, World Culture Festival, 2016) », in Du personnage au mythe. Avatars et métamorphoses, Revue Degrés, n°169-170, ULB, Bruxelles, 150 p, 2017, b.b.-12.

    Légeret K., « Poïétiques du spectacle vivant. L’interdisciplinarité entre recherche et création », (10 p), in L’interdisciplinarité entre recherche et création, (Dir.), Numéro spécial Revue Degrés, n°171, ULB, Bruxelles, 2017,c.c-15.

    Légeret K., « Dynamiques Créatives d’un Patrimoine Immatériel : la transmission orale du théâtre dansé Bharata-Nâtyam à Mysore (Inde) », Revue universitaire Estudos da Presença, Porto Alegre, Brésil, v. 5, n. 3, p. 466-489, (24 pages), sept/déc. 2015. h t t p : / / w w w. s e e r . u f r g s . b r / p r e s e n c a

    Légeret K., « Théâtres dansés de l’Inde : le Plaisir esthétique, un voyage sans frontières culturelles  ? », (12 p) in Les métamorphoses du spectateur, Collège Belgique, Dir. André Helbo, Revue Degrés n°161-162, Bruxelles, 2015, d.d.-12.

    Légeret K., « Akram Khan’s DESH, The Wall between India and Bangladesh : artistic crossings », in Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine, (Dir. K. Légeret), projet Labex Arts-H2H, Revue scientifique en ligne, Le texte étranger, http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/etranger9b.html, 15 pages (220 p) ; 2014. 

    Magris E., « Le regard des spectateurs munis de casques audio : effets de l’écoute médiatisée individualisée entre immersion et dissociation », in F. Baillet, M. Losco-Léna, A. Ryckner (dir.), L’oeil immersif. Devenirs du regard dans les pratiques immersives du tournant des XXème et XXIème siècles au théâtre, in Etudes Théâtrales, 2021.

    Magris E., Cuevas V., Filacanapa G., Girot G., Mascarau E., Scalari R., « Une expérience de plateforme critique collaborative : l’Observatoire Critique du colloque Corps en scène  », in Aparté | arts vivants, n° 4, 2017, p. 113-119.

    Magris E., « Penser le présent : le théâtre d’analyse de Milo Rau » / « Thinking the Present. Milo Rau’s Analytical Theater », Artpress, n° 435, juillet-août 2016, pp. 65-67.

    Magris E., « Du côté des pratiques artistiques : le projet comme forme de recherche-création ? », in Ligeia dossiers sur l’Art, XXVIIIe année, n°137-140, « Théâtres laboratoires : recherche-création et technologies dans le théâtre aujourd’hui », dir. Mireille Losco Lena et Izabella Pluta, janvier-juin 2015, p. 69-78.

    Magris E., « Une brèche dans les masques de théâtre : apparitions des visages et des corps âgés dans les créations de la Socìetas Raffaello Sanzio », in Recherche et travaux,n° 86,« Jouer (avec) la vieillesse », dir. Ariane Martinez, 2015, p. 93-104.

    Magris E., « Work in regress : métamorphoses transmédiales d’Hamlet », in Revue d’Histoire du Théâtre, n° 263, « D’après Carmelo Bene », dir. Christian Biet et Cristina De Simone, juillet-septembre 2014, p. 355-363.

    Moindrot I., « Accueillir le public au Théâtre des Champs-Élysées – Témoignage d’une ouvr(i)euse », in Revue d’histoire du théâtre, n°285, dossier « Histoire(s) de travail », 1er trimestre 2020. https://sht.asso.fr/revue/les-corps-du-metier-une-histoire-materielle-de-lartisanat-theatral-et-des-professions-invisibles/

    Moindrot I., « Agir sur le monde. Mettre en scène le répertoire d’opéra aujourd’hui », La Scène lyrique, échos et regards, dossier coordonné par Judith le Blanc, Théâtre/Public, n° 228, avril 2018, p. 14-19.

    Moindrot I., « Une mise en scène prophétique ? », in Le Prophète (Meyerbeer), L’Avant-Scène Opéra, n°298, 2017, p. 66-69.

    Moindrot I., « La mise en scène d’opéra, un scandale éphémère ? », Opéra et mise en scène v. 2, numéro coord. par Timothée Picard, L’Avant-Scène Opéra, n° 289, nov. 2015, p. 25-29.

    Moindrot I., « Le Prince Igor par D. Tcherniakov », Opéra et mise en scène v. 2, numéro coord. par Timothée Picard, L’Avant-Scène Opéra, n° 289, 2015, p. 98-100.

    Moindrot I. et Bayard P., « Éloge de la paranoïa en sciences humaines » (Entretien avec P. Bayard), in Réalités de l’illusion, HYBRID, n° 2, revue entièrement numérique, 2015, http://revue-hybrid.fr/.

    Moindrot I., M. Chabrol, M.-H Tramus, « Introduction », in Réalités de l’illusion, HYBRID, n° 2, revue entièrement numérique, 2015, http://revue-hybrid.fr/.

    Moindrot I., « Les Huguenots », Olivier Py, L’Avant-Scène Opéra, série Opéra et mise en scène, numéro spécial, 2013, p. 95-99.

    Moindrot I., « Sardou barrait, corrigeait, biffait dans un but unique : l’effet scénique », Propos recueillis par Hanan Hashem, Skén&graphie, Des écritures et des plateaux, automne 2013, p. 93-99.

    Moindrot I., « Entretien avec Romeo Castellucci », in Opéra et mise en scène v. 2, L’Avant-Scène Opéra, n° 289, 2015, p. 94-97.

    Moindrot I., « Les chœurs et l’humanité. Entretien avec Olivier Py », Olivier Py, L’Avant-Scène Opéra, série Opéra et mise en scène, numéro spécial, 2013, p. 71-73.

    Poirson M. « La rue n’a pas un visage de femme. Tentations gynécidaires sous la Révolution française », Christelle Taraud (dir.), Histoire des féminicides, Paris, La Découverte, 2021.

    Poirson, M.,« Désordres des ordres. Hommage à Christian Biet », Dix-septième siècle n°2021/2.

    Poirson, M.,« Les corps du métier », Revue d’histoire du théâtre, 2020-1, p. 18-26, avec Léonor Delaunay.

    Poirson, M.,« Ombres de la rampe. Les souffleurs de théâtre du XVIIe siècle à aujourd’hui », Revue d’histoire du théâtre, 2020-1, p. 101-128.

    Poirson, M.,« D’autres histoires que la nôtre. Le théâtre est-il soluble dans le récit du réel ? Cité  : « La France en récits », numéro spécial, 2020.

    Poirson, M.,« L’adieu aux armes. Le désarmement des corps féminins sous la Révolution française », Dix-huitième siècle n°53, 2021.

    Poirson, M.,« La force des femmes », Combattantes. Une histoire de la violence féminine en Occident, Paris, Seuil, 2020, p. 10-17.

    Poirson, M.,« Résister, se défendre, agir. Les femmes du XVIIIe siècle en milieu populaire », Combattantes op. cit. p. 74-95, avec Arlette Farge

    Poirson, M.,« Le coup de force des suffragettes. L’action directe au service du droit des femmes », Combattantes, op. cit. p. 138-155.

    Poirson, M.,« Guerrières aux seins nus. Les habits neufs du féminisme », Combattantes, op. cit. p. 224-250.

    Poirson, M.,« Molière (comédien) malgré lui : avatars mémoriels d’une gloire nationale dans la France contemporaine », Georges Forestier, Florence Naugrette, Marc Douguet, Elodie Benard (dir.), Si Molière m’était conté, Paris, Presses universitaires de Paris Sorbonne, 2021. 

    Poirson, M.,« Quand Versailles nous est conté : Berceau et tombeau des gloires de la France », Cité  : « La France en récits », numéro spécial, 2020.

    Poirson, M.,« Œuvre de sépulture : Kanata, la réparation contrariée du génocide amérindien », Alternatives théâtrales, publication en ligne, octobre 2019

    https://blog.alternativestheatrales.be/oeuvre-de-sepulture-kanata-la-reparation-contrariee-de-lethnocide-amerindien/#more-2704

    Poirson, M.,« Effigie en égérie. Trajectoire iconique d’une reine de France dans la pop culture internationale », Antoine de Baecque (dir.), Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image, Catalogue de l’exposition de la Conciergerie, Paris, RMN, 2019.

    Poirson, M., « Les affinités électives entre économie et littérature », L’Économie Politique, n°79 : « Quand la littérature s’intéresse à l’économie (et inversement) », juin 2018, p. 8-23.

    Poirson, M.,« Le Corps de la Troupe : La Comédie-Française, entre gouvernance et autogestion (1680-2016) », Séverine Ruset et Bérénice Hamidi-Kim (dir.), Troupes, compagnies, collectifs dans les arts, Entretemps, 2018, p. 75-92.

    Poirson M., « Corps étrangers », Alternatives théâtrales n°133, novembre 2017, p 7-14, version longue en ligne (16 p.) :http://www.alternativestheatrales.be/imagesdb/pdf/corps-etrangers-m-poirson.pdf

    Poirson M., « Une société de spectacle », Dix-huitième siècle n°49, Juillet 2017, avec Guy Spielmann, p. 5-25.

    Poirson M., « Le spectacle est dans la salle. Siffler n’est pas jouer », Dix-huitième siècle n°49, 2017, p. 311-328.

    Poirson M., « Des cliques et des claques : Spectateurs gagés et commerce des indulgences dans le théâtre du XIXe siècle », Revue d’histoire du théâtre, 2017-4.

    Poirson M., « Économie et écritures dramatiques contemporaines » Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2017-2, p. 419-433.

    Poirson M., « Partie de campagne : La retraite rurale dans l’œuvre de Louis-Sébastien Mercier », Hélène Cussac et Odile Richard-Pauchet (dir.), Dix-huitième siècle n°48 : « Se retirer du monde », 2016, p. 311-328.

    Poirson M., « Puissance d’intranquillité des corps mis à nu. Autour de Bad Little Bubble B. mis en scène par Laurent Bazin », Alternatives théâtrales n°129 : « Ecriture et création au féminin », Juin 2016.

    Poirson M., « Théâtres de l’impur », Scènes de l’obscène, Revue d’histoire du théâtre, 2016-1, avec Estelle Doudet, p. 5-20.

    Poirson M., « Émancipation contrariée », Scènes de l’obscène, Revue d’histoire du théâtre, 2016-1, avec Estelle Doudet, p. 147-153.

    Poirson M., « Museun as places for voices to resonate », Québec, Thema n°3  :« Musée et création », La revue des musées de la civilisation, Automne 2015, p. 158-167.

    Poirson M., « La Terreur en spectacle dans le théâtre contemporain : entre esthétique de la sidération et dispositif réflexif », La Terreur en scène, Études théâtrales n°59, printemps 2014, p. 7-41.

