Vous êtes ici : Accueil > Membres permanents > Katia LEGERET (PR)
  • Katia LEGERET (PR)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Katia Légeret

     

    Katia LEGERET

     

    Professeure de philosophie en esthétique des arts du spectacle vivant - et en études théâtrales

    UFR ARTS, département théâtre Paris 8

    Directrice de l’équipe de recherche EA 1573 Scènes du monde, Ecole doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des Arts et responsable de l’axe ‘’Poétique et esthétique’’

    E-mail : katia.legeret@univ-paris8.fr

     

     

     English resume.

     

     

     

     

    Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Fontenay-Saint Cloud) en philosophie, Katia Légeret soutient son doctorat - lauréate de la bourse Lavoisier (MAE) - en philosophie esthétique et sciences de l’art sous la direction de Geneviève Clancy à l’université Paris I-Sorbonne en 1996 puis son Habilitation à diriger des recherches à l’université Paris I-Sorbonne en 1998 avec cette même professeure. Après un poste de maître de conférences (2006) au département théâtre de l’université Paris 8, elle est nommée en 2010 professeure des universités en esthétique des arts de la scène dans cette même université. Depuis 2013, elle est directrice de l’équipe de recherche EA 1573 Scènes du monde - école doctorale en esthétique, sciences et technologies des arts - et responsable de l’axe de recherche « Esthétique et création ».

     

    Elle s’intéresse aux questions et de médiation artistique et de transculturalité dans les musées (danse, théâtre, poésie, musique, arts plastiques, cinéma, performance) et à l’influence des arts du mouvement et des théâtres d’Asie sur les metteurs en scène et sur les chorégraphes des XXe et XXIème siècles (Europe, Pays du bassin méditerranéen, Amérique latine et Amérique du Nord). Ses recherches, en relation avec les études post-coloniales, engagent une réflexion sur les politiques culturelles liées au patrimoine, à la mémoire et à la préservation des littératures de l’oralité et des cultures populaires.

     

    Porteuse de plusieurs projets de recherche internationaux (Labex-Arts-h2h, EUR ArTeC, UPL), plus spécifiquement avec des universités en Inde (JNU, New Delhi), au Brésil (Universités fédérales du Pará, de Bahia et l’UFRJ de Rio) et en Europe, elle coordonne également depuis 2010 le programme de master européen d’excellence erasmus mundus en études du spectacle vivant et depuis 2013 son prolongement en séminaires doctoraux et colloques annuels internationaux.

    Spécialiste des théâtres dansés de l’Inde et connue pour ses nombreux ouvrages sur le sujet, Katia Légeret, alias Manochhaya mène depuis 1981 une carrière internationale en tant qu’artiste professionnelle de Bharata-Natyam. Elle travaille également sur la formation et la direction d’acteur, sur leurs répertoires traditionnels et contemporains, indissociables des questions sociales, politiques, éthiques, environnementales et patrimoniales, et sur leurs nouveaux modes de transmission transculturelle dans les milieux institutionnels européens. Elle organise à ce sujet des événements scientifiques et des performances artistiques du spectacle vivant dans les musées, visant à créer de nouvelles interactions entre les chercheurs, les artistes, les étudiants en art et les médiateurs culturels.

     

    FORMATION

     

    1978 Bac lettres classiques

    1978-81 Hypokhâgne et khâgne, Lycée Henry IV à Paris

    1981 Reçue à L’École Normale Supérieure (de Fontenay) en Philosophie

    DEUG Littérature française, Université Paris IV Sorbonne

    1982 Licence de Philosophie, Université Paris IV Sorbonne

    1983 Maîtrise de philosophie, Université Paris IV Sorbonne

    1984 DEA Histoire des religions, Université Paris IV Sorbonne

    1996 Doctorat en Esthétique et Sciences de l’art, Université Paris I Sorbonne

    sous la direction de Madame le Professeur Geneviève Clancy

    1998 HDR, Habilitation à diriger des recherches en Esthétique et Sciences de l’art, Université Paris I Sorbonne sous la direction de Madame le Professeur Geneviève Clancy

     

     

    DOMAINES DE RECHERCHE

     

    - Philosophie de l’art, esthétique et théories du théâtre et de la danse

    - Médiation culturelle et artistique dans les musées

    - Pratiques des arts de la scène

    - Interculturalité et transculturalité dans le spectacle vivant

    - Théâtre, danse et littératures orales de l’Inde contemporaine

    - La performance théâtrale dans les musées et les expositions

    - Esthétiques des théâtres dansés d’Asie, leurs influences sur les metteurs en scène et les chorégraphes aux XX et XXIe siècle (Europe, Etats-Unis, Amérique latine, pays du bassin méditerranéen).

    - Mondialisation et identités culturelles

    - Poésie, langues, culture et gestualité

     

     

    ACTIVITES PRINCIPALES

    DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE

    PROJETS DE RECHERCHE

     

    Écologies artistiques et numériques des corps vivants au musée (2020-2022) Projet Université Paris Lumières (UPL)

    Ce projet vise à concevoir et à réaliser dans les musées une nouvelle médiation artistique en arts vivants et numériques qui soit écologique en reliant par une gestique, la triangulation œuvre-performer-visiteur avec des questions environnementales. Ces expérimentations esthétiques menées avec chercheurs, artistes et professionnels des musées, fabriqueront un écosystème des liens sensibles et imaginaires – marchés, joués, dansés, performés – entre les œuvres/objets exposés, les visiteurs avec des milieux urbains/de nature. Ces modes d’être-ensemble produisent de nouveaux comportements et démarches qui seront répertoriés par une collection de gestes éphémères, et analysés par un collectif de chercheurs en arts, philosophie, géographie, sciences du langage LSF, sociologie, ethnologie, anthropologie, architecture, littérature, se référant à quatre théories : écologies de la vie, de l’action, de l’expérience et du virtuel. Ce projet vise à réaliser une ANR évoluant vers le prochain programme cadre européen Horizon Europe « culture, créativité et société inclusive », avec 39 chercheurs, 15 doctorants, et 26 institutions dont 12 internationales (Europe, Asie, Brésil), qui ont déjà toutes signé des lettres d’engagement, à disposition des rapporteurs (liste fin du PDF) ; nos partenaires académiques UPL sont à Paris 8 : EA 4010, EA 1573 ; à Paris Nanterre : EA 373 et Laboratoire Mosaïques ; 2 UMR UPL : UMR LAVUE CNRS 7218, UMR 7023 CNRS.

     

    Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques (2020-2021) Projet MSH Paris Nord :

    Deux journées d’étude réuniront un réseau de chercheurs artistes pour restituer, par la création d’un parcours sensible et interdisciplinaire dans un musée, des modes d’immersion participative du public dans le lieu et dans une relation écologique avec l’environnement. L’objectif scientifique sera de jouer et répertorier des gestes artistiques, en résonance à la fois avec un lieu arboré/urbain et de nature, à des pratiques corporelles improvisées, ou savantes, et aux objets/œuvres exposés liés aux arts vivants, numériques ou à des patrimoines dits immatériels en lien avec l’arbre. Il s’agira d’arborer l’archive, de la montrer en mouvement, en réseau, et non de la reconstituer. En quoi un tel déplacement organique, par des récits mis en gestes – dans les espaces urbains, muséaux, imaginaires, virtuels, vidéo, arboretum, auditorium – la déterritorialise-t-elle ? Acte de transmédiation esthétique, cette nouvelle collection de gestes créatifs s’intéressera à la responsabilité du chercheur et artiste en arts vivants pour transformer et impliquer nos comportements dans le développement durable.

    Ecologies matérielles et spiritualités (Ecologie de la matière et de l’esprit). Material Ecologies and Spiritualities (Ecology of Matter and Mind) (2020-2022) (équipe co-porteuse)Projet EUR ARTEC

    Le projet se propose d’analyser « la géographie imaginaire » de l’Inde et particulièrement de Bénarès (Varanasi) telle que la construisent les œuvres et les relations des artistes et des voyageurs de langue française et anglaise entre 1880 et 2019 – une période où le voyage en Inde se banalise, une longue durée qui permettra de prendre en compte la vision de Bénarès (Varanasi) par l’artiste et le voyageur contemporains, indiens et français, et de mesurer les changements dans la relation homme-nature dans le sens le plus général du terme. Bénarès (Varanasi) a valeur de « ville-monde », c’est-à-dire qu’elle concentre en elle-même une partie de l’imaginaire de l’Inde pour le reste du monde, de la spiritualité de l’Extrême-Orient (un autre rapport à la vie et à la mort) et, après que l’Inde a réalisé sa « révolution verte » dans les années 60 et un développement industriel anarchique et inégalitaire depuis, un vrai cauchemar écologique puisque qualifiée en 2018 par Libération de « ville la plus toxique » d’Inde et là-aussi emblématique de l’Anthropocène qui affecte le devenir conjoint de la planète et de l’humanité.

    Comment en est-on arrivé là ? Comment dans le même fleuve ont pu se baigner successivement (en même temps ?) le monde spirituel de l’âme humaine et la pollution menace pour la planète et l’humanité ? La réflexion s’ordonnera autour d’une étude de cas emblématique et propre à mesurer les bouleversements qui articulent la pensée du religieux au lieu, la place de l’homme dans la nature et les propositions de nouveaux équilibres (actions, engagements).

     

    Créons ensemble au musée. La médiation transartistique par la recherche création (2019) Projet EUR ArTeC

    Ce projet focalise sa recherche sur les transformations possibles du comportement (gestuelles, marches, démarches, postures) des visiteurs dans les musées du XXIe siècle, par la médiation des arts vivants et des arts numériques. Il s’agit d’expérimenter et de développer des modes d’être-ensemble entre l’objet exposé, les chercheurs artistes et impliquant le public, ce par le médium de gestes artistiques et numériques, et sa vocation à transmettre des patrimoines immatériels/intangibles en lien avec des questions environnementales actuelles.

    http://eur-artec.fr/2019/01/29/creons-ensemble-au-musee/

    http://www.creons-au-musee.com/

    •  « Nos lunes personnelles » Journée d’étude et atelier laboratoire du projet EUR ArTeC Créons au musée. La médiation transartistique par la recherche création. Mercredi 8 mai 2019, Grand Palais. À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, à l’exposition au Grand Palais LA LUNE. DU VOYAGE RÉEL AUX VOYAGES IMAGINAIRES, des jeunes artistes chercheurs de l’université Paris 8 proposent aux visiteurs un parcours poétique avec des performances en lien avec 10 des œuvres exposées.
    • Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle.

    La performance théâtrale au musée : une nouvelle médiation transculturelle. Projet Labex Arts-H2H (2016-2018)

     

    L’objectif est de concevoir, d’expérimenter et d’analyser en milieu muséal les modes de réception des collections permanentes dans un contexte spécifique : lorsque le public est impliqué activement dans une performance théâtrale produite in situ, devant les œuvres, par des artistes du spectacle vivant. Les œuvres plastiques choisies sont inséparables, dans leur culture d’origine, d’autres pratiques artistiques, toujours vivantes. Cette sélection s’intéresse ainsi aux nouvelles médiations créées par des acteurs performers entre des œuvres liées à la fois à un patrimoine matériel (appartenant à une collection muséale éloignée géographiquement de son pays d’origine) et immatériel (transmis par la langue et par le geste). Leur spécificité consiste à donner une fonction majeure au geste théâtralisé pour traduire/transposer/transmettre le(s) sens de l’œuvre plastique en lien avec certaines langues (en particulier vernaculaires et langues des signes).Les ateliers et journées d’études sont menés en particulier en 2012-2013 au musée Rodin (Paris) (2015-2018) au musée national des arts asiatiques-Guimet (puis en 2016-2018, direction projet labex ARTS-H2H).

    • Organisation d’une journée d’étude (auditorium du musée, 2012) sur l’écriture du texte de Rodin « La Danse de Civa » (1913)  ; Direction de l’ouvrage collectif Rodin et La Danse de Civa publié en français aux PUV (2014) co-financé par le projet labex Arts-H2H « Frontières » de F. Soulages)  ; Direction de l’ouvrage collectif en anglais Rodin and The Dance of Shiva, (Dir. Trad. angl), Niyogi Books, New Delhi, Inde (janvier 2016)  ; Mise en scène du texte de Rodin au théâtre de la Reine Blanche à Paris et à l’IF de Delhi (2012)

    Depuis 2014, grâce à une convention de l’EA1573 avec le musée Guimet, Katia Légeret organise un séminaire de master et doctoral biannuel et des conférences performances 3 fois par an (à l’occasion de La nuit des musées en mai, des activités culturelles du musée et d’une exposition en cours : ce parcours est défini dans la convention établie par mes soins entre le musée et Paris 8 en juin 2015.).

    • Direction du projet Labex ARTS-H2H La performance théâtrale au musée : une nouvelle médiation transculturelle 2016/2017, avec la création d’un réseau international (Brésil, Allemagne, Suisse, Belgique, Inde), associant des médiateurs culturels, des artistes et des chercheurs ; Conférence-performance au colloque sur « L’être-ensemble », (projet Labex Arts-h2h et Paris-Lumière, 2015) les 9-10 décembre, Théâtre de la Commune, Aubervilliers  ; Organisation d’un nouveau séminaire de master 2 « Patrimoine et création » à Paris 8 32H sept/dec 2015 ; Projet labex Arts-H2H La marionnette, objet d’histoire, œuvre d’art, objet de civilisation ? : communication colloque 7 mai 2014 et article publié. Recherches sur les relations entre le danseur et la marionnette comme condition d’émergence actuelle de nouveaux musées de l’art vivant. avec la participation en 2012 à la Conférence au colloque Dhaatu, musée « théâtre » de marionnette de Bangalore (janv. 2015) puis organisation à Paris 8 d’un séminaire (master/doctorat) et d’un atelier licence pour le professeur et directeur de ce musée, dans l’EA 1573 du 1er au 18 mars 2015 (financé par le programme erasmus mundus/ULB Bruxelles) ; Conférence séminaire ENS/Musée Guimet sur les épopées indiennes (16 janvier 2015)  ; Co-organisation de la Nuit européenne des musées, conférence au colloque de l’exposition « 2000 ans de théâtre d’Asie » mai 2015, article dans le catalogue (Musée Guimet, Cf. Publications).

    Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine. Projet Labex Arts-H2H (2012-2014) 

    Ce dispositif à la fois scénique, performatif et scientifique de plusieurs journées d’étude annuelles à Paris 8 croise de manière originale les savoirs pratiques artistiques, littéraires et esthétiques. Une redéfinition de la notion de tradition est proposée à partir d’approches interculturelles et transculturelles. Les frontières, scène/public, chercheurs/artistes, langues/langages, cultures anglophones/francophones sont déplacées par la création d’un discours critique, résultat d’une analyse produite conjointement par les artistes sur leur art et par les chercheurs en littérature. Ce dialogue ouvre la recherche sur une nécessaire confrontation des Postcolonial Studies et leur critique de la modernité avec l’effacement de la tradition, pour redonner à celle-ci une place autre et différente du concept de patrimoine immatériel de l’humanité (Unesco, 2002). Le corpus de textes à l’étude est constitué en grande partie par les Fables du Panchatantra et la vingtaine de Fables qui ont inspiré certaines de Jean de La Fontaine

    Valorisation internationale de ce nouveau champ de recherche dans le réseau des 7 universités du consortium erasmus mundus, avec la JNU (Delhi), des chercheurs de 5 EA, en histoire, esthétique, politiques culturelles (IEE et IDEFI/Creatic), ethnoscénologie, littérature et Postcolonial Studies et entre l’EA1573, le laboratoire RITM (Nice), l’EA 3187 (Université de Franche-Comté) et l’UMR ARIAS.

    Organisation : 4 journées d’études (2012-2014)  ; unecollaboration au projet « Frontières » (F. Soulages) du LABEX Arts-h2h avec une communication (colloque de 2013) et un article publié (2013) in Frontières geoartistiques et geopolitiques (Dir. F. Soulages).Un ouvrage collectif (Dir.) dans la revue électronique Le Texte étranger de l’EA1559 (P8), 2014. 17 créations artistiques (performances et mises en scène du Panchatantra), 5 films d’1h30 réalisés et mis en ligne en 2015 sur le site du labex Arts-H2H

     

    DIRECTIONS DE COLLOQUES ET DE JOURNEES D’ETUDE

     

    Colloques internationaux

    2021

    « Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques », auditorium de la MSHPN les 24 et 25 novembre 2021 dans le cadre du projet UPL 2020-2022 Écologies artistiques et numériques des corps vivants au musée  et du projet MSHPN

    2019

    La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle.

    2018

    L’intime à l’œuvre II : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 14-15 novembre 2018.

    L’intime à l’œuvre I : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 2-3 mai 2018.

    2017

    La performance théâtrale au musée : une nouvelle médiation transculturelle, MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet, le RMN-Grand Palais et Le labex Arts-H2H Université Paris 8, 22-23 mai 2017.

    2016

    L’expérience esthétique du RASA dans les arts traditionnels et contemporains de l’Inde, -Musée National des Arts Asiatiques-Guimet et Paris 8 (labex Arts-H2H), dans le cadre du projet labex Arts-H-H « La performance théâtrale au musée », 29 et 30 novembre 2016.

    2010

    L’animal sur la scène contemporaine, Dansoir, Parvis BnF. Avec la participation d’artistes, de psychanalystes, d’artistes/étudiant.e.s, d’élèves de plusieurs conservatoires de théâtre de la Ville de Paris, de doctorants, d’enseignants-chercheur.e.s (Paris 8, Paris 1, ENS Lyon, Rennes 2, ULB Bruxelles, et de l’Inde).

     

    Journées d’études internationales

    2021

    Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée. Au musée national des arts asiatiques – Guimet. Vendredi 21 mai 2021 : UPL 2020-2022 Écologies artistiques et numériques des corps vivants au musée 

    2020

    « Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques », auditorium MSHPN (et en visioconférences), le 25 novembre 2020.

    « Journée d’étude-laboratoire du séminaire Médiation transculturelle et performative avec les arbres (session 2) » ouverte aux masters 2 et doctorants à la bibliothèque du Musée national d’histoire naturelle de Paris et dans le Jardin des plantes.

     « Journée d’étude-laboratoire à la RMN Grand Palais : Devenir-forêt Une visite des œuvres en arborescence »

    Performance collective et théorisée de chercheur.e.s artistes au Grand Palais en décembre, sur l’exposition des photographies de la BnF "Noir et Blanc : une esthétique de la photographie" galerie Sud-Est du Grand Palais.

    2019

    « Nos lunes personnelles » Journée d’étude et atelier laboratoire du projet EUR ArTeC Créons au musée. La médiation transartistique par la recherche création. Mercredi 8 mai 2019, Grand Palais. À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, à l’exposition au Grand Palais LA LUNE. DU VOYAGE RÉEL AUX VOYAGES IMAGINAIRES, des jeunes artistes chercheur.e.s de l’université Paris 8 proposent aux visiteurs un parcours poétique avec des performances en lien avec 10 des œuvres exposées.

    2017

    Journée d’étude et workshops au Grand Palais, dans le cadre des trois expositions en cours (mai 2017). Performances grand public avec des jeunes chercheur.e.s de Paris 8 et des artistes invités, devant des œuvres sélectionnées. Avec les médiateurs culturels du RMN-Grand Palais, Paris, projet Labex Arts-H-H « La performance théâtrale au musée », Dir. 22 mai 2017.

    2016

    L’émotion à l’œuvre II : Médiations artistiques entre les publics et les collections muséales Inde/Cambodge/Chine/Japon du MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet, organisé par K. Légeret MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet, projet Labex Arts-H-H « La performance théâtrale au musée », 7 juin 2016.

    Danse, théâtre et performance artistique au musée. La construction d’un savoir interdisciplinaire, organisé par K. Légeret Université Paris 8, 4 mai 2016. 

    L’émotion à l’œuvre I : Médiations artistiques entre les publics et les collections muséales sur l’Inde et le Cambodge du MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet, organisé par K. Légeret MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet, projet Labex Arts-H-H « La performance théâtrale au musée », 21 mai 2016.

    L’entrée dans l’espace muséal : créer les conditions sensibles d’approche de l’œuvre et y inviter le public, organisé par K. Légeret MNAAG-Musée national des arts asiatiques-Guimet, Paris, 22 mars 2016. 

    2014

    Transdisciplinarité en questions : Le champ du spectacle vivant, journées d’études du master conjoint Erasmus Mundus « Etudes en arts du spectacle vivant » -, organisées par K. Légeret Paris 8, 9-10 octobre 2014.

    Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine : la fable animalière, organisé par K. Légeret projet Labex Arts-H2H « Transculturalité(s) », Paris 8, 28 mai 2014.

    2012

    Journée d’étude au musée Rodin : La danse de Çiva de Rodin : l’invention d’un corps « frontière » entre danse et sculpture, organisée par K. Légeret.

    2011

    Savoirs et performances : résistances, ruptures et mutations actuelles entre la danse, le théâtre et la poésie. En partenariat avec l’EA 1573, EA 4010, Département Langue des Signes, organisée par K. Légeret.

    2009

    Esthétiques émergentes /Concept et pratique des interfaces entre les arts du spectacle vivant,organisée par K. Légeret, en partenariat avec le département arts du spectacle vivant de l’université de Giessen en Allemagne. Une grande partie des communications a été publiée en décembre 2010 dans les Cahiers de poétique n° 12 du Laboratoire CICEP de notre équipe d’accueil.

     

     

    PUBLICATIONS

     

    Ouvrages

    Monographies

    Les 108 Karana, danse et théâtre de l’Inde, livre-DVD, Geuthner, Paris, 2017, 350 p., ISBN 13-9782705339166

    Danse contemporaine indienne et théâtre indien : un nouvel art ?, Presses Universitaires de Vincennes, 2010, 205 p, ISBN 978-2-84292-244-3.

    La gestuelle des mains dans le théâtre dansé indien, Geuthner, Paris, 2005, 142 p, ISBN 2-7053-3758-X

    Esthétique de la danse sacrée, Geuthner, Paris, 2001, 226 p, ISBN 2-7053-3693-3.

    Manuel traditionnel du Bharata-nâtyam, Geuthner, Paris, 1999, 228 p, ISBN 2-7053-3670-2.

    Les 108 pas du dieu Siva, Shastri, Paris, 1997, 352 p, ISBN 2-911338.05.7.

    Le mythe de la création, Trithème, Paris, 1995, 94 p, ISBN 2-909996-05-0.

    Monographies en anglais

    French-Indian dancer Nyota-Inyoka (1896-1971) The Genius and the Dance, Geuthner, Paris, 2022, 168 p.

    The 108 karana in bharata-natyam dance theatre of India, Geuthner, Paris, 2022, 309 p.

    Dance Theatre of India, crossing new Aesthetics and Cultures, Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2018, 130 p.

     

    Direction et coordination d’ouvrages / édition scientifique

    Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, 350 p.

    Danser, jouer, vivre le rasa. Performances artistiques au musée et expériences sensibles, Revue MSH Paris Nord L’ethnographie, n°2, Paris, 2020. https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=213

    Créons au musée. La performance des arts vivants au musée, (dir.), Geuthner, Paris, 2019, 328 p.

    L’interdisciplinarité entre recherche et création, (dir.), Numéro spécial Revue Degrés, n°171, ULB, Bruxelles, 2017, 150 p.

    Transdisciplinarité en questions : le champ du spectacle vivant, programme d’excellence européenne erasmus mundus « Etudes en spectacle vivant  », (Co-dir. Avec Prof. André Helbo), éd. AISS-IASPA, coll. Tréteaux, Bruxelles, 2016,180 p.

    Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine, (dir.), projet LabexArts-H2H, Revue scientifique en ligne, Le texte étranger/Paris 8, 2015, 220 p., http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/etranger9b.html.

    Rodin, La danse de Çiva, (dir.), Presses Universitaires de Vincennes, janvier 2014, 245 p. 

    Co-fondatrice et co-directrice de la revue d’art et d’esthétique Le Bucentaure, publiéeavec le concours du CNL et de l’ENS. (1983-1988, 12 numéros de 110/150 pages)

     

    Direction et coordination d’ouvrages / édition scientifique traductionsen anglais

    Rodin and The Dance of Shiva, (dir. trad. angl), Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2016, 147 p.

     

    Chapitres d’ouvrages scientifiques à comité de lecture

     « Introduction générale », in Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, p. 9-16.

     

     « Nyota-Inyoka, chorégraphe franco-indienne, pionnière de danses classiques et modernes de l’Inde(1896-1971) transposée et dansée à la BnF par des femmes artistes et chercheuses contemporaines », in Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, p. 49-174.

     

     « Introduction à la performance des arts vivants au musée : recherches-créations », in Créons au musée. La performance des arts vivants au musée, (dir.), Geuthner, Paris, 2019, p. 9-65.

     «  Les enjeux d’un musée-campus. De la médiation transculturelle dans les musées à la création d’une médiation transartistique hors les murs », in Créons au musée (dir.), Geuthner, Paris, 2019, p. 311-317.

     

    « Théâtre et danse, in Inde des mille et une pages d’Ewa Tartakowsky et Viviane Tourtet, 310 p., Peter Lang, Bruxelles, 2017, p. 240-251.

    « Le Devenir-danse de Nadia Vadori-Gauthier », in Danser/résister, Une minute de danse par jour, 350 p., les éditions Textuel, Paris, 2017, p. 45-80.

     «  Etre artiste-chercheur en master Erasmus Mundus en arts du spectacle vivant : la place de la création dans l’approche transculturelle de l’interdiscipline », in Transdisciplinarité en questions : le champ du spectacle vivant, programme d’excellence européenne erasmus mundus « Etudes en spectacle vivant  », (C-Dir. Avec Prof. André Helbo), 172 p., éd. AISS-IASPA, coll. Tréteaux, Bruxelles, 2016 (février), p. 97-107.

     « Déplacements contemporains du sacré. Le cas des festivals artistiques à vocation transculturelle »,in Babel aimée, volume 2  : la choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval, (Dir. Jean-Pierre Triffaux), L’Harmattan, coll. CTEL-Université Nice Sophia Antipolis, Thyrse n°7 395 p., 2015, p. 231-245.

     « Les directions invisibles de l’acteur en Inde : trans/mettre en scène l’épopée du Rāmāyaṇa »,in La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, Dir. Jean-François Dusigne 446 p., Les solitaires Intempestifs, Paris, 2015, p. 204-226.

    « Introduction » (p. 9-21) et « Les sources d’inspiration du texte de Rodin » (p. 29-133), In Rodin, La danse de Çiva, Dir. K. Légeret 245 p., Presses Universitaires de Vincennes, 2014.

     « Le théâtre indien contemporain à l’épreuve de la danse », in Les arts du spectacle en Asie : au-delà de la tradition, quelle modernité  ?, Dir. Françoise Quillet),Université Franche-Comté, 240 p., L’Harmattan, 2013, p. 31-45.

     « Le mur entre l’Inde et le Bangladesh : Déplacements / immersions artistiques avec Akram Khan et Karthika Nair »  in Frontières geoartistiques et geopolitiques, L’Harmattan, 2013.

    « La performance des gestes savants entre la danse contemporaine et le théâtre indien. Résistance, rupture et mutation, mises en scène par Akram Khan, Ariane Mnouchkine et Rustom Bharucha » (12 p), in Performance et savoirs (Dir. André Helbo), Bruxelles, De Boeck, 2012.

     

    Chapitres d’ouvrage en anglais ou en langue étrangère

     « Devenir un danseur contemporain du Nāṭya : une créativité transculturelle fondée sur la connaissance des gestes codifiés du théâtre dit traditionnel  », trad. en italien, in Arti della Performance : orizzonti e culture , (16 p.), Dir. Casari Matteo et Guccini Gerardo, Dipartimento delle Arti e ALMADL, AMSActa Institutional Reasearch, Bologne, 2014, 136 p., ISBN 9788898010301

    .http://amsacta.unibo.it/view/series/Arti_della_performance=3A_orizzonti_e_culture.html)

    « The sources of the text of Rodin The Dance of Shiva » ; “Introduction”, in Rodin and The Dance of Shiva, (Dir. Trad. angl), Niyogi Books, New Delhi, Inde, 2016, 102 p.

