Vous êtes ici : Accueil > Laurène HASLÉ
  • Laurène HASLÉ

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Laurène Haslé

    Laurène Haslé

    laurenehasle@hotmail.com

     

    Formée aux études théâtrales depuis un baccalauréat option théâtre, suivi par une Licence croisée entre Rennes 2 et Paris 8, Laurène Haslé axe d’abord ses recherches sur la réception des scandales aux théâtres et leur public (XXe-XXIe) – master sous la direction de Marie-Ange Rauch – puis à la suite de sa participation au projet « Patrimoines du spectacle : en scène ! » mené par les Labex Arts-H2H et Patrima, et piloté par la BnF (département des arts du spectacle), elle oriente ses recherches sur le théâtre français du XIXe siècle.

    En 2015, elle obtient un contrat doctoral de l’École Pratique des Hautes Études, et mène ses recherches sous la codirection de Jean-Claude Yon (UVSQ et EPHE) et Isabelle Moindrot (UP8). Sa thèse porte sur le fameux directeur de théâtre Adolphe Lemoine-Montigny et son Gymnase Dramatique, modèle du directeur du XIXe siècle, artiste en avance sur son temps (mise en scène, programmation, administration).

     

    Thèse en préparation

    La Direction de Lemoine-Montigny au Théâtre du Gymnase (1844-1880), sous la direction d’Isabelle Moindrot (Université Paris 8) et de Jean-Claude Yon (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et École Pratique des Hautes Études).

     

    COLLABORATIONS ET PARTICIPATIONS A PROJETS

    « Le Cabinet du directeur de théâtre : la formation de l’auteur dramatique. L’exemple d’Adolphe Lemoine-Montigny », intervention dans le cadre du colloque international La Formation des écrivains au XIXe siècle, Université Sorbonne Nouvelle, le 26 novembre 2018.

     

    « Spectateurs du boulevard de 1840 à 1880 », intervention dans le cadre du Séminaire de recherche | Histoire du spectateur – XIXe-XXIe siècles, Société d’Histoire du Théâtre, le 11 octobre 2018.

     

    « Adolphe Lemoine-Montigny au Gymnase (1844-1880) : le savoir-faire d’un directeur de théâtre », intervention dans le cadre de la IVe Journée d’études doctorales SAPRAT, Supports, instruments, pratiques. La fabrique des savoirs du Moyen Âge à nos jours, le 15 juin 2017.

     

    Coordinatrice de séance auprès de Tommaso Sabbatini dans le cadre de son intervention sur « La musique, le marché et le merveilleux : écouter la féérie », Séminaire de recherche | Histoire du spectateur – XIXe-XXIe siècle, Société d’Histoire du Théâtre, le 15 mars 2017.

     

    Membre du comité d’organisation de la Journée transversale de l’École Pratique des Hautes Études sur le thème de la « Lumière » au Collège de France, le 7 avril 2016.

     

    ENSEIGNEMENT

    2019-2020 : Outils pour le travail de recherche et de création (Licence 1 – Études théâtrales) et Initiation à la recherche (Licence 2 – Études théâtrales), Université Paris 8.

    2018-2019 : Initiation à la recherche (Licence 2 – Études théâtrales), Université Paris 8.

    2016-2017 : Outils pour le travail de recherche et de création (Licence 1 – Études théâtrales), Université Paris 8. 

    PUBLICATIONS

    Laurène Haslé, "Le Cabinet du directeur de théâtre : la formation de l’auteur dramatique. L’exemple d’Adolphe Lemoine-Montigny", Revue d’histoire littéraire de la France, La Formation des écrivains au XIXe siècle, sortie prévue pour juillet 2020.

     

    Laurène Haslé, Thomas Lacomme, Maréva U et Angelica Valencia-Diaz, « Introduction », in Actes du séminaire transversal : la lumière – le 7 avril 2016 au Collège de France, 2017.

    Traduction de Moi, Personne et Polyphème (Io, Nessuno e Polifemo) d’Emma Dante dans le cadre du Collectif de traduction La Langue du Bourricot, coordonné par Céline Frigau-Manning, Toulouse, Presses universitaires du midi, 2016.

    Laurène Haslé et Thomas Lacomme, « La journée transversale “La lumière” vue de l’intérieur », in Éphéméride, n° 8, octobre 2016.

    Traduction de Duetto d’Antonio Moresco dans le cadre du Collectif de traduction La Langue du Bourricot, coordonné par Céline Frigau-Manning, Toulouse, Presses universitaires du midi, 2016.

    Traduction d’Au nom du peuple italien (in nome del popolo italiano) de Matteo Bacchini dans le cadre du Collectif de traduction La Langue du Bourricot, coordonné par Céline Frigau-Manning, Toulouse, Presses universitaires du midi, 2014.

     

    ACTIVITES ARTISTIQUES

    Membre du collectif de traduction La Langue du Bourricot, de la Compagnie Nostos et de la Compagnie Accords-sensibles.

    Représentante des étudiants et des usagers de l’École Pratique des Hautes Études au Conseil Scientifique (2018-2020) et au Conseil d’Administration (depuis 2020).

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page