    Poirson M., « L’avenir d’une crise. Une décennie de transformations dans les professions du spectacle vivant », Revue d’histoire du théâtre, 2015-3, octobre 2015, p. 479-500, avec Emmanuel Wallon. 

    Poirson M., « Cent fois sur le métier… », Théâtre/Public n°217 : « Théâtre en travail », juin 2015, avec Emmanuel Wallon, p. 3-6.

    Poirson M., « L’entreprenariat théâtral dans l’ère du soupçon », Théâtre/Public n°217 : « Théâtre en travail », juin 2015, p. 42-49.

    Poirson M., « Les Enfants de Poucet : Avatars du conte dans le théâtre francophone contemporain (1989-2012) », Natacha Rimasson-Fertin (dir.), Revue de l’Institut des Langues et des Cultures d’Europe et d’Amérique (ILCEA) n°20, 2014, 43 pages. URL : http://ilcea.revues.org/2798

    Poirson M., « Faire vivre et laisser mourir : la comédie allégorique comme dispositif thérapeutique », Sophie Vasset et Alexandre Wenger (dir.), Dix-huitième siècle n°47 : « Raconter la maladie », 2015, p. 323-339.

    Poirson M., « Un théâtre de chair et de pensée », L’Allégorie au théâtre, Revue d’Histoire du Théâtre, 2015-1, p. 5-19.

    Poirson M., « Rémanence de l’allégorie dans le théâtre contemporain », L’Allégorie au théâtre, Revue d’Histoire du Théâtre, 2015-1, p. 153-178.

    Poirson M., « L’Insurrection qui (re)vient : quand le théâtre s’empare de la révolution », Revue d’histoire du théâtre, 2015-4, p. 507-520.

    Poirson M., « Le spectacle vivant, secteur en mutation », P. Tronquey (dir.), Cahiers Français n°382 : « Économie et politiques de la culture », septembre 2014, p. 32-39.

    Poirson M., « Le troisième âge des politiques culturelles », P. Tronquey (dir.), Cahiers Français n°382 : « Economie et politiques de la culture », septembre 2014.

    Poirson M., « ‘Se servir d’un Rembrandt comme planche à repasser !’ : Artketing, industrie de prototype et signalétique artistique », Multitude n°57 : « Art et Valuation », automne 2014, p. 76-86.

    Poirson M., « Neuf hommes en colère : Notre terreur (2009), horizon d’attente imprescriptible d’une politique des gestes ? », La Terreur en scène, Études théâtrales n°59, printemps 2014, p. 74-91.

    Poirson M., « Insoutenable légèreté de l’être théâtral : Enjeux dramaturgiques de la « comédie sérieuse » D’un retournement l’autre (2011) de Frédéric Lordon », Christine Baron, Epistémocritique n°12 : « Littérature et économie », Printemps 2014 (publication en ligne : http://www.epistemocritique.org/spip.php?article316)

    Poirson M., « Poétique du résidu, herméneutique du contingent », introduction à Économies du rebut : Poétique et critique du recyclage au XVIIIe siècle, PAris, Desjonquères, 2014, p. 9-27.

    Poirson M., « Le théâtre côté jardin : scénographie et dramaturgie du parc paysager dans le théâtre français du second 18e siècle », Colas Duflo (dir.), Dix-huitième siècle n°45 : « La Nature », 2014, p. 413-432.

    Poliakov S., « Sectarisme ou spiritualisme du théâtre russe ? », L’Ethnographie, 3-4 | 2020.

    URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=644

    Poliakov S., « Le Trust D.E. Histoire de la mort de l’Europe d’Ilya Ehrenbourg : un projet théâtral » in Création et crise en Europe,  Cahiers du CRINI, N°1, 2020, , https://tinyurl.com/poliakov-trust-de

    Poliakov S., « Quel appareil théâtral ? 1. L’appareil scénique » in Le Théâtre comme appareil, N°21, 2019. https://journals.openedition.org/appareil/3036.

    Poliakov S., « Quel appareil théâtral ? 2. L’appareil de l’acteur » in Le Théâtre comme appareil, N°21, 2019. https://journals.openedition.org/appareil/3036.

    Poliakov S., « Valère Novarina en scène de Claude Buchvald » in Hybrid, n°2 « Réalités de l’illusion », Labex Arts-H2H, Presses Universitaires de Vincennes, 2015 http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=541&lang=en 

    Pradier J.M., « De la Performance Theory aux Performance Studies », Journal des anthropologues, n° 148-149, 2017, p. 287- 299

    Pradier J.M., « le théâtre, la peste et le choléra- une thèse de médecine au temps de Lorenzacio » (numéro spécial sous la dir. de Poirson M., Revue d’histoire du théâtre, 2017.

    Pradier J.M., « L’ethnoscénologie et la scène des langues », L’évolution de la langue et le traitement des « intraduisibles » au sein de la recherche, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, 2016, p. 1-9.

    Pradier J.M., « Questioni sul teatro-che-cura : cure, care o illusione ? », Roberto Cappone (a cura di) Catarsi – Storie ed esperienze di un teatro-che-cura, Venise, Laboratorio Olimpico/Atti, 2016, p. 61-80.

    Pradier J.M., « L’ethnocentrisme théorique, ou l’effet clou de girofle », Horizons/Théâtre, numéro 7, Presses Universitaires de Bordeaux, 2016, p. 10-26.

    Pradier J.M., « Un chat noir/a black cat - spectacle vivant/performing art » Légeret K. et Helbo A. (Textes réunis par) Transdisciplinarité en question(s) – Bilan Erasmus Mundus en étude du spectacle vivant, Bruxelles : Association Internationale Sémiologie du Spectacle, coll. Tréteaux, 2016, p. 79-95.

    Pradier J.M., « Regard anthropologique sur la réception d’Antonin Artaud dans la France du théâtre »,

    Pradier J.M., « Le Théâtre national de Corée (1950-2015) », Théâtre/Public, n°218, octobre-décembre 2015, p. 52-53.

    Pradier J.M., « Ethnoscénologie – les incarnations de l’imaginaire », Teatro E Storia, L’altra metta dell Odin, Bulzoni editore, Rome, vol. 35, Annale 2014 (nuova serie 6).

    Pradier J.M., « Esthétique, corporéité des croyances et identité », Horizons/théâtre, n° 4, Presses Universitaires de Bordeaux, (actes 1 du 7ème colloque international d’ethnoscénologie – 21-23 mai 2013 Paris), 2014, pp. 8-19.

    Quinz, E. avec S. Bianchini, Maintenance Maintenant Main tenant, in La Fabrique du vivant. Mutations Créations, sous la direction de Marie-Ange Brayer et Olivier Zeitoun, Paris, Centre Pompidou / Orléans, Editions Hyx, 2019, p. 104-115.

    Quinz E., Pour une archéologie de l’Art cinétique, in Critique d’art, 50, Printemps-Eté 2018, Rennes, 2018, p.114-119.

    Quinz E., Réalités Expérimentales, in Céleste Boursier-Mougenot, rêvolutions, catalogue du Pavillon de la France, 56ème Exposition Internationale d’Art contemporain, la Biennale di Venezia, sous la direction d’Emma Lavigne, Arles, Analogues, 2015, p. 31-71.

    Quinz E., Interfaces-Mondes. Notes sur deux modèles d’installation située, in Bernard Guelton (dir.), Dispositifs artistiques et interactions situées, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 37-56

    Quinz E., Pour une critique du critical design. Sur les retours de l’ut pictura poesis et du design radical : Une conversation, avec Claire Brunet, in Laurence Corbel, Agnès Lontrade (dir.), La critique : art et pratique, Presses Universitaires du Mirail, 2015, p. 157-172.

    Rauch M.-A., « Du credo unioniste à l’impossible union. « Les organisations collectives des artistes interprètes », « Théâtre en travail, mutations des métiers du spectacle (toujours) vivant », M. Poirson Emanuel Wallon (dir.), Théâtre/Public, Théâtre/Public n° 217, 2015.

    Rauch M.-A., « La mutuelle des artistes et professionnels du spectacle. Une pièce manquante du puzzle de l’histoire de la protection sociale des artistes interprètes » in Les oublis de l’histoire, Revue d’Histoire du Théâtre • Numéro 270, trimestre 2, 2016.

    Rauch M.-A., « La figure des patrons dans les théâtres publics, in Présences du Pouvoir (O. Neveux dir.), Théâtre/Public n°224, avril 2017. http://theatrepublic.fr/theatre-public-n-224-presences-du-pouvoir/

    Rauch M.-A., « Les départements universitaires de théâtre comme lieux de démocratisation de l’accès aux métiers de la scène », in “Apprendre par le théâtre” (P. Colin, J.R. Dumanoir, Alain Trouvé (dir.), Revue Atala, cultures et sciences humaines, N° 20, 2017.

    Tancelin, P., « Effet V ou comment cultiver notre étonnement aujourd’hui » in Revue Degrés, N°171-172, 2017, c-21-35.

    Tancelin, P., « Par ces temps de détresse » in l’art comme figure du bonheur (traversés transculturelles), Hermann, 2016, p. 79-88.

    Tancelin, P., « Rachid Mouni : retrouver l’infime » in Au-delà des rives,Polyglotte CICCAT, 2014.

    Tancelin, P., « La scène-poème et la fragilité du dire » in Quand la scène fait appel -perspectives transculturelles, L’Harmattan, 2014.

    Tancelin, P., « Conversation entre le Dieu de la danse et le poète » in Rodin et la Danse de Civa, PUV St Denis, 2014, p. 140-150.

     

     

    Articles de synthèse / revues bibliographiques

    Beaufils E., « L’Esthétique du postfordisme selon Buchmann, van Eikels, Etzold et Schäfer », dans Regards croisés, N° 7, 2017, p. 158-161.

    Dubois J., « Théâtre », Dictionnaire de l’homme, Piette A., dir., Presses Universitaires de Paris Ouest, à paraître, 2018.

     

    Poirson, M.,« Il était plusieurs fois… Le Conte au théâtre », Le Conte des Contes, Omar Porras, L’avant-Scène Théâtre n°1487, 20 novembre 2020.

    Poliakov S., « Le Cocu magnifique, mis en scène par Meyerhold en format numérique » in Théâtre/Public N°263, juillet-septembre 2020, p. 92-96.

    Poliakov S., « Valère Novarina en scène de Claude Buchvald » in Hybrid, n°2 « Réalités de l’illusion », Labex Arts-H2H, Presses Universitaires de Vincennes, 2015 http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=541&lang=en 

    Rauch M.-A., « Olivier Neveux, Politiques du Spectateur, les enjeux du théâtre politique aujourd’hui », Revue HYBRID n° 1, revue bilingue entièrement en ligne, PUV, printemps 2014.