    « Dynamiques Créatives d’un Patrimoine Immatériel : la transmission orale du théâtre dansé Bharata-Nâtyam à Mysore (Inde) », Revue universitaire Estudos da Presença, Porto Alegre, Brésil, v. 5, n. 3, p. 466-489, (24 pages), sept/déc. 2015. h t t p : / / w w w. s e e r . u f r g s . b r / p r e s e n c a

    « Akram Khan’s DESH, The Wall between India and Bangladesh : artistic crossings », in Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine, (Dir. K. Légeret), projet Labex Arts-H2H, Revue scientifique en ligne, Le texte étranger, http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/etranger9b.html, 15 pages (220 p) ; 2014. 

    « Des Körper und seine Sprache, tanz und Theater in Indien », in Handbuch Gender und religion, Höpflinger A.K., Jeffers A.D., Pezzoli-Olgiati D. (dir.), Göttingen, Vandenhoeck/Ruprecht, (442 p.), 1996, p. 287-297.

     

    « Un théâtre innommable : le concept indien de minorité », in Authenticity and Legitimacy in Minority

    Theatre. Constructing Identity, (Actes du colloque international « Théâtre des minorités », Université d’Avignon, EA 4277 ’’Identité culturelle, textes et théâtralité’’), Cambridge Scholars Publishing, Cambridge, janvier 2010, p. 313-329.

     

    Articles scientifiques à comité de lecture

    « Introduction générale », in Danser Nyota Inyoka et autres médiations artistiques au musée (Dir. K. Légeret), Geuthner, Paris, 2021, p. 9-16

     

     « Perspectives de la recherche-création au musée », 8 pages, Revue MSH Paris Nord L’ethnographie, n°2, Paris, 2020. URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=376

     « En quête de saveurs, l’expérience du rasa - méthodes et enjeux d’une transposition culturelle dans le cadre de la médiation culturelle », in Danser, jouer, vivre le rasa Introduction aux enjeux des arts du spectacle vivant au musée (dir. Katia Légeret), n° 2 revue l’Ethnographie, mars 2020, 11p.

     

     « Les expériences conduites par le service de l’action culturelle du MNAAG Musée national des arts asiatiques – Guimet, un entretien avec Cécile Becker », in Danser, jouer, vivre le rasa Introduction aux enjeux des arts du spectacle vivant au musée (dir. Katia Légeret), n° 2 revue l’Ethnographie, mars 2020, 11p.

     « Les émotions à l’œuvre dans les performances artistiques du rasa au musée national des arts asiatiques-Guimet », 25 pages, Revue MSH Paris Nord L’ethnographie, n°2, Paris, 2020. URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=376

     « La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée », in Les frontières de la re-présentation, ISBN 2593-4228, La Thérésienne, Revue en ligne de l’Académie royale de Belgique, 2019. https://popups.uliege.be/2593-4228/index.php?id=262

     « La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée », Revue Degrés, n°180-181, ULB, Bruxelles, 150 p, 2020,c-c 12.

     « La création d’un nouveau parcours dans le patrimoine du musée Rodin par le médium interartistique et transculturel du spectacle vivant », in Le musée par la scène/Through the scene to the museum, dir. Chevalier Pauline, Mouton-Rezzouk Aurélie, Urrutiaguer Daniel, éditions Seconde époque, Paris, 2018, p. 236-242.

     

    « Le personnage du guide dans la construction scénique, dansée et musicale du mythe « Le monde, une seule famille » (New Delhi, World Culture Festival, 2016) », in Du personnage au mythe. Avatars et métamorphoses, Revue Degrés, n°169-170, ULB, Bruxelles, 150 p, 2017, b.b.-12.

    « Poïétiques du spectacle vivant. L’interdisciplinarité entre recherche et création », (10 p), in L’interdisciplinarité entre recherche et création, (Dir.), Numéro spécial Revue internationale Degrés, n°171, ULB, Bruxelles, 2017,c.c-15.

    « Un théâtre poétique et subversif. Entretien avec H. S. Shiva Prakash », Théâtre/Public n°219, M. Chemana (Dir.) – Arts de la scène contemporaine en Inde, février 2016, p. 60-67.

     « Dynamiques Créatives d’un Patrimoine Immatériel : la transmission orale du théâtre dansé Bharata-Nâtyam à Mysore (Inde) », Revue universitaire Estudos da Presença, Porto Alegre, Brésil, v. 5, n. 3, p. 466-489, (24 pages), sept/déc. 2015. h t t p : / / w w w. s e e r . u f r g s . b r / p r e s e n c a

    « Théâtres dansés de l’Inde : le plaisir esthétique, un voyage sans frontières culturelles  ? », (12 p) in Les métamorphoses du spectateur, Collège Belgique, Dir. André Helbo, Revue internationale Degrés n°161-162, Bruxelles, 2015, d.d.-12.

    « Les premières scènes exotiques françaises », catalogue de l’exposition « Du Nô à Mata-Hari, 2000 ans de théâtre d’Asie », MNAAG/Artlys, Guimet, Paris, 256 p., 2015, p. 214-224.

     

    « La transmission orale du Pañchatantra au théâtre : mises en scène en Inde et en France. Leurs enjeux transtextuels et interculturels », in Problèmes d’histoire littéraire indienne, (Dir.) Claire Joubert et Laetitia Zecchini, Revue de Littérature comparée, Paris, RLC LXXXIX, n° 4, octobre-décembre 2015, p. 497-508.

     

     

    « Mettre en scène le danseur et la marionnette : les conditions d’émergence en Inde d’un nouveau musée de l’art vivant », in Objet d’histoire, œuvre d’art, objet de civilisation, dir. Thierry Dufrêne et Joël Huthwohl, L’Entretemps, 2014

     

    « Le mur entre l’Inde et le Bangladesh : Déplacements / immersions artistiques avec Akram Khan et Karthika Nair » in Frontières geoartistiques et geopolitiques, L’Harmattan, Paris, Local and Global collection, 2013, pages 165-176.

     

     « La danse du chœur dans Les Atrides mis en scène par Ariane Mnouchkine », in Présence de l’Antiquité, Présence de la danse dans l’Antiquité/Présence de l’Antiquité dans la danse, Centre de recherches sur les civilisations 

     

    « Métaphore de Carolyn Carlson : une poétique de la transmédialité », in Le sens de la danse. La recherche en danse et les pratiques transmédiales / The Sense of Dance. Dance research and Transmedia Practices, Revue internationale Degrés 141, éd. Universitaire ULB, Bruxelles, c.C.22, 2013.

     

    « Triptyk de Bartabas : le Kalarippayatt sur la scène contemporaine française », in L’Inde et le Théâtre : influences et confluences, Revue Rencontre avec l’Inde, tome 37, n° 5, Indian Council for Cultural relations (ICCR), New Delhi, février 2010, p. 70-88.

     

    « Un théâtre innommable : le concept indien de minorité », in Authenticity and Legitimacy in Minority

     Theatre. Constructing Identity, (Actes du colloque international « Théâtre des minorités », Université d’Avignon, EA 4277 ’’Identité culturelle, textes et théâtralité’’), Cambridge Scholars Publishing, Cambridge, janvier 2010, p. 313-329.

     

    « Peter Brook, adaptation ou création du Mahâbhârata ? », in Adaptation théâtrale et réécriture, Presses Universitaires d’Artois, 2010, p. 56-67.

     

    « Briller, obscurcir ou aveugler ? La lumière dans le théâtre et la danse contemporaine » in La lumière dans l’art depuis 1950, Revue d’études esthétiques Figures de l’art 17, Presses Universitaires de Pau, 2009, p. 259-274.

     

    « Rencontre, création et transmission entre le théâtre Terukoothu de Purisai et la compagnie Mapa Theatro de Colombie » in L’Inde et le Théâtre : influences et confluences, coll. Rencontre avec l’Inde, tome 37, n° 2, Indian Council for Cultural relations (ICCR), New Delhi, 2008, p. 72-91.

     

    « Rythmes, air et tissus blancs : l’art des transitions entre les cultures dans la Danse-théâtre de Pina Bausch », in Interstices, entractes et transitions, n° 2 Revue Agôn, revue des arts de la scène (E.N.S-L.S.H. Lyon), 2008, http://journals.openedition.org/agon/719  ; DOI : https://doi.org/10.4000/agon.719

     

    « Ecarts du théâtre indien dans les mises en scène d’Arianne Mnouchkine », in Revue Cahier de poétique du CICEP n°12, éd. Presse Paris8, 2007, p. 47-55.

     

    « Anachronismes du théâtre indien : les enjeux du grand écart pour l’acteur-danseur » in Revue Cahier de poétique du CICEP n° 12, éd. Presse Paris8, décembre 2007, p. 25-34.

     

    « Le temps d’une salutation : aesthesis et logique du signe », in Cahier de poétique du CICEP n° 11, éd. Presse Paris 8, décembre 2006, p. 103-109

     

    « Langage, esprit et symbolique du geste », in Les chemins de l’espoir, Actes du colloque scientifique international de Fès (Maroc) 2005, éd. du Rocher, Paris, 2006, pp. 125-135 (346 p)

     

    « Voix(e) du virtuel », in Cahier de poétique du CICEP n° 10, Actes du colloque “Les détours de la voix” MSH Paris Nord, éd. Presse Paris8, octobre 2005, p. 81-90

     

    « Magnificience, grâce et compassion », in L’Esprit de Fès, Actes du colloque scientifique international de Fès (Maroc) 2004, éd. du Rocher, Paris, 2004, p. 89-92 et 384-85 (447 p)

     

    « Danse-Poème et Danse et histoire », in Les arts face à l’histoire, Actes du colloque sur la correspondance des arts (IUFM d’Angoulême), éd. L’atelier des brisants, Paris, 2004, p. 237-245, p. 274-282

     

    « Création et tradition dans le bharata-natyam contemporain implanté en Europe », in Bharatanatyam in the diaspora, Université de Chicaco, éd. Collumbia College, Natya Dance Theater, Chicago, 2003, p. 17-24

     

    « Pour sortir de la logique binaire, in Donner une âme à la mondialisation », coll. Question de, éd. Albin Michel, Paris, 2003, p. 113-119 (236 p)

     

    « Poétique de l’énergie percussive »,in Espaces sonores, (dir. d’Anne Sédès), éd. Musicales Transatlantiques, Paris, 2003, p. 91-105

     

    « Indéterminisme et non-séparabilité dans la mise en scène indienne », in Science et quête de sens, éd. Université Interdisciplinaire de Paris/UNESCO, 2002, p. 65-75

     

    « Un voyage initiatique et La danse des mots », in Cahier de Poétique, n° 4 du Laboratoire de recherche CICEP Université Paris 8 Saint-Denis, 1997, p. 29-39 et p. 52-57.

     

    « Technique et création », in Revue Théârtre, coll. Arts 8, éd. L’Harmattan, Paris, 2001, p. 35- 71

     

    Co-fondatrice et directrice de la revue d’art et d’esthétique Le Bucentaure, avec le concours du CNL et de l’ENS. (1983-1988). Co-auteure des articles :

     

    « Le bharata-nâtyam », in Revue Le Bucentaure, n°1, Paris, 1983, p 25-33.

    « Le Théâtre du Soleil »,in Revue Le Bucentaure, n° 1, Paris, 1983, p. 45-59.

    « Bob Wilson, les maquettes de Civil Wars », in Revue Le Bucentaure, n°2, Paris, 1984, p.60-76.

    « Entretien avec José Luis Borgès », in Revue Le Bucentaure, n°2, Paris, 1985, p. 40-50.

    « Entretien avec Léopold Sédar Senghor », in Revue Le Bucentaure, n° 3 p. 47-58 et n° 4 Paris, 1984, pp. 92-100.

    « Shiro Daimon et le théâtre dansé Kabuki », in Revue Le Bucentaure, n°4, Paris, 1984, p. 73-78.

    « Peinture et poésie : Masurovsky et Butor », in Revue Le Bucentaure, n°7, Paris, 1985, p. 45-59.

    « Daniel Larrieu et Patrick Bossati », in Revue Le Bucentaure, n°8, Paris, 1986, p. 65-73.

     

     

    Autres articles (articles publiés dans des revues professionnelles ou techniques, etc.)

     

     « Danses et théâtres de l’Inde au département théâtre de l’université Paris 8  : apprentissages et formation à la recherche », revue Nouvelles de l’Inde, Ambassade de l’Inde, n°414, (69 p.), fev-avril 2014.

     « Amala Devi, la grande dame de la danse classique indienne en France, hommage », revue Nouvelles de l’Inde, Ambassade de l’Inde, n°417, (72 p.), sept-oct 2014.

    « Préface » de l’ouvrage de Lionel Tardif Taj Mahal Rose du monde, éd. Le cercle des auteurs, Paris, 2007

    « La danse martiale », in Le Livre de l’essentiel, éd. Albin Michel, Paris, 1995

    « La danse du dedans », in Asies Regards et contre-regards, n°8, Paris, 1984

    Communications nationales et internationales colloques / congrès / Journées d’étude / séminaires de recherche

     

    Écologie de la médiation artistique : aller au musée comme on entre dans une forêt, Colloque international 24 et 25 novembre 2021 Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques, MSHPN

     

    Le geste artistique entre l’homme et le cheval en Inde : une approche esthétique de l’équinologie, in 1er Congrès International d’Equinologie du 1er au 3 Juillet 2021 à Viana do Castelo (Portugal) co-organisé par les Municipalités de Viana do Castelo, Caminha and Ponte de Lima, les universités de Valencia et Saint-Jacques-de-Compostelle.

     

    Rituel et médiation dans la performance des arts vivants au musée, journée d’étude « Rites et Musées », au Musée L. (UCLouvain, Belgique), 29 avril 2021.

    https://museel.be/fr/evenement/journee-detude/rites-et-musees

     

    Médiations artistiques et transculturelles avec le patrimoine des arbres remarquables de Paris,Journée d’étude internationale, Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques, auditorium MSHPN, Paris, le 25 novembre 2020.

     

    « Nyota Inyoka transposée »,avec la participation de jeunes chercheurs et artistes de la performance, in Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle.

     

    La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée Colloque international Les frontières de la re-présentation, CampusUCharleroi/ULB Bruxelles, 28-29 mars 2019.

    Corps virtuels, corps en image : une danse sans gravité est-elle possible ? , in colloque erasmus mundus « Spectacle vivant et nouvelles technologies de l’image », université de la Corogne/Fondation Barrié, 2019, Espagne

     

    « Corps, gestes et signes dans les performances muséales alliant la langue des signes LSF et le théâtre dansé bharata-natyam », avec Ivani Fusellier (LSF/UMR SFL/Paris 8), in Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle.