     

     

     

    Articles scientifiques en anglais ou en langue étrangère (SHS uniquement)

     

     

     

    Beaufils E., « Zwischen kritischem und mythischem Denken bei Heiner Goebbels », dans N. Müller-Schöll, Gerald Siegmund, Eva Holling, Lorenz Aggermann (dir.), Theater als Kritik, Frankfurt, 2018, p. 307-315.

    Beaufils E., « On Being-With », in E. Beaufils, Eva Holling (ed.), Being-With in Contemporary Performance Art, Berlin, Neofelis, 2018, p. 7-14.

    Beaufils E., « Selfplay and togetherness in Before your Very Eyes and Rhythm Conference Feat. Inner Splits », in E. Beaufils, E. Holling (ed), Being-With in Contemporary Performing Arts, Neofelis, Berlin, 2018.

    Beaufils E., recension sur Netzwerk Kunst und Arbeit, art works. Ästhetik des Postfordismus, Berlin, Polypen, 2016, in Medienwissenschaft, 2017.

    Beaufils E., recension sur Eva Holling, Übertragung im Theater. Theorie und Praxis theatraler Wirkung, Berlin, Neofelis, 2016, in Medienwissenschaft, 2017.

    Beaufils E., recension sur Claudia Emmert ; Jessica Ullrich (Hg.), Affekte, Berlin, Neofelis, 2015, in MEDIENwissenschaft, 2016.

    Beaufils E., recension sur Elisabeth Fritz, Authentizität – Partizipation – Spektakel : Mediale Experimente mit „echten Menschen“ in der zeitgenössischen Kunst, Köln, Böhlau Verlag, 2014, in MEDIENwissenschaft, 2015.

    Chabrol M., Moindrot I., Tramus M.-H. (dir.), « Introduction », Realities of illusion, HYBRID, n° 2, 2015. http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=419

     

    Déchery C, « Déborder le cadre : l’internationale situationniste, le théâtre et la performance », traduction de l’anglais au français d’un article de Clare Finburgh pour la revue Théâtre / Public n°231, Internationale situationniste, Théâtre, Performance, janvier 2019.

    Déchery C., « Les variétés de la performance du genre », de Shannon Jackson, traduction en français de « The Varieties of Gendered Performance », Horizons/Théâtre, n°10-11, avril 2018, Genre et arts vivants, (Co-Dir. R. Doyon Pierre Katuszewski), Presses universitaires de Bordeaux, 2018, p. 12-37. 

    Dusigne J.F., « Quando as pesquisas sobre processos criativos se tornam criações », « Descrever o Inapreensível : pesquisa, pedagogia e processos de criação em práticas performativas », org. Icle G., Editora Perspectiva Ltda, Brazil, 2017

     Dusigne JF., « La scuola della Cartoucherie : verso attori-creatori delle scene del mundo », Prove di dramaturgia, rivista di inchieste teatrali, Anno XXIII, numeri 1-2, pp. 32-36. 2019

    Frigau Manning C., « Phrenologising opera singers. The scientific ‘proofs’ of musical genius », 19th-Century Music, dossier Music and Science, Sarah Hibberd (dir.), vol. 39, n° 2, Fall 2015, p. 125-141.

    Frigau Manning C., « L’attore-traduttore tra controsensi e nobiltà. Recitare i ruoli di Don Giovanni e del Conte Almaviva al Théâtre-Italien (1810-1830)  », Acting Archives Review, anno III, n° 5 – Maggio 2013, p. 53-63.

    Magris E., « Continuità e discontinuità nella trasmissione di memorie, saperi e tecniche », in A. Barsotti, E. Magris, E. Marinai (dir.), Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea. Parte prima, in Biblioteca Teatrale, Rome (Italie), Bulzoni, n° 127-128, juillet-décembre 2018, pp. 21-31 (avec A. Barsotti et E. Marinai)

    Magris E., « Trasmettere, ricevere, lasciare : dinamiche dei passaggi intergenerazionali nell’ambito della regia contemporanea in Francia », in A. Barsotti, E. Magris, E. Marinai (dir.), Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea. Parte seconda, in Biblioteca Teatrale, Rome (Italie), Bulzoni, n° 129-130, janvier-juin 2019, pp. 47-61

    Magris E., « Entre Dissection et Empathie : le cinéma en direct de Katie Mitchell » / « Entre Empatia e Dissecação : o cinema ao vivo de Katie Mitchell », in Revista Brasileira de Estudos da Presença, v. 6, n° 2, mai-août 2016, publié en ligne : http://seer.ufrgs.br/index.php/presenca/article/view/59369

    Moindrot I., Chabrol M., Tramus M.-H. (dir.), « Introduction », Realities of illusion, HYBRID, n° 2, 2015. http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=419.

    Moindrot I. et Bayard P., « In praise of paranoïa in humanities » (Entretien avec P. Bayard), in Realities of illusion, HYBRID, n° 2, 2015, http://revue-hybrid.fr/.

     

    Poirson P., « Memory Avatars and Augmented Historical Reality. The French Revolution through its Commercial Spin-Offs », The French Revolution beyond academic history, H-France Salon, 2020.

    Poirson M., « Museun as places for voices to resonate », Québec, Thema n°3  :« Musée et création », La revue des musées de la civilisation, Automne 2015, p. 158-167.

    Poirson M., « Theatre in crisis, theatre of crisis : Economics and contemporary dramatic writing », Cinla Akdere (dir.), Economics and Literature, Routledge, 2017, p. 213-226.

    Poirson M., « F(r)iction d’économie : l’économie érigée au rang des beaux-arts », Hybrid n°2, revue des arts et médiations humaines : « Réalités de l’illusion », 2015, entièrement bilingue, 20 pages http://revue-hybrid.fr/

    Poliakov S., « Perspective in acting practice », Stanislavski studies, 2020, vol. 8 issue 1, Taylor and Francis/Routledge, 2020, p. 143-154.ISSN : 2056-7790 (Print) 2054-4170 (Online) https://doi.org/10.1080/20567790.2020.1736443

    Poliakov S., « Stanislavski and images » in Stanislavski studies, 2017, vol. 5 issue 1, Taylor and Francis/Routledge, 2017https://www.tandfonline.com/toc/rfst20/5/1?nav=tocList

    Pradier J.M., « Theatre and Therapy : ‘Care’, ‘Cure’, or Illusion ? », Clelia Falletti, Gabriele Sofia and Victor Jacono (ed.) Theatre and Cognitive Neuroscience, London, New York : Bloomsbury Methuen, Performance Science, 2016, p. 187-198.

    Quinz E., From Program to Behavior : The Experience of Arte Programmata (Italy, 1958–1968), in Samuel Bianchini, Erik Verhaegen (dir.), Practicable, From Participation to Interaction in Contemporary Art and New Media, Cambridge MA, The MIT Press, 2016, p. 91-111.

    Quinz, E., Behavioral Objects : A New Paradigm for Art and Design ?, avec Samuel Bianchini, in Body of Knowledge A Body of Knowledge : Embodied Cognition and the Arts, actes du colloque, sous la direction de Simon Penny, Claire Trevor School of the Arts, University of California Irvine, 2016.

    Quinz, E., avec Samuel Bianchini, Florent Levillain, Armando Menicacci, Elisabetta Zibetti, Behavioral Objects, Towards a Notation System to Design and Implement Behaviors in Non-anthropomorphical Robotic Artifacts, in Jean-Paul Laumond, Naoko Abe (dir.), Dance Notations and Robot Motion, Cham-Heidelberg-New York-Dordrecht-London, Springer, 2015, p. 1-24.

    Quinz, E., avec Samuel Bianchini, Rémy Bourganel, Florent Levillain, Elisabetta Zibetti (Mis)behavioral Objects. Empowerment of Users vs. Empowerment of Objects, , in David Bihanic (dir.), Empowering Users through Design. Interdisciplinary Studies and Combined Approaches for Technological Products and Services, Cham-Heidelberg-New York-Dordrecht-London, Springer, 2015, p. 129-154.

     

     

    Articles de synthèse / revues bibliographiques en anglais ou en langue étrangère (SHS uniquement)

    Dubois J., « Christophe Dargère et Stéphane Héas (dir.), Vivre la réclusion, Expériences plurielles de l’enfermement, Paris, Harmattan, Coll. « Des Hauts et débats », 2019, 288p. », L’ethnographie, 3-4 | 2020, mis en ligne le 26 octobre 2020, consulté le 13 mars 2021.

    Dubois J., « Théâtre », Dictionnaire de l’homme, Piette A., dir., Presses Universitaires de Paris Ouest, 2018, p577-583..

    Frigau Manning, C., « Pacini, Antonio (Francesco Gaetano Saverio) », in Dizionario Biografico degli Italiani, Roma, Treccani, vol. 80, 2014, en ligne : http://www.treccani.it/enciclopedia/antonio-pacini_(Dizionario-Biografico)/

    Quinz E., « Estetiche dell’ambiente sonoro. Linee di deriva della musica », in Enciclopedia “Francisco Salinas” de Estética y Filosofía de la Música, Universidad de Salamanca, 2014.

     

    Autres articles (articles publiés dans des revues professionnelles ou techniques, etc.)

    Coutelet N., « Firmin Gémier, les trois coups du théâtre pour tous », L’Humanité Dimanche, n° 716, juillet 2020, p. 68-73.

    Coutelet N., « L’invention du music-hall. Les lumières de la ville », Le Nouveau Magazine littéraire, n° 28, 2020, p. 32-33.

    Dubois J., « Enjeux, principe cathartique, protocoles et limites des usages sociaux du théâtre », Sociétés, n°138, DeBoeck Supérieur éditeur, 2017, p. 29-40.

    Dubois J. « Le sens du commun au sein de la compagnie autochtone Debajehmujiq, à l’Est du Canada », Colloque sur l’Etre-Ensemble, CDN, Angers, juin 2016, Editions Deuxième époque, 2018, 13 pages. 

    Dusigne J.F., « Vers un acteur-créateur des scènes du monde », commande de la mission recherche/direction générale de la création artistique, Cultureetrecherche, n°135, printemps-été 2017.

    Dusigne J.F., « Entre Europe et Corée, passerelle créative à ARTA, (Avec Lee Jaram et Lee Hyang-Ha, l’art de raconter des histoires et de faire vivre des personnages, du pansori joué et chanté à l’improvisation satirique) », publication en Coréen des actes du Festival K-Vox, Séoul, 2017.

    Légeret K., « Danses et théâtres de l’Inde au département théâtre de l’université Paris 8  : apprentissages et formation à la recherche », revue Nouvelles de l’Inde, Ambassade de l’Inde, n°414, (69 p.), fev-avril 2014.

    Légeret K., « Amala Devi, la grande dame de la danse classique indienne en France, hommage », revue Nouvelles de l’Inde, Ambassade de l’Inde, n°417, (72 p.), sept-oct 2014.