     

    « Nos lunes personnelles ». Introductions des 5 tables rondes dans l’auditorium avec les 85 participants de la journée d’étude et l’atelier laboratoire du projet EUR ArTeC Créons au musée, Mercredi 8 mai 2019, À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, à l’exposition au Grand Palais.

     

    « Retour sur expériences. Mises en scène du parcours poétique muséal réalisé le 14 novembre 2018 au musée national des arts asiatiques devant 23 œuvres des collections », in colloque international L’intime à l’œuvre II : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, organisé par K. Légeret le Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 14 novembre 2018.

     

    « La Porte de l’Enfer de Rodin (Grand Palais) : visions poétique de l’Inde et d’Amazonie », avecMonique Sobral de Boutteville NAEA (Centre de Hautes Etudes Amazoniennes – Université́ Fédérale du Pará)/EDESTA, in colloque international L’intime à l’œuvre I : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, organisé par K. Légeret le Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 3 mai 2018.

     

    « La performance au musée », conférence performance avec la participation de Nadia Vadori-Gauthier (Artiste-chercheuse), Les Vitrines du labex Arts-H2H, 20 et 21 septembre 2018, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).

     

    « Exposition Des Grands Moghols aux Maharajahs. Joyaux de la collection Al-Thani, lectures poétiques des joyaux inspirées par la littérature de l’Inde », colloque La performance théâtrale au musée : une nouvelle médiation transculturelle, RMN-Grand Palais, 22 mai 2017.

     « Comment s’orienter dans la pensée. La voie de l’émerveillement »,Festival Philosophia, 27 mai 2017, film sur Philosophies.tvhttp

    « The sources of The text of Rodin The Dance of Shiva », Kolkata Indian Museum, organisé par l’Alliance Française de Calcutta, Inde, 8 août 2017

     « L’être-ensemble dans l’espace muséal : une performance de la disparition/recréation de l’œuvre », colloque Développement de l’être-ensemble (projet labex Arts-h2h et Paris-Lumière), CNDC d’Angers, Angers, 16-18 juin 2016.

     « Jouer, sculpter et danser la peur : la fabrique du bhayânaka rasa dans la mise en scène des karana(s) », colloque international les : L’expérience esthétique du RASA dans les arts traditionnels et contemporains de l’Inde, conférences-performances, Co-organisé entre le MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet et Paris 8 (labex Arts-H2H), dans le cadre du projet labex Arts-H-H « La performance théâtrale au musée », 29 et 30 novembre 2016

     « Transmettre le Bharatanāṭyam en France : la fonction de la recherche, entre héritage et création », Journée d’étude « 90 ans de danse indienne en France : circulation, interactions, échanges », INALCO/ CNRS/CEIAS, auditorium de l’Inalco, avril 2016.

     « Le besoin de philosophie. Hommage à Pierre Jacerme », Festival Philosophia, mai 2016, Saint-Emilion, conférence intégralement retransmise sur Philosophies.tvhttp://www.philosophies.tv/evenements.php?id=910

    « Transformation de l’espace muséal en scène cosmogonique. La fonction de la poésie et du geste dans la rencontre sensible avec les sculptures du musée Guimet », journée d’étude internationale « L’entrée dans l’espace muséal : créer les conditions sensibles d’approche de l’œuvre et y inviter le public, projet labex arts-h2h « La performance théâtrale au musée », Musée national des arts asiatiques-Guimet, Paris, mars 2016.

    « Mettre en scène une esthétique du fragment », journée d’étude internationale « Danse, théâtre et performance artistique au musée. La construction d’un savoir interdisciplinaire », projet labex arts-h2h « La performance théâtrale au musée », Musée national des arts asiatiques-Guimet, Paris, 4 mai 2016.

     « Construire l’émotion par la danse : étude de cas, les sculptures cambodgiennes Divinité féminine et Visnu Hayagrivâ », Journée d’étude internationale « L’émotion à l’œuvre I : Médiations artistiques entre les publics et les collections muséales sur l’Inde et le Cambodge du MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet », projet labex arts-h2h « La performance théâtrale au musée », Musée national des arts asiatiques-Guimet, Paris, 21 mai 2016.

     « Construire l’émotion par la danse : étude de cas Divinité à l’arbre (Madhya Pradesh ou Rajasthan, X-XIe siècle)”, Journée d’étude internationale « L’émotion à l’œuvre II : Médiations artistiques entre les publics et les collections muséales sur l’Inde et le Cambodge du MNAAG-Musée National des Arts Asiatiques-Guimet », projet labex arts-h2h « La performance théâtrale au musée », Musée national des arts asiatiques-Guimet, Paris, 7 juin 2016.

    « Conférence séminaire ENS/Musée Guimet sur les épopées indiennes », 16 janvier 2015.

     « Co-organisation de la Nuit européenne des musées », conférence au colloque de l’exposition « 2000 ans de théâtre d’Asie », MNAAG-Musée Guimet, 9 mai 2015.

    « La création d’un nouveau parcours dans le patrimoine du musée Rodin par le médium interartistique et transculturel du spectacle vivant », colloque international Le musée par la scène/Le spectacle vivant au musée : pratiques, publics, médiations, BnF, Paris, 22 novembre 2015. 

     « Performance de l’être-ensemble : du musée MNAAG-Guimet à la recréation de l’œuvre », conférence-performance collective, dans le colloque Développement de l’être-ensemble (projet labex Arts-h2h et Paris-Lumière), Théâtre de la Commune, Aubervilliers, 8-10 décembre 2015.

    « Théâtres dansés de l’Inde : le Plaisir esthétique, un voyage sans frontières culturelles  ? », colloque « Les métamorphoses du spectateur  », collège Belgique, mars 2015, (ACT)

     « Théâtres de l’Inde : rencontre entre la marionnette émue et l’acteur-danseur cosmographe », conférence performance avec Anupama Hoskere, marionnettiste du Karnataka, Journée d’étude Poïétique I  : Processus créatifs, Savoir-faire et savoir expert, entre recherche et création. De la mimesis à l’acteur-marionnette, Université Paris 8, 22 mars 2014.

    « La contemporanéité dans les pratiques scéniques en danse et en musique : regards croisés entre l’Afrique et l’Asie du Sud, Université, Nice Sophia-Antipolis, septembre 2014

     « La Psyché des Métamorphoses d’Apulée  : une figure originale de la danse dans l’œuvre de Rodin », Journée d’étude Rodin, lecteur de l’antiquité, organisée par le service de la recherche du Musée Rodin, 17 janvier 2014.

     « La transmission orale du Panchatantra au théâtre : mises en scène en Inde et en France. Leurs enjeux transtextuels et interculturels », journée d’étude dans le cadre du Labex ARTS-H2H Transculturalité(s), intitulée Problèmes d’histoire littéraire indienne et organisée par Claire Joubert (Paris 8/Texte étranger) et Laetitia Zecchini (CNRS/THALIM/ARIAS), INHA, 23 mars 2014.

     « Déplacements contemporains du sacré. Le cas des festivals artistiques à vocation transculturelle », colloque Babel aimée ou la choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval, Université Nice Sophia Antipolis, Laboratoires LIRCES et CTL, programme européen erasmus mundus, 25 mars 2014.

    « Les danses de l’Inde dites ‘’traditionnelles’’ au festival international des musiques sacrées de Fès au Maroc  : une pratique transculturelle et interartistique de la scène contemporaine », Université de Taza, colloque international « Théâtre et rituel », Maroc, juin 2014

    « Etre artiste-chercheur en master erasmus mundus, Etudes en arts du spectacle vivant : la place de la création dans l’approche transculturelle de l’interdiscipline », journée d’étude Transdisciplinarité en questions  : le champ du spectacle vivant, du programme de master Erasmus Mundus Etudes en spectacle vivant, (dir.), Paris 8, 18 octobre 2014.  

    « Les directions invisibles de l’acteur en Inde. Anachronismes entre formation et transmission, conférence – performance », colloque La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre  ?, colloque du labex Arts-H2H (projet sur les processus de direction d’acteurs, de transmission et d’échanges), Paris 8, 8 décembre 2014.

     « Danse et philosophie », conférence dansée, in Les journées Philosophie-Art France/Turquie, à l’occasion de la journée internationale du théâtre, Université Anadolu, Turquie, 27-29 mars 2013.

     « La vision de l’Inde dans la poésie de Muhammad Iqbal », colloque international Les cultures soufies, 18-28 avril 2013, Université de Fès/Fondation Esprit de Fès, Maroc, 19 avril 2013.

    « The Pañcatantra in The Fables of Jean de La Fontaine : comparative aesthetics and artistic performances, colloque international « The Panchatantra across cultures and disciplines  », Saxon Academy of Sciences et Université de Leipzig, octobre 2012.

    « Le mur entre l’Inde et le Bangladesh : Déplacements / immersions artistiques avec Akram Khan et Karthika Nair », colloque international « Frontières géopolitiques et artistiques  », INHA, projet LABEX ARTS-H2H, 2012 

    « Mettre en scène le danseur et la marionnette  : les conditions d’émergence en Inde d’un nouveau musée de l’art vivant », journée d’étude co-organisée par l’Institut national d’histoire de l’art et le département des Arts du spectacle de la BnF, dans le cadre et avec le soutien du Labex ARTS-H2H (Thierry Dufrêne P10 HAR) et en partenariat avec l’Institut international de la marionnette, 2012 (ACT)

     « La performance des gestes savants entre la danse contemporaine et le théâtre indien : résistance, rupture, mutation », colloque Savoirs et performance spectaculaire, organisé par le professeur André Helbo à l’Université Libre de Bruxelles, avril 2010

     « Jouer l’animal : déconstruction politique du corps par l’acteur contemporain indien », colloque international L’animal sur la scène contemporaine, (EA 1573 Scènes et savoirs de Paris 8), avril 2010

     « Comment préserver l’oralité d’un processus de création ? Patrimoine du théâtre dansé Bharata-Nâtyam à Mysore (Inde), Journées de recherches Formes spectaculaires traditionnelles et processus de patrimonialisation, Université Rennes 2-Haute Bretagne (EA 3208 Arts : pratiques et poétiques et CFMI), mars 2010

     « Un théâtre innommable : le concept indien de minorité », colloque international « Théâtre des minorités », Université d’Avignon, EA 4277 ’’Identité culturelle, textes et théâtralité’’, décembre 2009

     « La danse du chœur dans Les Atrides mis en scène par Ariane Mnouchkine », colloque international Université de Clermont-Ferrand « Présence de la danse dans l’Antiquité/Présence de l’Antiquité dans la danse », Centre de recherches dur les civilisations Antiques (CRCA), décembre 2008

     « La danse de Shiva d’Auguste Rodin », Colloque international Ecole Normale Supérieure d’Ulm « Les rythmes du monde : concepts et pratiques (ED Pratiques et théories du sens Paris 8), novembre 2008

    « Le Mahâbhârata mis en scène par Peter Brook : les enjeux d’une adaptation contemporaine de l’épopée sur le modèle du vivant », Colloque international de l’Université d’Artois « Adaptation théâtrale et réécriture » (UFR Lettres et arts), octobre 2008

    « Rythmes du théâtre indien », conférence à L’Ecole Normale Supérieure d’Ulm/ Paris8 département littérature française, sous la direction de C. Doumet dans le cadre du sémimaire en Etudes doctorales sur le rythme (ACT), mai 2007

    « Théâtre, danse et poésie de l’Inde : l’imprévisible en art », colloque « Developpements durables : nouvelles voix, nouveaux passages », Centre Culturel International de Cerisy, (ACT), juin 2007

    « La danse comme objet anthropologique : la construction du genre », séminaire mensuel de recherche, CNRS/Département Systèmes de pensée en Afrique Noire, sous la direction de Michaël Houseman (ACT), mars 2006

     « La construction du genre dans la danse et le théâtre indiens », Université de Zürich, UFR Histoire des religions, Colloque international (ACT), février 2006

    « Les voix(e) du virtuel », MSH Paris Nord, colloque du CICEP « Les détours de la voix » (ACT), mai 2005

    « Les enjeux du rite et du spectaculaire/techniques de création et esthétique du rythme » Colloque international sur Les Arts d’Orient, Université d’Artois, UFR Lettres et Arts, octobre 2004

    « Création et tradition dans le bharata-natyam contemporain implanté en Europe », colloque “Bharatanatyam in the diaspora”, à l’Université de Chicaco Collumbia College et en partenariat avec le Natya Dance Theater de Chicago, septembre 2003

     « Les relations dans le théâtre dansé et la poésie entre le corps et l’histoire », Rencontres annuelles sur la correspondance des arts : colloque mai 2003 “ART ET HISTOIRE”, IUFM de Poitou-Charente, mai 2003

     « Tournage de la ’’Danse de Shiva’’ dans les temples de l’Inde du Sud »colloque Dance and Indian Cinema, Université de Floride, Gainsville, Indian Studies Department, mai 2000

    « Les gestes symboliques du théâtre dansé indien »,Université de Tours/Salle Amphithéâtre Thélème, création avec les étudiants de textes poétiques dansés et joués sur le thème du nouveau millénaire, mars 2000

    Unesco Paris, colloque international “l’état du monde et le devenir de l’homme”, organisé par l’Université Interdisciplinaire de Paris. : Conférence-spectacle, chorégraphie originale sur des textes poétiques écrits par les conférenciers : Robert Muller, Edgard Morin, Trin Xuan Thuan, Edgard Mitchell (ACT), 1997

    Unesco Paris, premier colloque international d’astrophysique organisé par l’Université Interdisciplinaire de Paris et l’université de Charlottesville (USA). Participation en tant qu’artiste à la « journée de recherche interdisciplinaire sur le concept de vide  » avec Hubert Reeves, Michel Cassé, Trinh Xuan Thuan (ACT), 1996

    « l’acteur dans l’espace : marcher, s’orienter », Université de Corte : création en Corse d’un musée des arts traditionnels du monde). : conférence et spectacle, 1995

    « Les mises en scène en Inde du mythe cosmogonique Dashavatars », Université des Trois Rivières (Québec), colloque « Théâtre et cosmogonie », 1992

     

    Autres communications et modes de valorisation de la recherche :

    Université Al Akawayne d’Ifrane (Maroc) et le Festival des musiques sacrées du monde à Fès : participation aux colloques annuels “une âme pour la mondialisation” sous la forme de conférences.(ACT) 2004/2007 : juin 2006 : “Le symbolisme de la terre dans les théâtres indiens’’  ; juin 2005 : ’’Transmissions orales des arts traditionnels de l’Inde en France’’  ; juin 2004 : “Magnificience, grâce et compassion”  ; juin 2003 : “La place du livre dans l’apprentissage du théâtre en Inde”  ;  juin 2002 : “Mettre en scène une cosmogonie”  ; mai 2001  : “La réception actuelle , en Inde, de l’idée de patrimoine immatériel”

     « L’esprit de Fès », Institut du monde arabe à Paris, dans le cadre des “Jeudis de L’IMA” (ACT), 2005

    « Poésie et paix dans la tradition asiatique », Journée mondiale de la poésie le 21 mars, Vérona, Italie

     « Construction du corps symbolique dans les danses de l’Inde », séminaire mensuel à l’Ecole d’Architecture Paris La Défense, 1996

     « Les rapports entre la danse et la sculpture dans l’esthétique indienne du Nâtya-Shâstra », colloque “le poids du corps”, Ecole Régionale des Beaux6Arts du Mans, 1995

    « La danse des mots », Musée Guimet (Paris) et Abbaye de Fontevraud, symposium international “Liberté et limites de l’homme”, 1988

    Séminaire sur l’apprentissage des rythmes en milieu scolaire : le cas de la musique carnatique et du théâtre dansé Bharata-Nâtyam, Bâle, Université/Centre de recherche d’ethnomusicologie, 1988

     

    Produits destinés au grand public (sélection 2012-2021)

    Émissions radio

    Participation le 15 novembre 2014 à l’émission “Une vie une oeuvre” dirigée par Martin Quenehen et diffusée sur France Culture, consacrée à la figure et l’œuvre du sculpteur français, Auguste Rodin.

    « La danse et le sacré », France Culture, émission ‘’Les racines du ciel’’, 23/06/2013, 54 minutes.

    TV

    « Comment s’orienter dans la pensée ? La voie de l’émerveillement », Philsophies.TV, enregistrement en live au festival Philosophia, Saint-Emilion, mai 2017.

    Films

    Bharatanatyam Dance Theater. Dancing of the Heart with Natyacharya K. Muralidhar Rao, in The 108 karana in bharata-natyam dance theatre of India, Geuthner, Paris 2022

    Co-réalisation de 7 films d’1h sur ces mises en scène (financés par le labex ARTS-H2H), mises en ligne sur le site du Labex Arts-H2H /youtube en 2015, 2016 et 2017 :

     Quand l’univers Amazonien rencontre Rodin et Baudelaire. Direction de deux mises en scène au Grand Palais, dans le cadre de l’exposition « Rodin : l’exposition du centenaire », « Visions poétiques, interculturelles et contemporaines d’œuvres de Rodin, dont La Porte de l’enfer et les Mouvements de danse » (1910), mai 2017.

     Lectures poétiques des joyaux inspirées par la littérature de l’Inde dans l’exposition « Des Grands Moghols aux Maharajahs. Joyaux de la collection Al-Thani » : 29 mars 2017 et 22 mai 2017.

     Mises en scène du Râmâyana, devant des œuvres du Cambodge, salle khmère du musée MNAAG-Guimet, avec la participation de 38 étudiants en théâtre de Paris 8 (Licence/master/doctorants EA 1573), et d’artistes professionnels internationaux en théâtres dansés bharata-nâtyam. Parcours entre 7 œuvres khmères (X-XIIè siècle), à partir du récit du Râmâyana et sa traduction en français. 21 mars 2016

     Nuit des musées, organisation de 12 performances collectives et présentation d’une performance sur 3 œuvres du musée, en théâtre dansé bharata-natyam avec la participation de Sangeeta Dileep et K.J. Dileep, violoniste et chanteuse carnatique (Mysore/Chennai). Divinité à l’arbre (Madhya Pradesh ou Rajasthan, X-XIe siècle) ; Divinité féminine Art khmer ; Visnu Hayagrivâ, Cambodge, 3e quart du Xe siècle. 21 mai 2016

     Répertoires du Shurniké à la cour de Mysore, Le mythe du barattement de la mer de lait, 9 performances et lectures poétique devant les œuvres, musée MNAAG-Guimet,à l’occasion de la Nuit européenne des musées, le 17 mai, puis le 16 juin, performance et lecture poétique devant 3 sculptures médiévales de l’Inde. Commande du musée, responsabilité de la conception et de l’organisation de 4 performances d’artistes invités au musée en mai et juin (« Duos poétiques en théâtres dansés de l’Inde »). http://www.guimet.fr/fr/blog/la-breve/1138-la-nuit-des-musees-2015-au-mnaag

     La conférence des oiseaux d’Attâr, mise en scène du « tableau sur l’Inde » pour 7 danseurs, acteurs et musiciens, dans le spectacle d’ouverture du 20e festival international des musiques sacrées de Fès (80 musiciens-acteurs), juin 2014, durée du tableau 10 mn http://www.fesfestival.com/2013/fr/fes.php?id_rub=111

     L’Inde mise en scènes : transmission orale des théâtres dansés entre tradition et transculturalité. Fables croisées Panchatantra/La Fontaine. Réalisation de 5 films d’1h30 financés par le labex ARTS-H2H dans le cadre du projet « Transculturalités » porté de 2012 à 2014 et mis en ligne sur son site, comprenant les tournages pendant deux années du dispositif à la fois performatif (17 performances réalisées, direction de 8 de ces performances avec des artistes professionnels et des groupes d’étudiants de Paris 8 en licence, master théâtre et doctorat EDESTA) et scientifique (20 conférences). http://www.labex-arts-h2h.fr/fr/transculturalites-1002.html

    Dashavatars : conférence dansée et mise en scène (à La Maison des cultures du monde de Paris) sur la gestuelle des mudrâ, DVD, éd. Arka, Paris, 2009

    Destins de femmes n° 7 H.Habib-K.Légeret, production Cinétévé TV5 Monde, diffusé en octobre 2005

    Danse et poésie avec Philippe Tancelin et Katia Légeret, Conférence donnée à l’Espace L’Harmattan, VHS éd. L’Harmattan, Paris, 2005

    La danse de l’esprit, rencontre entre l’astrophysique et l’art , conseillère artistique et actrice, avec la participation de Maurice Béjart, de Basarab Nicolescu et de Trinh Xuan Thuan, long-métrage, réalisation éditions OXUS, Paris, septembre 2004

    Le Bharata-natyam et ses codes, auteur du scénario et réalisatrice, film diffusé envideo par Média-Culture-International, Paris, 1999

    Variation sur les Karanas (1984) et Rasa (1985), auteur et actrice in deuxcourt-métrages en 16 mm réalisés par B.Roué, ( Professeur à l’ Ecole d’Architecture de Paris La Défense ), commande du Festival International de la Danse et de l’Image de Chateauvallon, parrainé par le Ministère de la Culture, 1984 et 1985

    La danse de Shiva, auteur du scénario et actrice dans ce long-métrage 16 mm deheures, réalisé par L.Tardif en1985 ; Palme d’or des Arts et des Lettres, Prix du CIDALC de L’UNESCO, diffusion internationale

     

    Autres conférences

    Séminaire ENS/Musée Guimet sur les épopées indiennes, MNAAG-Musée Guimet, 16 janvier 2015.

    Co-organisation de la Nuit européenne des musées et conférence, colloque de l’exposition « 2000 ans de théâtre d’Asie » mai 2015.

     

     

     

    CRÉATIONS ARTISTIQUES THÉORISÉES

     

    Légeret, K., Performance collective « Devenir-forêt Une visite des œuvres en arborescence »  in Journée d’étude-laboratoire du séminaire Médiation transculturelle et performative avec les arbres (session 2) » ouverte aux masters 2 et doctorants à la bibliothèque du Museum national d’histoire naturelle de Paris et dans le Jardin des plantes. Une plateforme numérique est organisée et co-réalisée par Katia Légeret avec la participation de Nadia Vadori-Gauthier (chercheur EA1573 SDM) et la bibliothèque du musée national d’Histoire naturelle (Jardin des plantes), en partenariat avec l’association A.R.B.R.E.S regroupant en direct les performances d’une cinquantaine de jeunes chercheurs devant les 16 arbres remarquables de Paris. Ces 50 écrans simultanés sont filmés et retransmis en direct pour une réflexion collective. Retransmis in « Arborer l’archive vivante au musée par le geste artistique : enjeux écologiques », auditorium MSHPN (et en visioconférences), le 25 novembre 2020.

     

    Légeret, K., « Nos lunes personnelles » Performance collective, parcours poétique, et atelier laboratoire du projet EUR ArTeC Créons au musée. La médiation transartistique par la recherche création. Mercredi 8 mai 2019, Grand Palais. À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, à l’exposition au Grand Palais LA LUNE. DU VOYAGE RÉEL AUX VOYAGES IMAGINAIRES, des jeunes artistes chercheurs de l’université Paris 8 proposent aux visiteurs un parcours poétique avec des performances en lien avec 10 des œuvres exposées.

     

    Légeret, K., Performance conférence « Nyota Inyoka transposée »,avec la participation de jeunes chercheurs et artistes de la performance, in Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle, in Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création.

    Légeret, K., « Corps, gestes et signes dans les performances muséales alliant la langue des signes LSF et le théâtre dansé bharata-natyam », avec Ivani Fusellier (LSF/UMR SFL/Paris 8), in Colloque international La médiation transartistique au musée par la recherche-création. Les 27 et 28 novembre 2019. Co-organisation : EA1573/Université Paris 8, EUR ArTeC, MNAAG, BnF Département des arts du spectacle.

    Légeret, K., Performance conférence « La performance du cri - une nouvelle scène des arts vivants au musée » Colloque international Les frontières de la re-présentation, CampusUCharleroi/ULB Bruxelles, 28-29 mars 2019.

     

    Légeret, K., Performance conférence « Corps virtuels, corps en image : une danse sans gravité est-elle possible ? », in colloque erasmus mundus « Spectacle vivant et nouvelles technologies de l’image », université de la Corogne/Fondation Barrié, 2019, Espagne.

    Légeret, K., Performance collective sur l’archive exposée sur Nyota Inyoka - photographie de Vishnu - de Nyota Inyoka, 13 mars 2019, rotonde des arts du spectacle de la BnF, avec des étudiants en licence des arts de la scène de Paris 8 et du master EUR ArTeC.

    Légeret, K., Mise en scène Jouer et danser Chandra, sur un poème de l’Inde dédié au dieu Lune Chandra (Statuette de l’Inde du Nord, deuxième moitié du XIXe siècle), Grand Palais, Paris, avec des étudiants en licence de théâtre et LSF. Echanges gestuels avec le public, à partir de la Langue des signes française et des mudras du théâtre dansé Bharata-nâtyam. Chant de la composition musicale carnatique de ce poème sanscrit du VIe siècle (L. Ramasesha, Mysore) par Bhavana Pradyumna. Pendant la journée d’étude et l’atelier laboratoire « Nos lunes personnelles » du projet EUR ArTeC Créons au musée, Mercredi 8 mai 2019, À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, à l’exposition au Grand Palais LA LUNE. DU VOYAGE RÉEL AUX VOYAGES IMAGINAIRES.

     

    Légeret, K., « Mises en scène du parcours poétique muséal réalisé le 14 novembre 2018 au musée national des arts asiatiques devant 23 œuvres des collections », in colloque international L’intime à l’œuvre II : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, organisé par K. Légeret le Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 14 novembre 2018.

     

    Légeret, K., Performance collective sur La Porte de l’Enfer de Rodin au Grand Palais : visions poétique de l’Inde et d’Amazonie », avecMonique Sobral de Boutteville NAEA (Centre de Hautes Etudes Amazoniennes – Université́ Fédérale du Pará)/EDESTA, in colloque international L’intime à l’œuvre I : SURexposition(s) ? Connaître l’œuvre exposée et muséale par la performance, organisé par K. Légeret le Labex Arts-H2H (projet « La performance au musée »), en partenariat avec le musée MNAAG-Guimet et RMN-Grand Palais, 3 mai 2018.

     

    Légeret, K., Performance conférence sur la médiation artistique au musée, avec la participation de Nadia Vadori-Gauthier (Artiste-chercheuse), Les Vitrines du labex Arts-H2H, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), 20 et 21 septembre 2018.

     

    Répertoires du Shurniké à la cour de Mysore, Le mythe du barattement de la mer de lait, 9 performances et lectures poétique devant les œuvres, musée MNAAG-Guimet,à l’occasion de la Nuit européenne des musées, le 17 mai, puis le 16 juin 2016, performance et lecture poétique devant 3 sculptures médiévales de l’Inde. Commande du musée, responsabilité de la conception et de l’organisation de 4 performances d’artistes invités au musée en mai et juin (« Duos poétiques en théâtres dansés de l’Inde »). http://www.guimet.fr/fr/blog/la-breve/1138-la-nuit-des-musees-2015-au-mnaag

     L’Inde mise en scènes : transmission orale des théâtres dansés entre tradition et transculturalité. Fables croisées Panchatantra/La Fontaine. Réalisation de 5 films d’1h30 financés par le labex ARTS-H2H dans le cadre du projet « Transculturalités » porté de 2012 à 2014 et mis en ligne sur son site, comprenant les tournages pendant deux années du dispositif à la fois performatif (17 performances réalisées, direction de 8 de ces performances avec des artistes professionnels et des groupes d’étudiants de Paris 8 en licence, master théâtre et doctorat EDESTA) et scientifique (20 conférences). http://www.labex-arts-h2h.fr/fr/transculturalites-1002.html

     Mises en scène du Râmâyana, devant des œuvres du Cambodge, salle khmère du musée MNAAG-Guimet, avec la participation de 38 étudiants en théâtre de Paris 8 (Licence/master/doctorants EA 1573), et d’artistes professionnels internationaux en bharata-nâtyam. Parcours entre 7 œuvres khmères (X-XIIè siècle), à partir du récit du Râmâyana et sa traduction en français. 21 mars 2016

     Nuit des musées, organisation de 12 performances collectives et présentation d’une performance sur 3 œuvres du musée, en théâtre dansé bharata-natyam avec la participation de Sangeeta Dileep et K.J. Dileep, violoniste et chanteuse carnatique (Mysore/Chennai). Divinité à l’arbre (Madhya Pradesh ou Rajasthan, X-XIe siècle) ; Divinité féminine Art khmer ; Visnu Hayagrivâ, Cambodge, 3e quart du Xe siècle. 21 mai 2016.