    Pradier J.M., « Le Théâtre, la Peste et le Choléra- Une thèse de médecine au temps de Lorenzaccio » Théâtre et médecine. De l’exhibition spectaculaire de la médecine à l’analyse clinique du théâtre. Epistémocritique, mai 2016, en ligne.

    Pradier J.M., « Actualités Claudéliennes – Théâtre » (Passions par LEE Hyun joo, festival d’Avignon), Bulletin de la Société

    Rauch M.-A., « Olivier Neveux, Politiques du Spectateur, les enjeux du théâtre politique aujourd’hui », Revue HYBRID n° 1, revue bilingue entièrement en ligne, PUV, printemps 2014.

     

     

     

     

     

    Ouvrages

     

    Monographies et ouvrages scientifiques, éditions critiques, traductions (SHS uniquement)

     

     

    Monographies

     

     

    Beaufils E., Toucher par la pensée. Théâtres critiques et résonances poétiques, Paris, Hermann, automne 2021

    Coutelet N., Un Théâtre à côté : la Grimace. De la Belle Époque aux Années folles, Le Coudray, Otrante, 2020.

    Coutelet N., Étranges artistes sur la scène des Folies-Bergère (1871-1936), PUV, coll. « Théâtres du monde », 2015, 288 p.

    Doyon R., Les Trajectoires des artistes femmes en art dramatique. Singularités et mécanisme du plafond de verre, préfacée par Marie Buscatto, 2019, publication en ligne HF Île-de-France : http://hf-idf.org/2019/02/05/les-trajectoires-professionnelles-des-artistes-femmes-en-art-dramatique/

    Dusigne J.F., Les passeurs d’expérience, ARTA, école internationale de l’acteur, Ed. Théâtrales, 2014. 254 p.

    Frigau Manning, C., Chanteurs en scène. L’œil du spectateur au Théâtre-Italien (1815-1848),Honoré Champion, coll. Romantisme et Modernités, 2014, 828 p.

    LégeretK., Les 108 Karana, danse et théâtre de l’Inde, livre-DVD, Geuthner, Paris, octobre 2017, 338 p. 

    Poirson, M.,Combattantes. Une histoire féminine de la violence en Occident, Paris, Seuil, « Beaux livres », 2020, préface de Christiane Taubira.

    Poirson, M.,Le sexe faible ? Femmes et pouvoirs en Suisse et en Europe (16e-20e siècles), Catalogue de l’exposition du Château de Morges et ses musées, Lausanne, Genoud, 2020, avec Jasmine Cornut et Adelaide Zeyer.

    Poirson M., Comédie-Française, une histoire culturelle, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Beaux livres », à paraître en 2018, avec Agathe Sanjuan, 212 p.

    Poirson M., Les Audiences de Thalie : la comédie allégorique, théâtre des idées à l’âge classique (XVII-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, « XVII-XXIe siècles  », 2014, 835 p.

    Poirson M., Politique de la représentation : littérature, arts du spectacle, discours de savoir, Paris, Champion, « Le dialogue des arts » n°1, 2014, 265 p.

    Poirson M., Comédie et économie du classicisme aux Lumières, Paris, Classiques Garnier, « L’Europe des Lumières », 2018, 563 p.

    Poliakov S., Constantin Stanislavski, collection « Mettre en scène », Actes-sud papiers, Arles, 2015, 94 p.

    Rauch M.-A., À bas l’égoïsme, vive la mutualité, la Mutuelle des artistes et professionnels du spectacle (1865-2011), Coll. Théâtres du monde, Presses universitaires de Vincennes, 2015.

    Quinz E., Le cercle invisible. Environnements, systèmes, dispositifs, Paris, Les presses du réel, 2017, 328 p.

    Tancelin, P., Verticale du silence, coll. Poètes des cinq continents, L’Harmattan, 2018.

    Tancelin, P., Poéthique de l’Ombre, coll. Poètes des cinq continents, L’Harmattan, 2017 151 p.

    Tancelin, P., À fleur de clarté, Unicité, 2016.

    Tancelin, P., Cet insoupçonné levant, coll. Poètes des cinq continents, L’Harmattan, 2015.

    Tancelin, P., Seuils, coll. Poètes des cinq continents, L’Harmattan, 2014.

    Tancelin, P., Au large de l’éphémère, Ed. CICEP-EDITION 2014.

    Tancelin, P., À la rencontre de Geneviève Clancy, poète-philosophe, L’Harmattan, Paris, 2013, 130 p.

    Tancelin, P., Paroles de poètes/Poètes sur parole (avec Jean-Luc Pouliquen), collection Témoignages poétiques L’Harmattan, Paris, 2013.

     

    Éditions critiques

    Coutelet N., Victorien Sardou, Georgette, in édition critique des Comédies de Victorien Sardou, dirigée par Isabelle Moindrot, Paris, Classiques Garnier, à paraître.

    Coutelet N., Victorien Sardou, La Piste, in édition critique des Comédies de Victorien Sardou, dirigée par Isabelle Moindrot, Paris, Classiques Garnier, à paraître.

    Sardou V., Drames et Pièces historiques,édition critique dirigée par I. Moindrot, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français, 2017, tomes I à VI (3.000 pages).

    Moindrot I., « Introduction générale » et « Introduction aux drames et pièces historiques », in V. Sardou, Drames et Pièces historiques, édition critique dirigée par I. Moindrot, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français, 2017, tome I, p. 7-117 et p. 118-140.

    Moindrot I., La Tosca, in V. Sardou, Drames et Pièces historiques, édition critique dirigée par I. Moindrot, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français, 2017, tome II, p. 225-415.

    Moindrot I. et Goetz O., Spiritisme, in V. Sardou, Drames et Pièces historiques, édition critique dirigée par I. Moindrot, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français, 2017, tome II, p. 417-635.

     

     

     

     

    Traductions

     

    Ouvrages scientifiques

    Clément B. et Häerle C.-C. (dir.), Aux confins du récit [Confini del racconto], trad. C. Frigau Manning, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2014, 229 p.

    Mazzoni G., Sur la poésie moderne [Sulla poesia moderna], trad. C. Frigau Manning, Paris, Classiques Garnier, 2014, 258 p.

    Rééditions (conception et préface)

    Burnham J., Haacke H., Esthétique des systèmes, direction de l’ouvrage et préface par E. Quinz Dijon, Les presses du réel, Petite collection Arts-H2H, 2015, 166 p.

    Hayles N. K., Parole, écriture, code, co-direction de l’ouvrage E. Quinz et A Regnauld, Dijon, Les presses du réel, Petite collection Arts-H2H, 2015, 88 p.

    Papanek V., Design pour un monde réel, édition critique sous la direction d’A. Clarke et E.Quinz, préface. Traduction de Design for a Real World, 1970. Traduction de l’anglais par Robert Louit et Nelly Josset. Dijon, Les presses du réel, 2021.

     

     

    Textes dramatiques

     

     

    Dante E., Io, Nessuno e Polifemo. Moi, Personne et Polyphème, texte bilingue, traduction du collectif La Langue du bourricot, sous la direction de P. Bellomo, C. Frigau Manning et R. Lafore, Toulouse, PUM (coll. Nouvelles Scènes), 2017, 85 p.

    Moresco A., Duetto. Duo, texte bilingue, traduction du collectif La Langue du bourricot, sous la direction de C. Frigau Manning, Toulouse, PUM (coll. Nouvelles Scènes), 2016, 89 p. 

    Bacchini M., In nome del popolo italiano. Au nom du peuple italien, texte bilingue, traduction du collectif La Langue du bourricot, sous la direction de C. Frigau Manning, Toulouse, PUM (coll. Nouvelles Scènes), 2014, 93 p. 

    Longobardi S., Bastavamo a far ridere le mosche. On faisait rire les mouches, texte bilingue, traduction du collectif La Langue du bourricot sous la direction de C. Frigau Manning, Toulouse, PUM (coll. Nouvelles Scènes), 2013, 56 p.

     

     

    Articles scientifiques

     

     

    Siegmund G., « Ne pas participer – ou alors à distance », trad. E. Beaufils, dans Eliane Beaufils, Alix de Morant, Scènes en partage. L’Être-ensemble dans les arts performatifs contemporains, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, p. 306-319.

     

    van Eikels K., « Performance collective, performance de la collectivité : qu’est-ce que l’être-ensemble ? », trad. E. Beaufils, dans Eliane Beaufils, Alix de Morant, Scènes en partage. L’Êre-ensemble dans les arts performatifs contemporains, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, p. 35-48 (co-traduction avec Alexandra Béraldin).

     

    Otto L., « Penser ensemble en danse », trad. E. Beaufils, dans Eliane Beaufils, Alix de Morant, Scènes en partage. L’Être-ensemble dans les arts performatifs contemporains, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, p. 167-177.

     

    Eiermann A., « Quand le nuage n’était pas là… », trad. E. Beaufils, dans E. Beaufils, Quand la scène fait appel…Le théâtre contemporain et le poétique, Paris, L’Harmattan, 2014, p.79-96.

     

    Bleeker M., « I.M. et la pensée du théâtre », trad. E. Beaufils, dans E. Beaufils, Quand la scène fait appel…Le théâtre contemporain et le poétique, Paris, L’Harmattan, 2014, p.135-148.

     

    Harding J., « Le poème favori de l’espion », trad. E. Beaufils, dans E. Beaufils, Quand la scène fait appel…Le théâtre contemporain et le poétique, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 243-253 (avec Lobna Ben Hassine).

     

    Derek Paget, Les origines du Théâtre Verbatim, trad. de l’anglais E. Magris, in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, Montpellier, Deuxième époque, 2019, pp. 170-181

    Carol Martin, La table et le monde hors scène : les objets scéniques dans le théâtre du réel, trad. de l’anglais E. Magris, in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, Montpellier, Deuxième époque, 2019,pp. 349-361

     

    Davis T., « Questions pour une méthodologie féministe de l’histoire du théâtre », trad. R. Doyon, Genre et arts vivants, Horizons/ Théâtre, n°10-11, juin 2018, Presses Universitaires de Bordeaux, p. 171-201. [« Questions for a feminist methodology in theatre history », Interpreting the Theatrical Past, Essays in the Historiography of Performance, edited by Thomas Postlewait and Bruce A. McConachie, University of Iowa, 1989, p. 59-77.] https://journals.openedition.org/ht/556 . Avant-propos de R. Doyon et de l’autrice Tracy Davis : https://journals.openedition.org/ht/554

     

    Jackson S., « La performance et ses alli·é·s », trad. R. Doyon, Scènes en partage, L’être ensemble dans les arts performatifs, ouvrage dirigé par Eliane Beaufils et Alix de Morant, Deuxième époque, Montpellier, 2018, p. 73-89.

     

    Monographies et ouvrages scientifiques, éditions critiques, traductionsen anglais ou en langue étrangère (SHS uniquement)

     

    Éditions critiques

     

     

    Beaufils E., Holling E. (ed.), Being-With in Contemporary Performance Art, Berlin, Neofelis, 2018, p. 7-14.