     Quand l’univers Amazonien rencontre Rodin et Baudelaire. Direction de deux mises en scène au Grand Palais, dans le cadre de l’exposition « Rodin : l’exposition du centenaire », Visions poétiques, interculturelles et contemporaines d’œuvres de Rodin, dont « La Porte de l’enfer » et les « Mouvements de danse », 22 mai 2017.

     « Lectures poétiques des joyaux inspirées par la littérature de l’Inde  » dans l’exposition « Des Grands Moghols aux Maharajahs. Joyaux de la collection Al-Thani » : 29 mars 2017 et 22 mai 2017.

    Mises en scènes

     La conférence des oiseaux d’Attâr, mise en scène du « tableau sur l’Inde » pour 7 danseurs, acteurs et musiciens, dans le spectacle d’ouverture du 20e festival international des musiques sacrées de Fès (80 musiciens-acteurs), juin 2014, durée du tableau 10 mn http://www.fesfestival.com/2013/fr/fes.php?id_rub=111

    Poésies d’Helder Camara, mise en scène soliste dans le style Bharata-Natyam, accompagnée de deux musiciens de l’orchestre symphonique du Brésil, et d’un récitant (en portugais), Cathédrale de Recife, dans le cadre du colloque international Caminhos do despertar, movimento e tradicoes no mundo, Université UFPE Recife, Brésil, 24-26 novembre 2012.

    Rodin et La Danse de Civa, mise en scène pour 4 acteurs-danseurs, 1 musicien et 1 récitant, auditorium Musée Rodin et Théâtre de la Reine Blanche, Paris, 12 et 15 octobre 2012.

    Shiva Shaktya, mise en scène et chorégraphie de poèmes de Shankaracharya et de Purandaradasa, duo avec un étudiant en hindi de l’Inalco, Auditorium de l’INALCO, Paris, 13 mars 2013, ouvert aux étudiants en LMD hindi et au grand public.

     

     

     

    Enseignement et recherche en milieu scolaire / Théâtre Jeune Public

     

    1981-1987 Direction d’entretiens et d’ateliers d’écriture et de mise en scène à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay avec notamment pour invités Léopold Sédar Senghor, José Luis Borgès et René de Obaldia. Recherches de matières artistiques interculturelles (contes dansés africains, légendes du Moyen-Age, bandes dessinées chinoises, bestiares fantastiques, théâtres d’ombres...). Lieu de résidence : Ferme du Buisson (région parisienne) soutien du Centre National des Lettres et de la revue d’art et de littérature Le Bucentaure

     

    1988 - Organisatrice d’ateliers, conférences et enseignement artistique (Maison de la Culture de Genève, Bâle, Lausanne et Zürich) avec des acteurs et danseurs d’Asie (Inde, Bali, Kabuki et Butoh)

    Conférences-démonstrations en France avec les acteurs khmers de la cour royale du Cambodge sur les relations entre la danse et le théâtre. Direction de mises en scène comparatives d’extraits du Râmayana dans les styles Bharata-Nâtyam (Inde) et khmer présentées dans une vingtaine de théâtres français, avec le soutien de l’Ambassade de l’Inde.

     

    1997-2007 Interfaces musique/poésie/danse. Enseignement des techniques corporelles indiennes à des danseurs contemporains (Martha Graham Shool de New York, Ecole Rudra de Béjart de Suisse, formations Feldenkreis, Alexander et eurythmie à Bâle, Genève et Zürich, démonstrations et ateliers au Centre National Chorégraphique de Tours ; École du Budo à Tours, organisation d’ateliers et de stages mensuels)

     

     

    1990-2010 Conférences dansées mensuelles dans les lycées de la Région Centre, projet subventionné par le Conseil régional. Thème : comment les langages artistiques du théâtre

     

    • Rencontres nationales de “la danse à l’école” avec l”association Danse au coeur de Chartres : Ateliers pour les écoles primaires sur le rythme et le langage non-verbal
    • Mise en scène originale de la vie de Louis Delaporte, explorateur du site d’Angkor au Cambodge et reconstitution de pièces de théâtre dansés par les khmers (scène de Loches) 2003/2004. Soutien de la Drac (Direction Régionales des Affaires Culturelles)
    • Spectacles en milieu scolaire et conférences sur la construction de l’espace et du temps à travers l’expérience du mouvement et sur les relations entre la réflexion théorique et la création artistique : organisé par l’association MIM  Réseau de festivals internationaux « Musiques et Images du Monde », avec le soutien du Conseil Régional de la Région Centre

     Classes primaires , collèges et lycées (15 établissements par an)

     Théâtres :

     Tours, Palais des Congrès Le Vinci

     Paris, Auditorium Saint Germain

     Bruxelles, Théâtre d’Init

     Géronne, parvis de la Cathédrale

     Fès, Festival des musiques sacrées du monde

     

     

     RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

     

    • Animation équipes de recherche

     

    • Directrice de l’EA 1573 unité de recherche Scènes du monde (depuis 2013). Equipe composée de 4 PR, 10 MCF, 2 MAST, 1 PAST, 18 chercheur.e.s associés, entre 35 et 45 doctorant.e.s, et structurée en 4 axes : Poétique et esthétique, Histoire des formes spectaculaires : théâtre, opéra, pratiques hybrides, Ethnoscénologie, Politique et socio-économie des arts et de la culture,
    • Responsable de l’axe Poétique et esthétique de l’EA 1573 (contrat 2014-2018 ; contrat 2020-2024)
    • Responsable de séminaires de l’école doctorale EDESTA en méthodologie des thèses en recherche-création (2015-2018)
    • 2017-2021 Responsable de l’organisation annuelle des comités de suivi de thèse de l’UR Scènes du monde et co-responsable de l’un de ces jurys
    • Responsable de la rédaction des deux dossiers d’auto-évaluation de l’EA 1573 quadriennaux 2009-2012 (AERES) et 2014-2018 (expertise HCERES) et de la rédaction des parties bilan/projet de l’axe Esthétique et poétique des deux dossiers.

    Autres

    Maquettes

    • Co-responsable de la maquette master théâtre quadriennal 2008-2012
    • Co-responsable de la maquette master théâtre LMD 3/parcours CAI de 2013

    ANR

    • Coordination du projet ANR à Paris 8 PRC 2021 (36 mois) SHS.4.2. Culture, créations, patrimoine : Le geste de l’homme à cheval en équinologie. Dépôt en octobre 2021.

     

     

    Responsabilités administratives

     

    • Direction de structures de recherche (UMR, EA, SFR, ERT, plateformes ...)

    Directrice de l’EA 1573 unité de recherche Scènes du monde (depuis 2013). Voir rubrique 5 Responsabilités scientifiques au-dessus.

     

    • Missions et gestion de projets de l’établissement
    • Responsable (2009-2015) à Paris 8 de l’unique programme européen d’excellence, le master recherche Erasmus mundus à Paris 8 (Intitulé : « Arts du spectacle vivant  ») Ce programme est le seul à Paris 8 sur les 120 qui existent en Europe, son consortium relie 7 universités européennes (Séville, La Coruna, Nice Sophia Antipolis, Francfort, Copenhague, ULB Bruxelles, Paris 8) et il est porté par l’ULB.
    • Coordinatrice du colloque annuel européen erasmus mundus (2013-2021)
    • Membre du comité de pilotage en 2021 pour la réponse UPL/PIA4 le Performing Arts/Research Lab

    Dans le cadre de l’appel à projets « Excellence sous toutes ses formes » du Programme d’investissement d’avenir - PIA4, il est prévu de proposer la création de programmes visant à renforcer les interactions entre les universités Paris Nanterre et Paris 8 et les membres associés (centres et écoles d’arts, institutions patrimoniales) en reliant trois priorités thématiques : faire monde commun (mondial/local), patrimoines inclusifs et solidaires, hospitalité des savoirs et des pratiques.

     

    • Responsabilité au Département Théâtre de Paris 8
    • Membre des jurys depuis 2009 : licence théâtre (2009-2018), master arts de la scène (2009-2022), master coopération artistique internationale (2009-2015), master européen erasmus mundus (2009-2015) et directions d’étudiant.e.s en master 1 et 2 (entre 10 et 25 par an, depuis 1998).
    • Direction du comité consultatif 2012-2015 et membre du comité consultatif depuis 2008
    • Responsable des relations internationales (2009-2017)
    • Responsable (2009-2015) à Paris 8 de l’unique programme européen d’excellence, le master recherche Erasmus mundus à Paris 8 (Intitulé : « Arts du spectacle vivant  ») Ce programme est le seul à Paris 8 sur les 120 qui existent en Europe, son consortium relie 7 universités européennes (Séville, La Coruna, Nice Sophia Antipolis, Francfort, Copenhague, ULB Bruxelles, Paris 8) et il est porté par l’ULB.
    • Responsable du master professionnel Coopération artistique internationale créé en 2009 (2012-2014) – transformé en parcours du master arts de la scène en 2015.
    • Présidente de comité de sélection poste PR (mai 2014) et MCF (mai 2015/mai 2016) dpt Théâtre/EA1573
    • Responsable de 2 conventions nationales et de 2 conventions internationales :
    • Responsable de la convention entre le département théâtre (licence) et le CNSAD Conservatoire national supérieur d’art dramatique, et de son organisation entre 2011 et 2013
    • Responsable de la convention entre le département théâtre et le musée MNAAG-Guimet (2015-2016) impliquant la co-organisation d’un cours de licence, un séminaire de master et un séminaire doctoral sur les fonctions du spectacle vivant dans l’espace muséal
    • Renouvellement en 2015 de la convention avec l’UFRJ de Rio (en théâtre) avec un nouveau projet annuel de mobilité d’étudiant.e.s (LMD) et de 3 enseignants chercheur.e.s en théâtre/danse.
    • Conception, co-organisation et mise en œuvre d’une première convention avec la plus grande université de l’Inde (JNU, Delhi) et co-responsable de son renouvellement fin 2015 : Co-financement CRIDF de 2011 à 2014 avec étudiants et professeurs invités de l’Inde pour les séminaires de master (3 EC)

    Responsabilités et mandats locaux ou régionaux

    • Participation aux conseils centraux (rôle, missions....)
    • Membre du bureau du conseil académique, Comue Université paris Lumières (2020-…)
    • Membre du conseil académique, Comue Université paris Lumières (2020-…)
    • Membre permanent du conseil d’administration de l’Ecole Universitaire de recherche EUR ArTeC, portée par La ComUE Université Paris Lumières UPL (2018-…)
    • Membre élu permanent du conseil CEVU Université Paris 8 (2008-2012)
    • Membre permanent du bureau de la Présidence Université Paris 8 (2008-2012)
    • Membre élu du CoRI, Conseil des relations internationales de l’université (2007-2012)
      • Participation aux conseils de composantes, de laboratoires...
      • Membre permanent du conseil scientifique du Labex Arts-H2H (2014-2018)
      • Membre permanent du conseil de l’ED EDESTA Paris 8 (depuis 2013)
      • Membre associé de l’Equipe de recherche EA 1575 - Recherches sur la pluralité esthétique (UFR4 Histoire, Littérature, Sociologie/Département Littérature française), ED Pratiques et théories du sens (2012-2015)
      • Membre du GDR 3279 THEATRE Théâtre antique ; textes, histoire et réception (2012-2015)
      • Membre de la commission pédagogique de l’UFR Arts (2014-2018)
      • Membre du conseil de l’EA 1573 unité de recherche Scènes du monde (depuis 1998).

     

    · Expertises

    • Expert AERES (HCERES) du Centre d’Etude des Arts Contemporains de Lille 3 (UDL3/CEAC) en 2012
    • Expertise annuelle projets de recherche
      • 2 projets recherches AAP Université Paris 8 2021
      • 4 projets recherches AAP EUR ArTeC 2019-20
      • 4 projets recherches AAP EUR ArTeC 2018
      • 10 projets recherches AAP 2017-2021 Université Paris Lumières (Comue UPL)
      • 6 projets recherches labex Arts-H2H 2013-2016
      • activités éditoriales (expertises, responsabilités de collections...)
        • Membre du comité aux éditions Presses Universitaires de Vincennes de la collection Théâtre du monde (2018-
        • Co-fondatrice et directrice de la revue d’art et d’esthétique internationale Le Bucentaure, avec le concours du CNL et de l’ENS. (1983-1988).
        • Expertise 1 article numéro thématique Demeter, 2021 
        • Membre de jurys de thèse (aucun depuis 2017)

     

    Diffusion du savoir (vulgarisation), responsabilités et activités au sein des sociétés savantes ou associations

    Responsabilités extérieures à Paris 8 :

    • Membre permanent fondateur du laboratoire de recherche CENARS-V/ULB (Bruxelles) depuis 2015
    • Membre actif du programme éducatif de l’association Chemins d’avenirs. www.cheminsdavenirs.fr (2017-2018)
    • Membre du laboratoire international de recherche en équinologie sur le geste de l’homme à cheval dans le spectacle vivant (Ville de Viana, Portugal)
    • Membre de comités scientifiques extérieurs : Colloque international « Corps, nouvelles religions et dérives sectaires » 24-25-26 juin 2019 in 4e Semaine Internationale du Corps à l’Université Paris Descartes et à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord puis 18 octobre 2019 in 23e Festival de l’Imaginaire au Centre Français du Patrimoine Culturel Immatériel de Vitré.
    • Membre de la fondation Esprit de Fès (Maroc) depuis 2000, collaboration annuelle pour l’organisation du colloque international qui a lieu pendant le festival international des musiques sacrées de Fès (comité scientifique, communications, conférences, créations artistiques, publication d’articles, participation aux 4 ouvrages collectifs publiés – Albin Michel 2009, 2011 et éd. Du Rocher 2006, 2012). En 2014, le projet labex ARTS-H2H Transculturalité(s) a été associé à ce festival (résidence de création, mise en scène pour le spectacle d’ouverture à Bab Makina)
    • Membre du jury des bourses franco-indiennes, « bourses univers » (2003-2007) Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche
    • Membre du Conseil International de la Danse CID auprès de l’UNESCO
    • Membre du CA de l’association Une minute de danse par jour/ Compagnie Le prix de l’essence (dir. Nadia Vadori Gauthier)

     

     

    Missions de recherche dans le cadre de la formation à la recherche universitaire

    • École Normale Supérieure (Fontenay) 1985-86. Mission de recherche en Inde sur les méthodes pédagogiques de l’enseignement artistique interdisciplinaire.
    • Ministère de la Culture 1985-87. Analyse comparative et conceptuelle entre les techniques d’apprentissage du mouvement dans le théâtre dansé des Karana en Inde (K. Swarnamukhi) et dans la Martha Graham School de New York.
    • Ministère des Affaires Etrangères / Université de Lausanne et Zurich 1998  : Bourse Lavoisier : étude et traduction en français de textes sanscrits (et traduction en anglais) sur les méthodes d’élaboration d’alphabets gestuels et de codification des mouvements communs aux arts du mouvement.