    Légeret K., Dance Theatre of India, crossing new Aesthetics and Cultures, Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2018, 130 p.

    Quinz E., Le comportement des choses, Dijon, Les presses du réel, 2021.

    Quinz E., Il cerchio invisibile, Ambienti, sistemi, dispositivi, Milan, Mimesis, 2014, 264 p.

     

    Direction et coordination d’ouvrages / édition scientifique

    Beaufils E., de Morant A. (dir.), Scènes en partage. L’être-ensemble dans les arts performatifs contemporains, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018.

    Beaufils E. (dir.), Quand la scène fait appel… Le théâtre contemporain et le poétique, Paris, L’Harmattan, 2014, 290 p.

    Chabrol M., Moindrot I., Tramus M.-H. (dir.), Réalités de l’illusion, Revue HYBRID, n° 2, 2015. En ligne : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=419

    Coutelet N. et Moindrot I. (dir.), L’Altérité en spectacle 1789-1918, Presses universitaires Rennes, coll. « Le spectaculaire », 2015, 370 p.

    Dautrey J. et Quinz E. (dir.), Strange Design. Du design des objets au design des comportements, Villeurbanne, éditions it :, 2014, 380 p.

     

    Déchery C, co-direction avec Martin Welton, d’une revue bilingue anglais/français électronique, “Staging Atmospheres : Theatre and the Atmospheric Turn - Volume 1 / Atmosphères en scène : le théâtre à l’ère du tournant atmosphérique - Volume 1”, Ambiances, n°6, décembre 2020

    https://doi.org/10.4000/ambiances.3372

    Doyon R., Genre et arts vivants, co-direction P. Katuszewski, Horizons/ Théâtre, n°10-11, Presses Universitaires de Bordeaux, 2018, 313 p.

    Doyon R., Jacques Copeau, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, co-dir. M. Consolini, 2014, 104 p.

    Doyon R., Les Collectifs dans les arts vivants depuis 1980, co-dir. G. Freixe, coll. « Les Points dans les poches », Lavérune, L’Entretemps, 2014, 320 p. 

    Dubois J., Giroux D, codir., Les arts performatifs et spectaculaires des premières nations de l’est du Canada, Paris, L’Harmattan, collection « Logiques sociales », 2014, 135 pages.

    Dusigne J.F. (dir.), La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, Solitaires Intempestifs, 2015, 448 pages.

    Frigau Manning C. (dir.), Musique italienne et sciences médicales au XIXe siècle, numéro spécial, Laboratoire italien, n° 20, 2017, 151 p. En ligne : http://laboratoireitalien.revues.org/1526

    Frigau Manning C. et Karsky M. N. (dir.), Traduire le théâtre. Une communauté d’expérience, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, coll. Théâtre du Monde, 2017, 202 p.

    Frigau Manning C. (dir.), La Scène en miroir. Métathéâtres italiens (XVIe-XXIe siècle). Études en l’honneur de Françoise Decroisette, Paris, Classiques Garnier, 2016, 461 p.

     

    Légeret K., Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, 350 p.

     

    Légeret K., Danser, jouer, vivre le rasa. Performances artistiques au musée et expériences sensibles, Revue MSH Paris Nord L’ETHNOGRAPHIE, n°2, Paris, 2020. https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=213

     

    Légeret K., Créons au musée. La performance des arts vivants au musée, (dir.), Geuthner, Paris, 2019, 328 p.

    Légeret K., L’interdisciplinarité entre recherche et création, (dir.), Numéro spécial Revue Degrés, n°171, ULB, Bruxelles, 150p, 2017

    Légeret K., Transdisciplinarité en questions : le champ du spectacle vivant, programme d’excellence européenne erasmus mundus « Etudes en spectacle vivant  », (Co-dir. Avec Prof. André Helbo), éd. AISS-IASPA, coll. Tréteaux, Bruxelles, 2016 (février), 180 p.

    Légeret K., Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine, (dir.), projet LabexArts-H2H, Revue scientifique en ligne, Le texte étranger/Paris 8, 2015, 220 p., http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/etranger9b.html.

    Légeret K., Rodin, La danse de Çiva, (dir.), Presses Universitaires de Vincennes, janvier 2014, 245 p.

    Magris E., Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, Montpellier, Deuxième époque, 2019, 463 p.

    Moindrot I. et Shin S. (dir.), Transhumanités. Fictions, formes et usages de l’humain dans les arts contemporains, L’Harmattan, coll. Local & Global, 2013, 336 p.

    Poirson M., Fiction et économie : représentations de l’économie dans la littérature et les arts du spectacle, 19e-21e siècles, Presses universitaires de Laval, 2013, co-dir. avec Christian Biet, Stéphanie Loncle et Geneviève Sicotte, 267 p.

    Poirson M., Voltaire homme de théâtre, Paris, Classiques Garnier, co-dir. avec Christophe Cave, 2018.

    Poirson M., Étranges créatures : les être merveilleux dans les arts de l’âge classique au postmodernisme, Paris, Éditions Orizons, coll. « Comparaisons », co-dir. avec Anne Defrance, 2018.

    Poirson M., Société du spectacle, Dix-huitième siècle n°49, juillet 2017, avec Guy Spielmann, 376 p.

    Poirson M., Diversité sur les scènes européennes ? Alternatives Théâtrales n°133, novembre 2017, avec Sylvie Martin-Lahmani, 166 p.

    Poirson M., Les commerces du théâtre, Revue d’histoire du théâtre, 2017-4, avec Léonor Delaunay, 192 p.

    Poirson M., Scènes de l’obscène, Revue d’histoire du théâtre, 2016-1, avec Estelle Doudet, 183 p.

    Poirson M., Amazones de la Révolution : Les femmes dans la tourmente de 1789, Catalogue de l’exposition du Musée Lambinet (Versailles), Paris, Gourcuff, 2016, 200 p.

    Poirson M., Collectionner la Révolution française, Paris, Société d’études robespierristes, avec Gilles Bertrand, Michel Biard, Alain Chevalier, Pierre Serna, 2016, 309 p.

    Poirson M., Révolution(s) en actes, Revue d’histoire du théâtre, 2015-4, avec Lisa Guez, 198 p.

    Poirson M., Théâtre en travail : mutations des métiers du spectacle (toujours) vivant, Théâtre/Public n°217, Juin 2015, avec Emmanuel Wallon, 140 p.

    Poirson M., Spectacle et allégorie, Revue d’histoire du théâtre, 2015-1, 192 p.

    Poirson M., La Révolution française et le monde d’aujourd’hui : mythologies contemporaines, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres », 2014, 556 p.

    Poirson M., La Terreur en scène : dramaturgies critiques et pratiques scéniques de l’Histoire, Études Théâtrales n°59, Louvain-la-Neuve, Printemps 2014, 196 p.

    Poirson, M. (dir.), Destouches et la vie théâtrale, Études sur le dix-huitième siècle, Université libre de Bruxelles, 2018, avec Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval et Catherine Ramond. 

    Pradier J.M., la croyance et le corps – esthétique, corporéité des croyances et identités », collection Corps de l’esprit, Presses universitaires de Bordeaux, 2015.

     

     

    Direction de revues scientifiques

     

    Poirson, M. (dir.), Histoire(s) du travail, Revue d’Histoire du Théâtre, 2020-1, n°285, avec Jean-Claude Yon et Léonor Delaunay

    Poirson M., Société du spectacle, Dix-huitième siècle n°49, juillet 2017, avec Guy Spielmann, 376 p.

    Poirson M., Diversité sur les scènes européennes ? Alternatives Théâtrales n°133, novembre 2017, avec Sylvie Martin-Lahmani, 166 p.

    Poirson M., Les commerces du théâtre, Revue d’histoire du théâtre, 2017-4, avec Léonor Delaunay, 192 p.

    Poirson M., Théâtre en travail : mutations des métiers du spectacle (toujours) vivant, Théâtre/Public n°217, Juin 2015, avec Emmanuel Wallon, 140 p.

     

    Éditions critiques

     

    Poirson M., Louis-Sébastien Mercier, Théâtre complet, sous la direction de Jean-Claude Bonnet, Paris, Champion, 2014. Chargé de l’édition de L’Indigent, Le Juge, L’Habitant de la Guadeloupe, Le Campagnard ou Le Riche désabusé, Le Grand Œuvre ou L’Alchimiste espagnol.

    Poirson M., « Sur les richesses », Œuvres complètes de Rousseau, sous la direction de Jacques Berchtold, Yannick Seïté et François Jacob, Paris, Garnier électronique, Garnier érudition et Classiques Garnier (manuscrit remis en 2014 au directeur de publication), 2018.

    Poirson M., Les Mémoires secrets dits de Bachaumont, sous la direction de Christophe Cave, Paris, Champion, 2015. Chargé de l’édition du volume 20 pour l’année 1782.

    Direction et coordination d’ouvrages / édition scientifique traductionsen anglais ou en langue étrangère (SHS uniquement)

    Apertet F., Quinz E. et Vigier A. (dir.), Uchronia,Berlin-New York, Sternberg Press, 2017, 256 p.

    Bianchini S. et Quinz E. (dir.), Behavioral Objects I / A Case Study : Céleste Boursier-Mougenot, Berlin-New York, Sternberg Press, 2016, 224 p. Apertet F., Quinz E. et Vigier A. (dir.), Uchronia,Berlin-New York, Sternberg Press, 2017, 256 p.

    Chabrol M., Moindrot I., Tramus M.-H. (dir.), Realities of illusion, Revue HYBRID, n° 2, 2015. http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=419

    Cordingley A. et Frigau Manning C. (dir.), Collaborative Translation : from the Renaissance to the Digital Age, London, Bloomsbury, 2016, 262 p.

    Dautrey J. et Quinz E. (dir.), Strange Design. From Objects to Behaviors, English Edition, 2016, 380 p.

    Dusigne J.F, Réseau international d’études sur la présence, coord. France ; coord. Brésil : Gilberto I, Université Federal do Rio Grande do sul, 2014- : Dusigne J.F., « Le processus de création à l’œuvre dans une « recherche-création », de l’épreuve subjective au partage objectivé : quels formats spécifiques inventer pour témoigner, analyser, transmettre l’expérience ? » Revista Brasileira de Estudos da Presença. - Brazilian Journal on Presence Studies - e-ISSN 2237-2660 - Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Brésil, 2016.

    Légeret K.,Rodin and The Dance of Shiva, (dir. trad. angl), Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2016, 147 p.

    A. Barsotti, E. Marinai, E. Magris (dir.), Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea. Parte seconda, in Biblioteca Teatrale. Rivista trimestrale di studi e ricerche sullo spettacolo, Rome (Italie), Bulzoni, n° 129-130, janvier-juin 2019, 224 p.