     

     

      

    ENSEIGNEMENTS

     

    Séminaires de recherche Doctorat et Master

     

    • Séminaire de l’école doctorale EDESTA en méthodologie des thèses en recherche-création : atelier de présentation de doctorants avec Eric Bonnet. (2015-2018)
    • Corps et transculturalité dans les arts du spectacle vivant, Ecole doctorale Sciences de l’Homme et de la Société, Université Lille Nord de France, séminaire interdisciplinaire « Corps, figure et représentation », Maison de la Recherche, université d’Artois, (Pr. Amos Fergombé EA 4028), Arras, février 2016
    • Co-organisation du séminaire collectif SciencesPo Paris « Parcours Dirigeants Formation Grand Angle, « Art théâtral et art du geste juste » et intervention pratique et théorique sur « le modèle de l’acteur indien », Paris, avril 2016

     

    2014-2016 Création d’un séminaire doctoral mensuel (3h) de l’EA 1573, créé en 2013 sur l’axe Poétique et esthétique, ouvert à tous les doctorants de l’équipe. Intitulé : « Poïétiques et nouvelles esthétiquesRegards croisés sur la recherche création », avec un invité international chaque mois sur trois thématiques déjà développées, qui feront l’objet d’une publication collective en 2016 : « Savoir-faire et savoir expert ; Héritages et transculturalités artistiques ; De la mimesis à l’acteur-marionnette ; Le bouleversement créateur : Témoin d’histoires ».

     

    MASTER 2 Séminaire Méthodologie de la médiation transculturelle

    Ce séminaire atelier de recherche-création implique la conception et la réalisation, par les étudiants, d’une performance interdisciplinaire sur la scène hybride d’une exposition, d’un musée ou d’un espace public - en particulier à la BnF, au Grand Palais, et dans plusieurs musées parisiens - et une réflexion sur son processus. Il s’inscrit dans les intérêts croissant de ces lieux pour des médiations croisant la danse, le théâtre, la musique, les arts plastiques et les arts numériques, visant à une immersion participative et poétique du public, avec la conception et/ou la réalisation de performances et d’un médium-archive (films, plateforme numérique). L’objectif scientifique sera de créer un observatoire critique pour déterminer, répertorier, rejouer les gestes artistiques liés aux objets exposés appartenant à des œuvres éphémères (arts de la scène), en tant qu’archives vivantes et patrimoines immatériels, et de questionner nos regards d’aujourd’hui sur l’idée d’une collection internationale et transculturelle « en mouvement » et sur les propositions d’une nouvelle forme de médiation culturelle loin de tout ethnocentrisme et attentive à différencier les contextes culturels et à valoriser leurs différences.

    L’objectif pré-professionnalisant de ce séminaire se résume dans ces trois processus : définir les conditions de l’autonomie dans la conception, la réalisation et la communication/diffusion d’une médiation culturelle et artistique dans un milieu professionnel ; développer une méthodologie fondée sur les savoirs incarnés, avec une priorité du geste sur la parole dans l’activité de médiation, articulant les narrations poétiques didactiques : une plus grande aisance corporelle en résulte dans la prise de parole en public ; acquérir une capacité d’autonomie dans l’écriture dramaturgique d’une médiation performée, où la créativité artistique est au service de la recherche : il ne s’agit pas de produire une œuvre artistique dans et pour l’espace public mais à mettre les processus créatifs au service d’une réflexion collective, avec une réflexion critique sur les transformations des métiers de la médiation culturelle.

     

    MASTER 1 Introduction au transculturel

    Sur une base essentiellement théorique, ce séminaire interrogera d’une manière critique les notions de multi/inter/trans-culturalité dans les arts de la scène et dans les arts du spectacle vivant qui impliquent à la fois des traductions de textes souvent poétiques dans plusieurs langues et un langage corporel très codifié, que l’artiste soit plasticien, musicien, acteur ou danseur. La contextualisation de nos études de cas s’intéressera aux relations récentes entre les frontières géopolitiques et les frontières géoartistiques (Asie-Europe-Amérique Latine), selon les tensions générées entre les particularismes locaux intra-culturels et les éléments invariants prétendus universels, liés aux enjeux de la mondialisation. Des ateliers d’expérimentation répondront aux enjeux précis proposés au début du semestre. Pour contextualiser le champ de la transculturalité, nous nous intéresserons à divers dispositifs et pratiques interartistiques dans les espaces publics et urbains, par lesquels les déplacements performatifs de l’artiste « traduisent » certaines formes d’altérité.

    Cours de licence

    Pratiques interartistiques du théâtre en Inde (licence)

    En Inde, le théâtre est inséparable de la danse, de la musique, de la sculpture, de la poésie, de l’architecture, de la peinture ou encore du cinéma. Certains styles de théâtres dansés dits “classiques” reposent sur des principes communs, élaborés dans le traité majeur d’art dramatique appelé le Nâtya-shâstra. Nous nous intéressons au langage symbolique des gestes de mains – mudrâ/hasta – pour raconter une histoire, à la construction des émotions et des personnages, aux structures rythmiques du souffle et de la marche – karana. L’approche des grandes épopées telles le Mahâbhârata et le Râmâyana nous ouvrira à des questions et à des exercices sur le plateau sur les fonctions actuelles et politiques des mythes, sur les liens entre le rituel, le sacré et le théâtre, sur les activités écologiques entre l’homme, le minéral, le végétal et l’animal. Nous nous réfèrerons également à certaines de ces pratiques interartistiques ayant influencé les mises en scène d’Ariane Mnouchkine, de Peter Brook, de Pina Bausch, de Robert Wilson et de Bartabas. Prenant en compte l’assiduité aux cours, la validation impliquera la réalisation d’un carnet de bord, la mise en scène d’un poème par les gestes de mains, une création collective interartistique et une session récapitulative de certains apprentissages du jeu d’acteur dans le style de théâtre dansé Bharata-nâtyam. Une bibliographie indicative sera distribuée au premier cours.

    Nouvelles médiations artistiques (licence)

    Il s’agit de concevoir et de réaliser une performance artistique collective et théorisée, en tant que médiation entre le public et un objet exposé/œuvre d’art, dans un lieu public : jardin, arboretum, musée ou autre institution. L’objectif sera d’apporter en esthétique certaines réponses aux questions posées : quel musée du XXIe siècle les jeunes artistes des arts vivants rêvent-ils de construire ? Pour quels patrimoines ? Avec quels modes de circulations du savoir, de théories esthétiques et de médiations sensibles entre les espaces verts, les œuvres/objets et les visiteurs ? Le médiateur artistique serait-il un nouveau métier possible pour créer des scènes hybrides dans des espaces ouverts à la fois au patrimoine vivant (végétaux) et à l’exposition de collections, et en quoi diffère-t-il du médiateur culturel ?

    Les étudiants seront invités à trois types d’expérimentations créatives à l’université et dans des lieux publics extérieurs. La première est inter/transartistique : l’approche esthétique se fonde sur le médium d’un être-ensemble en croisant plusieurs arts.

    La seconde est inter/transculturelle et il s’agit d’approcher l’altérité de l’œuvre de manière sensible, kinesthésique, dramaturgique, sans hégémonie du regard, et de construire des matériaux textuels, avec des écritures corporelles (danse, performance, théâtre du geste). La troisième est interdisciplinaire, elle concerne la réception de l’œuvre par un public participatif, entre humain et non humain (minéraux, végétaux, animaux) dans une perspective écoféministe (Vandana Shiva).

    .

      

    ENCADREMENT SCIENTIFIQUE

     

    Docteur.e.s et doctorant.e.s de Katia Légeret

     

    DOCTEURS EDESTA /UR Scènes du monde

     

    BOISSEL-CORMIER NANCY, Etre artiste femme en Inde : les nouvelles scènes du Bharata-natyam,co-direction Katia Légeret, Vijaya Rao (JNU, Inde), soutenu le 28/03/2017

    BOSCH WILFRIED, Faire de la science en faisant du théâtre : une approche de la modification comportementale en art dramatique, co-direction Katia Légeret, Philippe Tancelin, soutenu le 27/11/2017

    DELAMARRE DE BOUTTEVILLE MONIQUE, L’art populaire en Amazonie (Ile de Marajo) : la sauvegarde d’un patrimoine immatériel par sa réinvention, co-direction K. Légeret, co-tutelle Sylvio de Lima Figueiredo, université du Para, PPGDSTU NAEA-UFPA, (Brésil)

     

    KIM WON, Les contrepoids poétiques du mime dans le monde contemporain, direction Katia Légeret, soutenu le 08/09/2014

     

    RICCI CHARLOTTE, Les corps hors-normes sur la scène française contemporaine, co-direction Katia Légeret, Nathalie Gauthard (Université Sophia Antipolis, Nice), soutenu le 20/09/2017

    VADORI GAUTHIER Nadia, Du mouvant : processus somatique de création individuelle et collective d’images et de formes vivantes, co-direction Katia Légeret, Eric Bonnet, inscription le 01/10/2010, soutenu le 03-11-2014

     

    VENEGAS FERRIN NELA, La fonction socio-politique et esthétique des formes scéniques avant-gardistes dans le spectacle vivant équatorien contemporain, direction K. Légeret, taux d’encadrement K. Légeret 100%, entrée 20/11/13, soutenu le 07/12/2020. Publications en annexe

     

     

    DOCTORANT.E.S EDESTA /UR Scènes du monde

     

    BORRELL Gillian Isla, Data Theatre : la mise en scène des données à l’ère numérique, 01/10/2020, contrat doctoral EDESTA, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    BERGAMO MENEGHINI Margherita, La narration par le corps. Expérience et réception kinesthésique dans la narration corporelle, entre danse contemporaine et art numérique immersif, co-direction Erica Magris, et co-tutelle Bologne (Italie), taux d’encadrement K. Légeret 33%

     

    COLLET Jérôme Collet, Poétique et rhétorique de la transformation dans le théâtre dansé kabuki : le trouble de l’identité comme vecteur d’apprentissage ?, 01/07/2021, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    FANTINO Daisy, La gestuelle équestre de l’écuyer Nuno Oliveira (1925-1989) : une esthétique du rituel et de la danse à cheval, 01/07/2021, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    HUREZ Océane, La marginalisation des dramaturgies caribéennes des Antilles françaises au cœur du paysage théâtral français de 1948 à 2024 ; les enjeux politiques des dramaturgies contemporaines franco-créolophones de Martinique et de Guadeloupe. En co-direction avec Sonia Gomez-Jordana Ferary (Université Complutense de Madrid) et Corinne Mencé-Caster (Sorbonne Université), 02/11/2021, taux d’encadrement K. Légeret 33%

     

    PANDYA Chintan, Etudes comparatives et transculturelles des formations d’acteur traditionnelles et contemporaines entre l’Inde du Nord et l’Europe au XXIe siècle, 02/11/2021, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    RAULET Mélaine, La poïétique des titres de la Nouvelle danse française de 1976 à 2024, 01/07/2021, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    RYCKEWAERT Barbara, L’œil du centaure, approche esthétique, sémiotique et anthropologique des regards croisés humain-cheval, 01/07/2021, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    LEBLANC SARRADE KARINE, Nouvelles esthétiques du théâtre dansé Odissi, Entre Orissa (État) et Inde contemporaine, entrée 21/09/2016, soutenance envisagée en 2022, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    MARGNAC Géraldine, Devî : figure(s) du féminin dans la poétique du Bharata Natyam contemporain,, entrée 17/12/14, soutenance envisagée en 2022, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    ROLAND Muriel, La construction géométrique et rythmique de l’espace et du temps, du geste de l’acteur à la scène : création d’une pédagogie du corps au théâtre de l’ENT en Bolivie, entrée 16/09/2014, soutenance envisagée en 2022, taux d’encadrement K. Légeret 100%

     

    THÈSES SOUTENUE HORS PARIS 8

     

    ROY DEVAPRIYA, Re-engaging with Bharata’s Natya-Shastra : text, translation and the performance studies intervention/s. Co-direction : H.S. Shiva Prakash, inscrite à la JNU, New Delhi, 21/11/2014

     

     

    DIRECTIONS DE MEMOIRES de MASTERS 1 et 2

     

    Entre 2007 et 2021, encadrement de 141 étudiants en master 2 diplômés (arts du spectacle vivant/Arts de la scène, dont 35 en master professionnel coopération artistique internationale 2007-2014) dont 9 sont entrés en doctorat

    Membre de 135 jurys de master autres que les mémoires dirigés

    11 jurys en Master 2 erasmus mundus 

    120 jurys Coopération artistique internationale (12 M1 et 12 M2 par an)

    4 jurys en Arts de la scène 

     

    Direction spécifique de masters 2009-2014 sur les théâtres et danses de l’Inde, (Paris 8/Département théâtre)

     

    Laurène Petit (L’acteur de Kathakali : apprentissages) ; Thomas Vovantao (Le répertoire et la formation de l’acteur-danseur de Bharata-Natyam au Karnataka) ; Nancy Boissel Cormier, sur l’acteur-danseur de Bharata-Natyam : les relations entre les syllabes mnémoniques et l’émotion

    Géraldine Margnac (L’essence poétique du Bharata-Natyam) ; Yahui Chan, sur les codes et la liberté de l’acteur-danseur indien/ étude de cas : le Bharata-Natyam ; Viviane Sotier-Dardeau, formée au Kutiyattam (université Kalamandalam du Kerala) a travaillé sur le rituel d’ouverture en Kutiyattam, d’après le Lalita Purappatu’, manuel de jeu commenté. Dimitar Uzanov (Europe de l’est) a intégré une version en Bharata-Natyam des Fables du Panchatantra dans son master consacré aux pratiques interculturelles dans la formation de l’acteur ; Gabriela Rojas-Deletaille (Brésil) s’est intéressée à l’influence de l’Inde dans l’esthétique de la Danse-théâtre de Pina Bausch et Manon Fargetton à la fonction des arts martiaux dans la formation des acteurs en France depuis 1980, Marjory Dupres, sur Les modes d’appropriation des techniques transculturelles propres aux arts martiaux (Inde, Chine) dans la danse contemporaine.