    A. Barsotti, E. Marinai, E. Magris (dir.), Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea. Parte prima, in Biblioteca Teatrale. Rivistra trimestrale di studi e ricerche sullo spettacolo, Rome (Italie), Bulzoni, n° 127-128, juillet-décembre 2018, 204 p.

    Moindrot I. et Shin S. (dir.), [Théâtres du Posthumain], Ewha Institute for the Humanities - Labex Arts-H2H, Acanet, Séoul, 2015 (en coréen).

    Poirson M., Malaise dans la représentation, Hybrid,revue des arts et médiations humaines n°4, octobre 2017, entièrement bilingue, avec Monique Jeudy-Ballini.

     

     

    Chapitres d’ouvrage

     

     

    Beaufils E., « Fictions critiques vis-à-vis des ‘quasi-sujets’ de la scénographie », dans Julie Valéro, Julia de Gasquet (dir.), L’Objet technique : la mise en jeu des objets technologiques sur les scènes contemporaines, Montpellier, L’Entretemps, 2019. 

    Beaufils E., « Les laboratoires socio-théâtraux de Rimini Protokoll : entre témoignage de soi et making off  », in Béatrice Picon-Vallin, Erica Magris (dir.), Les Théâtres documentaires, Montpellier, Deuxième Epoque, 2019, p. 303-315.

     

    Beaufils E., « Battre la guerre avec ses propres armes ? La guerre performantielle de Jelinek, Schlingensief et des Superamas », in Martin Mégevand (dir.), Guerre en performance, Paris, Les Éditions des Cendres (publication soutenue par le Labex Arts H2H), 2019, p. 119-132.

     

     

    Beaufils E., « Introduction », dans E. Beaufils, Alix de Morant (dir.), Scènes en partage. L’être-ensemble dans les arts performatifs contemporains, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, p. 5-24.

     

    Beaufils E., « Passages de pensée », dans F. Garcin-Marrou, A. Mouton, F. Mairesse (dir.), Des Lieux pour penser, Paris, Icom- Icofom, 2018, p. 47-51. 

    Beaufils E., « On Being-With », in E. Beaufils, Eva Holling (ed.), Being-With in Contemporary Performance Art, Berlin, Neofelis, 2018, p. 7-14.

    Beaufils E., « Selfplay and togetherness in Before your Very Eyes and Rhythm Conference Feat. Inner Splits », in E. Beaufils, E. Holling (ed), Being-With in Contemporary Performing Arts, Neofelis, Berlin, 2018.

    Coutelet N., « Sur scène et hors scène : les spectatrices des réseaux artistiques féminins au début du XXe siècle », in Véronique Lochert, Marie Bouhaïk-Gironès, Céline Candiard, Fabien Cavaillé, Jeanne-Marie Hostiou, Mélanie Traversier (dir.), Spectatrices ! Les femmes au spectacle de l’Antiquité à nos jours, Presses Sorbonne nouvelle, à paraître.

    Coutelet N., « Les pantomimes nautiques du Nouveau-Cirque ou les pouvoirs spectaculaires de l’eau », in Roberto Illiano (dir.), Performing Arts and Technical Issues, Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini, Brepols, à paraître.

    Coutelet N., « La Halte, société des auteurs féminins (1909-1914) », in Frédérik Duhautpas, Charlotte Foucher-Zarmanian, Hélène Marquié (dir.), Médiatrices des arts. Pour une histoire des transmissions et réseaux, féminins et féministes, Presses universitaires de Nanterre, à paraître.

    Coutelet N., « Sujets coloniaux : les Tirailleurs de la Première Guerre mondiale vus par le cinéma », in Sylvie Pérault (dir.), La Théorie du costume. Représenter la Première Guerre mondiale, éditions du Jongleur, à paraître.

    Coutelet N., « Les fantaisies musicales du Nouveau-Cirque à la fin du XIXe siècle », CNAC/ICiMa/Université de Reims Champagne-Ardenne, Quelles musiques pour la piste ? Musique et cirque de la fin du XVIIe siècle à nos jours, PUR, à paraître.

    Coutelet N., « Un couple dans un théâtre à côté : Fernand Bastide et Madeleine Linval au cœur de la Grimace », in Erica Magris et Giulia Filacanapa (dir.), Couples en création dans les arts de la scène et au-delà, Deuxième Époque, à paraître.

    Coutelet N., « L’émergence d’une critique de cirque et de music-hall à la fin du XIXe siècle », in Sandrine Dubouilh et Pierre Katuszewski (dir.), Observer le théâtre. Pour une nouvelle épistémologie des spectacles, Presses universitaires de Bordeaux, à paraître.

    Coutelet N., « Fantasmes et érotisations de l’altérité sur la scène du théâtre et du music-hall », in Gilles Boëtsch, Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Sylvie Chalaye, Fanny Robles, T. Denean Sharpley-Whiting, Jean-François Staszak, Christelle Taraud, Dominic Thomas, Naïma Yahi (dir.), Sexualités, identités et corps colonisés. Des imaginaires coloniaux aux héritages postcoloniaux, Paris, CNRS, 2019, p. 441-450.

    Coutelet N., « Les traumatismes physiques et moraux de la Grande Guerre dans les pièces de Philippe Fauré-Frémiet », in Anne Teulade et Isabelle Ligier-Degauque (dir.), La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, Rennes, PUR, coll. « Le spectaculaire », 2018, p. 143-156.

    Coutelet N., « Firmin Gémier, une réforme scénique dédiée au “populaire” », dans Olivier Bara (dir.), Théâtre et Peuple. De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier, Paris, Classiques Garnier, coll. « Rencontres », série « Études théâtrales », 2018, p. 499-512.

    Coutelet N., « Éros, héros du music-hall, de la Belle Époque aux Années folles », Érotisme et sexualité dans les arts du spectacle, in Pierre P.-Meden (dir.), Lavérune, L’Entretemps, coll. « Les anthropophages », 2015, p. 43-54.

    Déchery C., « La famille en création : enjeux affectifs, éthiques et politiques du travail créateur familial. Le cas exemplaire de The Institute of the Practice and Art of Dissent at Home », in Couples en création dans les arts de la scène et au-delà (XXe-XXIe s.) sous la direction d’Erica Magris et Giulia Filacanapa, 2018.

    Déchery C., « Performance re-enactement  » : enquêter, re-faire, réparer ? », in « La guerre en performance dans la création littéraire », Martin Mégevand (éd.), Les Editions du Centre, 2018.

    Doyon R., « Les collectifs, politiques et citoyens ? Paradoxes… » (co-auteur G. Freixe), Les Collectifs dans les arts vivants depuis 1980, Lavérune, L’Entretemps, 2014, p. 7-14.

    Doyon R., « Les collectifs, a contrario », Les Collectifs dans les arts vivants depuis 1980, Lavérune, L’Entretemps, 2014, p. 81-106.

    Doyon R., « Les collectifs en jeu hic et nunc, rencontre avec les Chiens de Navarre et L’Avantage du doute », Les Collectifs artistiques depuis 1980 (dir. R. Doyon G. Freixe), coll. « Les Points dans les poches », Lavérune, L’Entretemps, 2014, p. 275-294.

    Dubois J., « Les compagnies de théâtre autochtone dans l’est du Canada », Dubois J., Giroux D (codir.), Les arts performatifs et spectaculaires des Premières Nations de l’est du Canada, L’Harmattan, 2014, p.73-93.

    Dusigne J.F., « Quand les recherches autour de processus créatifs se font en soi création », in La transmission de l’art théâtral : savoir ou savoir-faire, ouvrage collectif dir. Isabelle Starkier, Editions l’Entretemps, 2018.

    Dusigne J.F., « Ces corps qu’on imagine… », Le corps, ses dimensions cachées, pratiques scéniques, coll. A la croisée des arts, éditions Deuxième époque, 2017, pp. 127-143.

    Dusigne J.F., « La « thèse-création » d’un metteur en scène comme creuset de recherche universitaire et artistique, pour un théâtre encore en devenir », Metteur en scène aujourd’hui Identité artistique en question ?, Presses universitaires de Rennes, octobre 2017.

    Dusigne J.F., « En vue de débarquer le pilote, affranchir le navire... », pp. 5-15, « Vers un nouveau visage du pédagogue de théâtre », pp. 38-50, « dialogues croisés » pp. 270-298, et « D’un metteur en scène à l’autre : aimer les paradoxes, rebondir », pp. 111-122, La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, Solitaires Intempestifs, 2015, 448 pages.

    Dusigne J.F., « Faire entendre le surgissement du mot : Faire surgir le mot du chaos », La Chair et l’Idée, Sony Labou Tansi en scène(s), Les Solitaires Intempestifs, 2015, p. 269-279.

    Dusigne J.F., « Du laboratoire au spectacle : des cercles d’attention, pour ne pas tourner en rond. », La scène circulaire aujourd’hui, coll. Ex Machina, Editions l’Entretemps, 2015, pp. 104-110.

    Dusigne J.F., « La démesure d’un royaume et la chaleur d’une maisonnée : la famille Soleil », Créer ensemble. Points de vue sur les Communautés artistiques (fin du XIXème-XXème siècles), ouvrage coordonné par Marie-Christine Autant- Mathieu, éd. L’Entretemps, 2013, pp. 321-337.

    Frigau Manning C., « Intelligence et intelligibilité. L’acteur verdien et l’acteur wagnérien en quête du geste révélateur », in Jean-François Candoni, Hervé Lacombe, Timothée Picard et Giovanna Sparacello (dir.), Verdi/Wagner : images croisées, PUR, 2018, p. 97-110.

    Frigau Manning C., « Les divas dans les rues : récits de performances improvisées ou imposées », inMyriam Chopin-Pagotto et Francesco D’Antonio, Théâtralisation de l’espace urbain, Paris, Éditions Orizons, 2017, p. 31-43.

    Frigau Manning C., « “L’Eldorado de la musique” : Mozart au Théâtre-Italien », in Laurence Decobert et Jean-Michel Vinciguerra, Mozart, catalogue de l’exposition, Éditions de la BnF, 2017, p. 52-60.

    Frigau Manning C., « “Ces exceptions humaines”. Physiognomonie, phrénologie et vedettariat théâtral autour de 1830-1840 », in Florence Filippi, Sara Harvey et Sophie Marchand, Le sacre de l’acteur. Émergence du vedettariat théâtral de Molière à Sarah Bernhardt, Paris, Armand Colin, 2017, p. 213-222.

    Frigau Manning C., « Le métaopéra italien comme moteur d’« acclimatation ». Esprit, gaieté, satire sur la scène parisienne du premier xixe siècle », in Céline Frigau Manning (dir.), La Scène en miroir. Métathéâtres italiens (XVIe-XXIe siècle). Études en l’honneur de Françoise Decroisette, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 145-159.

    Frigau Manning C., « Shakespeariennes. Harriet Smithson et Maria Malibran en scène au Théâtre-Anglais et à l’Opéra-Italien (1827-1831) », in Yves-Michel Ergal et Michèle Fink (dir.), Littérature comparée et correspondance des arts, Strasbourg, PUS, 2014, p. 25-40.

     

    Légeret K., « Introduction générale », in Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, p. 9-16.

     

    Légeret K., « Nyota-Inyoka,chorégraphe franco-indienne, pionnière de danses classiques et modernes de l’Inde(1896-1971) transposée et dansée à la BnF par des femmes artistes et chercheuses contemporaines », in Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, p. 49-174.

    Légeret K.,« Introduction à la performance des arts vivants au musée : recherches-créations », in Créons au musée. La performance des arts vivants au musée, (dir.), Geuthner, Paris, 2019, p. 9-65.

    Légeret K., «  Les enjeux d’un musée-campus. De la médiation transculturelle dans les musées à la création d’une médiation transartistique hors les murs », in Créons au musée (dir.), Geuthner, paris, 2019, p. 311-317.

    Légeret K., « Théâtre et danse, in Inde des mille et une pages » d’Ewa Tartakowsky et Viviane Tourtet, 310 p., Peter Lang, Bruxelles, 2017, p. 240-251.

    Légeret K., “Le « Devenir-danse » de Nadia Vadori-Gauthier”in Danser/résister, Une minute de danse par jour, 350 p., les éditions Textuel, Paris, 2017, p. 45-80.

    Légeret K., « Etre artiste-chercheur en master Erasmus Mundus en arts du spectacle vivant : la place de la création dans l’approche transculturelle de l’interdiscipline », in Transdisciplinarité en questions : le champ du spectacle vivant, programme d’excellence européenne erasmus mundus « Etudes en spectacle vivant  », (C-Dir. Avec Prof. André Helbo), 172 p., éd. AISS-IASPA, coll. Tréteaux, Bruxelles, 2016 (février), p. 97-107.

    Légeret K., « Déplacements contemporains du sacré. Le cas des festivals artistiques à vocation transculturelle »,in Babel aimée, volume 2  : la choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval, (Dir. Jean-Pierre Triffaux), L’Harmattan, coll. CTEL-Université Nice Sophia Antipolis, Thyrse n°7 395 p., 2015, p. 231-245.

    Légeret K., « Les directions invisibles de l’acteur en Inde : trans/mettre en scène l’épopée du Rāmāyaṇa »,in La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, Dir. Jean-François Dusigne 446 p., Les solitaires Intempestifs, Paris, 2015, p. 204-226.

    Légeret K., « Les premières scènes exotiques françaises », catalogue de l’exposition « Du Nô à Mata-Hari, 2000 ans de théâtre d’Asie », MNAAG/Artlys, Guimet, Paris, 256 p., 2015, p. 214-224.

    Légeret K., « Introduction » (p. 9-21) et « Les sources d’inspiration du texte de Rodin » (p. 29-133), In Rodin, La danse de Çiva, Dir. K. Légeret 245 p., Presses Universitaires de Vincennes, 2014.

    Légeret K., « Le théâtre indien contemporain à l’épreuve de la danse », in Les arts du spectacle en Asie : au-delà de la tradition, quelle modernité  ?, Dir. Françoise Quillet),Université Franche-Comté, 240 p., L’Harmattan, 2013, p. 31-45.

    Légeret K., « Le mur entre l’Inde et le Bangladesh : Déplacements / immersions artistiques avec Akram Khan et Karthika Nair »  in Frontières geoartistiques et geopolitiques, L’Harmattan, 2013.

    Magris E., « Masques et avatars numériques : premières expérimentations pour le drame antique », in G. Filacanapa, G. Freixe, B. Le Guen (dir.), Le masque dans l’antiquité gréco-romaine. Pratiques scéniques antiques et contemporaines, Montepllier, Deuxième Epoque, Paris, à paraître 2021 (avec. G. Filacanapa)

    Magris E., « La dramaturgie, entre écritures plurielles et programmation », in Izabella Pluta (dir.), (Post) Digital Stage. Anthologie critiques d’écrits et d’entretiens d’artistes, en collaboration avec Margot Dacheux, Hervé Guey, Simon Hagemann, Eugénie Pastor, Rennes, PUR, à paraître en 2021

    Magris E., « La première mise en scène de L’Instruction de Peter Weiss en Italie : un documentaire total », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtre documentaires, op.cit., pp. 107-132

    Magris E., « Le théâtre documentaire britannique, de Joan Littlewood au Verbatim : traditions, fractures, résonances », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 144-169

    Magris E., « Un court-circuit autoréflexif technologique entre mythe et document : Alexis. Una tragedia greca de Motus », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit.,pp. 328-331

    Magris E., « Des brèches dans l’Histoire : le théâtre du réel de Milo Rau », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 340-344

    Magris E., « La dimension humaine du savoir scientifique : Ten billion de Stephen Emmott et Katie Mitchell », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp.362-364

    Magris E., « Dire, être, faire : pratiques théâtrales contemporaines du documentaire en Italie », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 374-396

    Magris E., « Le creuset de l’espace : recherche théâtrale et création musicale en Italie dans les années 1960 », in H. Demoz et G. Ferrari, L’Espace « sensible » de la dramaturgie musicale, Paris, L’Harmattan, coll. « Arts 8 - Compositions », 2018, pp. 403-425

    Magris E., « La projection en temps réel au théâtre : corps, visages et voix entre jeu et perception », in Véronique Campan (dir.), La Projection, PUR, Rennes, 2014, p. 191-206.

    Magris E., « Critiques, artistes et public dans le théâtre italien », in Marion Chenetier-Alev et Valérie Vignaux (dir.), Le texte critique. Expérimenter le théâtre et le cinéma au XXe et XXIe siècles, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2013, p. 121-137.

    Moindrot I., « Mettre en scène : une pratique collective » (avec Iris Berbain), dans Hervé Lacombe (dir.), Histoire de l’opéra français, Du Consulat aux débuts de la IIIe République,Paris, Fayard, 2020, p. 712-720.

    Moindrot I., « L’activité sur le plateau et en coulisses », dans Hervé Lacombe (dir.), Histoire de l’opéra français, Du Consulat aux débuts de la IIIe République,Paris, Fayard, 2020, p. 721-729.

    Moindrot I., « Les interprètes en jeu » (avec Céline Frigau Manning et Pierre Girod), dans Hervé Lacombe (dir.), Histoire de l’opéra français, Du Consulat aux débuts de la IIIe République,Paris, Fayard, 2020, p. 729-737.

    Moindrot I., « Vie et imaginaire scéniques » (avec Léa Oberti), dans Hervé Lacombe (dir.), Histoire de l’opéra français, Du Consulat aux débuts de la IIIe République,Paris, Fayard, 2020, p. 737-745.

    Moindrot I., « Sur la théâtralité de la mise en scène d’opéra », dans S. Guislain Roussel (dir.), Opéra Monde. La quête d’un art total, Catalogue d’exposition, Centre Pompidou-Metz – RMN, 2019, p. 27-31.

    Moindrot I., « Mettre en scène Dialogues des carmélites », dans Hervé Lacombe et Nicolas Southon (dir.), Fortune de Francis Poulenc. Diffusion, interprétation, réception, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 119-132.

    Moindrot I., « Dans l’atelier du dramaturge. Manuscrits, copies, réécritures », in Victorien Sardou : polifonia della rappresentazione, textes réunis par Maddalena Mazzocut-Mis, Alberto Bentoglio et alii, Mimesis France, 2015, p. 43-58.

    Moindrot I., « Les nouveaux visages de l’humanité sur les scènes d’opéra contemporaines », dans I. Moindrot et S. Shin (dir.), Transhumanités. Fictions, formes et usages de l’humain dans les arts contemporains, L’Harmattan, coll. Local & Global, 2013, p. 189-202.

    Poirson M., « De quoi la violence des femmes de la Révolution est-elle le nom ? », Amazones de la Révolution, Montreuil, Alain de Gourcuff, 2016, p. 10-35.

    Poirson M., « Échos contemporains : Les femmes de la Révolution au miroir de leurs avatars », Amazones de la Révolution, Montreuil, Alain de Gourcuff, 2016, p. 161-185.

    Poirson M., « Accessoire Révolution : collectionner les avatars de sociétés contemporaines mondialisées », Collectionner la Révolution française, Gilles Bertrand, Michel Biard, Alain Chevalier, M. Poirson Pierre Serna, p. 185-198.

    Poirson M., « Il était une fois la Révolution… », introduction à La Révolution française et le monde d’aujourd’hui, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 7-73.

    Poirson M., « Relevons l’infâme ! Deschauffours, ombre (théâtrale) projetée de la (mauvaise) conscience occidentale », Christelle Bahier-Porte et Zoé Schweitzer (dir.), Autorité et marginalité sur les scènes européennes (XVII-XVIIIe siècles), Paris, Champion, 2017, p. 239-262.

    Poirson M., « Les Printemps arabes à l’aune de la Révolution française : la position des intellectuels français », Pascale Pellerin (dir.), Les Lumières et la question nationale dans les pays arabo-musulmans, Paris, Classiques Garnier, 2015.

    Poirson M., « Les Habits neufs de l’allégorie théâtrale : le costume en effigie dans le spectacle allégorique à l’âge classique », Didier Doumergue et Anne Verdier (dir.), Le Costume de scène, objet de recherche, Lampsaque, « Studiolo », 2014, p. 187-202.

    Poirson M., « Tristes spectacles : exhibitions fin-de-siècle », Nathalie Coutelet et Isabelle Moindrot (dir.), L’altérité dans le spectacle, le spectacle de l’altérité, Presses universitaires de Rennes, 2015.

    Poirson M., « Capitalisme artiste et optimisation du capital attentionnel », postface à Yves Citton (dir.), L’économie de l’attention : nouvel horizon du capitalisme ? Paris, La Découverte, 2014, p. 267-287.

    Poirson M., « Voies théâtrales pour le Bicentenaire : Rejouer ou déjouer le patrimoine révolutionnaire ? », La Révolution française et le monde d’aujourd’hui, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 229-270.

    Poirson M., « Avatars de Rousseau. Ambivalence du philosophe tardif dans le roman du second XVIIIe siècle », Jean-François Perrin et Yves Citton (dir.), Jean-Jacques Rousseau et l’exigence d’authenticité, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 359-378.

    Poliakov S., « Blessures niées, blessures détournées dans le théâtre russe au XXe siècle » in La mémoire de la blessure au théâtre, sous la direction d’Isabelle Ligier-Degauque et Anne Teulade (dir.) Presses universitaires de Rennes, 2018. ISBN : 978-2-7535-6461-9

    Poliakov S., « Blessures niées, blessures détournées dans le théâtre russe du XXe siècle » in Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, sous la direction de Isabelle Ligier-Degauque et Anne Teulade, coll. Le Spectaculaire – Arts de la scène, Presses universitaires de Rennes, 2018, p. 125-140.

    Poliakov S., « Perspective plastique et perspective théâtrale. De la construction de la boîte scénique à la théorie du jeu de l’acteur » in Ville et architecture en perspective, sous la direction de P. Cardinali et Marc Perelman, coll. Architecture, littérature et espaces, Presses Universitaires de Paris Nanterre, 2018, p. 143-167.

    Poliakov S., « Corps et âme à travers le théâtre russe. Un théâtre plastique et psychologique » in Le corps, ses dimensions cachées : pratiques scéniques, sous la direction de Guy Freixe, Deuxième époque, Montpellier, 2017, p. 98-109.

    Poliakov S., « Du capitaliste ventru au jeûne politique. Traversées nutritives dans la culture théâtrale russe du XXe sièle » in Manger et être mangé. Représentations du repas au XIXe au XXIe siècle, F. Fix (dir.),Paris, Orizons, 2016, p. 89-105.

    Poliakov S., «  Le Tartuffe. Stanislavski - Jouvet. Direction(s) d’acteur ou direction de conscience. » in La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, J. F. Dusigne (dir.), Les Solitaires intempestifs, Paris, 2015, p.330-348.

    Poliakov S., « Etranges visages. La fabrication de l’étranger comme crise figurative dans le théâtre russe des années 1920 » in L’étranger dans la littérature et les arts soviétiques, M.C. Autant-Mathieu (dir.), Presses Universitaires du Septentrion, 2014, p. 199-114.

    Pradier J.M., « Théâtre et neurosciences : entre effet de mode, malentendus et recherche innovante. », Neuroscènes, Editions Seconde époque, 2018.

    Pradier J.M., « La croyance et le corps » in J.-M. Pradier (coordonné par) : - la croyance et le corps – esthétique, corporéité des croyances et identités », collection Corps de l’esprit, Presses universitaires de Bordeaux, 2015, p. 15-35.

    Pradier J.M., « Eros, au fondement du spectacle vivant », Erotisme et sexualité dans les arts du spectacle, L’Entretemps, coll. Les anthropopages, 2015, pp. 19-32.

    Pradier J.M., « Questions sur la « formation » en ethnoscénologie », Erotisme sexualité dans les arts du spectacle, L’Entretemps, coll. Les anthropopages, 2015, pp. 215-228.

    Pradier J.M., « Delsarte, Stanislavski, Grotowski – Le comparatisme impossible », François Delsarte, une recherche sans fin - Autour du colloque international « François Delsarte (1811-1871) Mémoires et héritages » (Paris & Pantin, 18-20 novembre 2011), L’Harmattan univers théâtral, 2015, pp. 205-216.

    Quinz E., « Interfaces-Mondes. Notes sur deux modèles d’installation située », inBernard Guelton (dir.), Dispositifs artistiques et interactions situées, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 37-56.

    Quinz E., “Pour une critique du critical design. Sur les retours de l’ut pictura poesis et du design radical : Une conversation », avec Claire Brunet, inLaurence Corbel, Agnès Lontrade (dir.), La critique : art et pratique, Presses Universitaires du Mirail, 2015, p. 157-172.

    Rauch M.-A., « De l’Afrique à la « rue de Valois, : les administrateurs coloniaux du « ministère Malraux », Malraux et l’Afrique noire (Jean-René Bourrel (dir), Revue Présence d’André Malraux, Amitiés internationales André Malraux, n° 17, nov. 2020.

    Rauch M.-A., « Il était une fois Gérard Philipe, Un travailleur parmi les autres », L’Humanité Dimanche, 28 nov-11 dec. 2019, p. 76-80.

    Rauch M.-A., « 1968-2018 ? De l’imagination sociale au pouvoir dans les CDN ?, “Enseigner la mise en scène”(O. Neveux dir.), Théâtre/Public n°230, octobre-decembre 2018, p. 101-103.

    Rauch M.-A., « De la figure charitable à l’engagement social, la vedette comme figure morale du métier d’interprète », in Florence Philippi, Sarah Harvey, Sophie Marchand (dir.), préface Éric Ruf, administrateur de la Comédie Française, Le Sacré de l’acteur – émergence du vedettariat théâtral de Molière à Sarah Bernard, Paris, Armand Colin 2017.

    Rauch M.-A., « La figure des patrons dans les théâtres publics, in Présences du Pouvoir (O. Neveux dir.), Théâtre/Public n°224, avril 2017.

    Rauch M.-A., « Les départements universitaires de théâtre comme lieux de démocratisation de l’accès aux métiers de la scène », in “Apprendre par le théâtre” (P. Colin, J.R. Dumanoir, Alain Trouvé (dir.), Revue Atala, cultures et sciences humaines, N° 20, 2017.

    Rauch M.-A., « La mutuelle des artistes et professionnels du spectacle. Une pièce manquante du puzzle de l’histoire de la protection sociale des artistes interprètes » in Les oublis de l’histoire, Revue d’Histoire du Théâtre • Numéro 270, trimestre 2, 2016.

    Rauch M.-A., « Piaf, une femme du peuple », Joël Huthwohl (dir.), Piaf, Paris, Editions de la BnF, 2015, p. 23-30.

    Rauch M.-A., « Du credo unioniste à l’impossible union. « Les organisations collectives des artistes interprètes », « Théâtre en travail, mutations des métiers du spectacle (toujours) vivant », M. Poirson Emanuel Wallon (dir.), Théâtre/Public, Théâtre/Public n° 217, 2015.

     

     

    Chapitres d’ouvrage en anglais ou en langue étrangère (SHS uniquement)

    Frigau Manning C., « Staging and Acting Without a Director : Expressive Gestures at the Paris Théâtre-Italien (1815-1848) », inEdith Keller, Laura Moeckli, Florian Reichert, Stefan Saborowski et Anette Schaffer (dir.), Sänger als Schauspieler. Zur Opernpraxis in Text, Bild und Musik, Schliengen, Argus, 2014, p. 87-110.

    Frigau Manning C., « Playing With Excess. Maria Malibran as Clari at the Théâtre-Italien », inSarah Hibberd et Richard Wrigley (dir.), Art, Theatre, and Opera in Paris, 1750-1850, Farnham, Ashgate, 2014, p. 203-221.

    Légeret K.,« Devenir un danseur contemporain du Nāṭya : une créativité transculturelle fondée sur la connaissance des gestes codifiés du théâtre dit traditionnel”, trad. en italien, in Arti della Performance : orizzonti e culture , (16 p.), Dir. Casari Matteo et Guccini Gerardo, Dipartimento delle Arti e ALMADL, AMSActa Institutional Reasearch, Bologne, 2014, 136 p., ISBN 9788898010301, p.http://amsacta.unibo.it/view/series/Arti_della_performance=3A_orizzonti_e_culture.html)

    Légeret K., “The sources of the text of Rodin The Dance of Shiva” ; “Introduction”, in Rodin and The Dance of Shiva, (Dir. Trad. angl), Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2016, 102 p.

    Magris E., « Digital mask for ancient Greek drama : artificiality, constraint and metamorphosis », in George Rodosthenous et Angeliki Poulou (dir.), Greek tragedy and the digital, Londres (UK), Bloomsbury Methuen Drama, à paraître en 2020 (avec G. Filacanapa)

    Magris E.,« La ricezione di Luca Ronconi in Francia », in Oliviero Ponte Di Pino et R. Carlotto, Regia Parola Utopia. Il teatro infinito di Luca Ronconi, Macerata (Italie), Quodlibet, à paraître en 2021

    Moindrot I. (Муандро, И.), "Оперный жанр во власти новых технологий" (« L’opéra saisi par les nouvelles technologies », in Aрхитектоникасовременногоискусстважанрово-видовыетрансформации (Architectonique des arts contemporains : mutations de genres et d’aspects), publié par Академия Русского балета имени А. Я. Вагановой (Académie de Ballet Russe A. I. Vaganova), Saint-Pétersbourg, 2016, p.109-121.

    Moindrot I., « Mythologies of the Diva in Nineteenth-Century French Theater », in Karen Henson (ed.), Technology and the Diva, Sopranos, Opera, and Media from Romanticism to the Digital Age, Cambridge University Press, 2016, p. 24-36.

    Moindrot I., « Tamerlan : a ‘Turkish’ opera by Peter von Winter for the Paris Opera (1802) », in Michael Hüttler / Hans Ernst Weidinger (eds.), Ottoman Empire and European Theatre II. The time of Joseph Haydn : from Sultan Mahmud I to Mahmud II [r. 1730-1839],Wien, Hollitzer Wissenschaftsverlag, 2014, p. 521-436.

    Moindrot I., « The Turk and the Parisienne : From Favart’s Soliman II ou les trois Sultanes (1761) to Les Trois Sultanes (Pathé 1912) », in M. Huettler et H. E. Weidinger (dir.), Ottoman Empire and European Theatre I. The age of Mozart and Selim III (1756 - 1808), Vienne, Hollitzer, 2013, p. 427-463. 

    Poliakov S., « Strannye inostrannye litsa. Vnešnee postroenie obraza inostranca, kak izobrazitel’nyj krizis  » in Postiženie zapada., IMLI/RAN, Moskva, 2015.

    Quinz E., “From Program to Behavior : The Experience of Arte Programmata (Italy, 1958–1968)”, in Samuel Bianchini, Erik Verhaegen (dir.), Practicable, From Participation to Interaction in Contemporary Art and New Media, Cambridge MA, The MIT Press, 2016, p. 91-111.

    Quinz E., “Estetiche dell’ambiente sonoro. Linee di deriva della musica”, in Sara Zurletti (dir. ), Punti e contrappunti. Voci dell’estetica musicale di oggi, Milano, Edizioni Il corriere musicale, 2015, p. 62-77. 

    Quinz E., “Behavioral Objects, Towards a Notation System to Design and Implement Behaviors in Non-anthropomorphical Robotic Artifacts”, avec S. Bianchini, F. Levillain, A. Menicacci, E.Quinz E. Zibetti, in Jean-Paul Laumond, Naoko Abe (dir. ), Dance Notations and Robot Motion, Cham Heidelberg New York Dordrecht London, Springer, 2015, p. 1-17.

    Quinz E., “(Mis) behavioral Objects. Empowerment of Users vs. Empowerment of Objects »avec S. Bianchini, R. Bourganel, E. Quinz F. Levillain, E. Zibetti, in David Bihanic (dir.), Empowering Users through Design. Interdisciplinary Studies and Combined Approaches for Technological Products and Services, Cham Heidelberg New York Dordrecht London, Springer, 2015, p. 129-152.

     

     

    Thèses publiées / éditées (SHS uniquement)

     

    Frigau Manning, C., Chanteurs en scène. L’œil du spectateur au Théâtre-Italien (1815-1848),Honoré Champion, coll. Romantisme et Modernités, 2014, 828 p.

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page