    Dans le cadre du master européen erasmus mundus Etudes en arts du spectacle vivant, Jennifer Post Tyler est une étudiante américaine qui s’intéresse aux travaux théoriques et pratiques du metteur en scène indien contemporain Rustom Bharucha pour ses recherches sur le théâtre des friches et leur avenir en Europe et aux États-Unis ; Julia Henning Da Silva (Brésil) aborde l’Inde par la formation des acteurs de Peter Brook ; Cristina Epure (Roumanie) étudie Le Bharata-natyam de Shobana Jeyasingh, transposé dans l’architecture urbaine de Londres. Sulok Swablamban (Inde) s’intéresse aux mises en scène indiennes du Macbeth de Shakespeare ; Diana Marcela Pabon (Colombie) a créé des performances de rue sur les rituels de gestes quotidiens entre les espaces publiques de Bogota, Paris et Mumbai ; Polina Manko (Russie) a analysé la gestuelle indienne de la pièce chorégraphique PLAY interprétée par Shantala Shivalingappa et Sidi Larbi Cherkaoui. Ces recherches seront publiées courant 2014 dans la revue en ligne Le Texte étranger (Paris 8).

     

    MASTERS Diplômés :

    2007/2008

    Coelho Juliana, L’acteur-danseur qui porte le masque : l’expérience du Topeng balinais

    Belafa Mounia, L’émancipation des femmes actrices au Maroc

    Diaz Meave Cécilia, Le dialogue social à travers le théâtre dans l’éducation des adolescents boliviens

    Gerge Tova, Les mises en scène franco-suédoises dans le théâtre contemporain jeune public

     

    2008/2009

    Bordessoulles Julie, Les choix actuels de thèmes et de textes des compagnies de théâtre pour enfants en France 

    Carneiro Elaine Brito, Comment faire un corps sans organes

    Chan Yahui, Codes et liberté de l’acteur-danseur indien/ étude de cas : le Bharata-Natyam

    Moeini Homa, La réception du théâtre de l’absurde en Iran

    Petit Lorêne, L’acteur de Kathakali : apprentissage

    Yijen Chen, Recherche sur l’utilisation des cinq sens à travers la pièce « Correspondances »

     

    2009/2010

    Bertero-Rebreyend Elise, Théâtre en milieu scolaire

    Boissel Cormier Nancy, Innovation à partir de la tradition en Bharata-Natyam : origine et spécificité du style et de l’enseignement du maître K. K. M. Selvam

    Bordessoulles Julie, Les choix actuels de thèmes et de textes des compagnies de théâtre pour enfants en France

    Chan Yahui, Codes et liberté de l’acteur-danseur indien/ étude de cas : le Bharata-Natyam

    Evans Benjamin, Fabriquer une action, (re)fabriquer un lieu. La Ribot et la performance quotidienne

    Kpegli Laura, Relation entre littérature orale et langage non verbal dans l’espace public. De Paris à Lomé.

    Métairie Julie, Art Boat, Les transporteurs transportés

    Salzmann Kathinka, Vendre des fleurs ou mourir, une performance inspirée de la vie singulière de Lili Fable selon les principes du Wooster Group

    Sowinska Justyna, La marionnette et l’acteur selon Yoshi Oida

    Tessa Hays-Nordin, Art numérique et création d’un website pour des créations internationales simultanées

    Uzanov Dimitar, Pratiques interculturelles dans la formation de l’acteur

    Wang Hsin-I, Reconstitution et création de la gestuelle du Liyuanxi

    Yijen Chen, Recherche sur l’utilisation des cinq sens à travers la pièce « Correspondances »

    Yoo Ka-Young, Vers une nouvelle discipline corporelle, recherche sur différentes approches du corps européennes et asiatiques

     

    2010/2011

    Alvarez Serge, Danse et mise en scène de l’escalade depuis les années 80

    Bosch Wilfried, Analyse comportementale et comportement spectaculaire

    Bertero-Rebreyend Elise, Théâtre en milieu scolaire

    Bruna De Lima Santos, Approche socio-poétique de l’épiphanie dans l’état de Minas Gerais au Brésil

    Guevara Molina Itzel, La performance du mariachi lors de la célébration de la Vierge de Guadeloupe à Notre-Dame de Paris

    Hamado Tiemtore (Burkina Fasso), Les Fables de La Fontaine : une alternative pour un théâtre d’Afrique francophone

    Kpegli Laura, Les enjeux de l’altérité culturelle dans le cadre de la coopération artistique internationale

    Main Anne-Lise, Simultanéité et intermédialité de l’écriture dramatique contemporaine

    Ma Lin, La calligraphie chinoise dans le langage de la danse moderne

    Mallet Martin, Mise en scène du Bain de Jean-Luc Lagarce

    Métairie Julie, Trois corps entre tradition et modernité : l’humain, le fleuve, le réseau

    Vovantao Thomas, La formation professionnelle de l’acteur-danseur de Bharata-Nâtyam. Les enjeux de l’arangetram

     

    2011/2012

    Arab Kacha Nawal : La gestuelle dans la société algérienne et sa présence dans le théâtre d’Abdelkader Alloula – Le cas « El Adjouad » (Les généreux)

    De Lima Correa Gabriela, le théâtre dans l’espace public entre lieux et non-lieux : récit corporel d’une musicalité urbaine

    De Martino Giorgio : Un autre regard sur le Teyyam – Transe et possession dans la recherche de l’acteur

    Guevara Molina Itzel, La performance du mariachi lors de la célébration de la Vierge de Guadeloupe à Notre-Dame de Paris co/dir J. Dubois

    Grunenwald Joséphine, Ex-B – Art, Bread & Life

    Kotolloshi Ervina : Le surtitrage : Une étude théorique et empirique 02/10/12

    Laurent Marine, Les enjeux d’une programmation artistique pluridisciplinaire et interculturelle dans les lieux de diffusion atypiques

    Mallet Martin, Le Bain de Jean-Luc Lagarce

    Sinkovics Vivien, Le projet « Musique de survie 2014 Budapest » à l’ère des nouvelles politiques hongroises

    Sowinska Justyna : L’acteur sourd de la Pantomima Olsztyoska – Autour du concept de l’acteur-marionnette 

    Strzyz Dominika : La performativité du genre à travers l’art performance

     

    2012/2013

    Carvalho Apuzzo Stefania : Enjeux socio-économiques et politiques permettant l’émergence d’une formation artistique interculturelle nouvelle dans le domaine théâtral de Sao Paulo

    Champion Sarah, France/Mexique, regards croisés

    Decaux Isabelle, Festigane

    Epure Cristina, Etre-dans-la-ville : les chorégraphies d’un corps contraint

    Falfan Brizuela Betzabel, L’apprentissage du Sattriya, théâtre dansé de l’Assam

    Gomez Marysol, Atelier de recherche et création théâtrale à partir de l’œuvre Pénétrable de Jesús Rafael Soto

    Hays Nordin Tessa Nerys, Sculpter nos mémoires vivantes

    Joseph Massena Cae, Le collectif Sister Sider “Les voix sont libres” (co-Dir E. Quinz)

    Jovancevic Jovana, Le cortège rituel serbe Koleda : Spécificité du cortège local du village de Brza et la création chorégraphique

    Kesmaecker Viki, Le clown en milieu protégé

    Laurent Marine, Les enjeux d’une programmation artistique pluridisciplinaire et interculturelle dans les lieux de diffusion atypiques (co-Dir E. Quinz)

    Moussaoui Manel, Salomé : construction d’un corps manifeste. Regards croisés entre iconographie, danse et théâtre

    Patzarika Marianna, Le tango aujourd’hui : situation paradoxale du public concerné par une danse sociale

    Peyre François : Corps et graphies, un projet de danse contemporaine 

    Perrin Elise : Marionnettes au pays de l’eau – Projet franco-bangladais

    Post Tyler Jennifer, Et si on jouait sur les marges ? Pouvoir et potentiel du théâtre des friches

    Roland Muriel, Marcel Marceau : un apport précieux pour l’acteur . Le cas de la formation à l’Ecole Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau (1983-1986)

    Sotier-Dardeau Viviane, Le rituel d’ouverture en Kutiyattam, théâtre dansé de l’Inde (Kerala) ; manuel de jeu commenté du Laitāpuappāu

    Truf Mélanie, L’héritage de l’orientalisme dans la danse orientale en France/L’exemple de Salomé et de Morgiane : une recherche pratique

    Valdiri Sofia, L’action artistique sur la peau :traverser la surface, se réapproprier l’expérience/Cartographies corporelles et performance

    Venegas Flores Alonso, Le dieu de la flûte. Etude sur les états modifiés de conscience issus de la pratique des « Bailes Chiros » 09/10/13 co/dir J. Dubois

    Vilasboas Sofia, Pour une esthétique de la répétition ; La répétition comme ressource esthétique/poétique dans la création scénique contemporaine

    2013/2014

    Aminian Setareh, Relations entre marionnette et marionnettiste/ Etude de cas : la mise en scène Tambours sur la digue d’Ariane Mnouchkine

    Carneiro Thomaz Da Silva Suzana, Le processus de création de Hamlet, mis en scène au Théâtre du Soleil

    Carvalho Apuzzo Stefania : Enjeux socio-économiques et politiques permettant l’émergence d’une formation artistique interculturelle nouvelle dans le domaine théâtral de Sao Paulo

    Caussil Juliette, “The artists that never sleep”, exposition d’art contemporain

    Champion Sarah, France/Mexique, regards croisés

    Fairfort Sabrina : Focus Caraïbes : Chorégraphes, Parcours et Créations

    Gauthey Natacha : La représentation des femmes dans les cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

    Gomez Cova Marysol, Atelier de recherche et création théâtrale à partir de l’œuvre Pénétrable de Jesús Rafael Soto

    Gui Elena, Variante(s) Pratiques performatives et diffusion alternative dans le champ du cinéma expérimental à travers l’exemple du film Trento Symphonia du collectif Flatform

    Jacquot Lucie, « Musique, on tourne ! » co-dir E. Quinz

    Jovancevic Jovana, Le cortège rituel serbe Koleda : Spécificité du cortège local du village de Brza et la création chorégraphique

    Margnac Géraldine : L’essence poétique du Bharata Natyam

    Moussaoui Manel, Salomé : construction d’un corps manifeste. Regards croisés entre iconographie, danse et théâtre

    Parize Mélody, La place de la musique traditionnelle dans la création contemporaine:la préservation, la transmission des pratiques du gwoka guadeloupéen et du cantu in paghjella corse. Co-dir E. Quinz

    Pirri Chiara, Paysages performatifs : la scène italienne des années 2000 et WorkOfOthers. Co-dir E. Quinz

    Ruffe Charlotte : Itiner A – Un projet de Webdocumentaire entre la France et le Burkina Faso

    Sinkovics Vivien, Le projet « Musique de survie 2014 Budapest » à l’ère des nouvelles politiques hongroises

    Soares Ghiardi Andrea, La transmission du Mime corporel selon Thomas Leabhart 

    Vilasboas Sofia, Pour une esthétique de la répétition ; La répétition comme ressource esthétique/poétique dans la création scénique contemporaine

    Zimmermann Margaux, Le théâtre dans l’obscurité en Argentine comme nouveau genre théâtral post-traumatique ? 11/09/14

     

    2014/2015

     

    Leloup Alice, Les Acteurs Singuliers/ Des aventures théâtrales hors-normes. Regards d’aujourd’hui sur une pratique théâtrale française

    Micheli Florian, Théâtre-danse vers un théâtre du sensible : sur les pas de la Compagnie Mossoux-Bonté

    Padovani Marine Miro, L’engagement du comédien dans l’acte théâtral/Une étude autour des œuvres de Pippo Delbono et Rodrigo Garcia

    2015/2016

    Buonfantino Adriana, Le théâtre engagé : de son esthétique à sa réception

    De Larrard Jeanne, (Re)construire les mémoires des traumas au cinéma et en littératures/Regards croisés au Brésil et en Haïti

    Garsault Nicolas, La danse contemporaine au cœur de l’espace urbain. Influence de la ville actuelle sur une pratique corporelle en mutation

    Touet Félicie, L’émergence de la Dancehall en Chine 

    Vazart Melissa, Contexte du développement culturel et artistique en Colombie dans le cadre de l’art contemporain

     

    2016/2017

    Firmin Jennifer, La création artistique en prison

    Luque Juan Ignacio, Dissiper la réalité avec la seule force des illusions ou comment dynamiser le rapport sensoriel du spectateur face à l’œuvre du musée

    Pavula Mara, Développer le cirque contemporain dans les Pays Baltes/Projet : Next Door Circus

    Touet Félicie, L’émergence de la Dancehall en Chine : entre globalisation et appropriation

     

    2017/2018

    Ayach Nicole, Parcours marrionnettiques et hybridité culturelle entre la France et le Moyen-Orient. Montage d’un projet de théâtre d’ombre franco-egyptien

    Bouvart Clara, Les performances du corps sismographe. Le processus somatique à l’épreuve d’un public

    Cartier Lucile, Le projet « Theatro Bari » en Colombie

    Chanquia-Aguirre Mercedes, Ces criées du silence (France-Argentine)

    Garsault Nicolas, La diffusion en ligne comme nouvelle scène pour la création chorégraphique. Influences d’internet sur la diffusion en danse

    2019-2020

    Bourrianne Gommé Jeanne, La Ballroom parisienne

    Collet Jérôme, Le théâtre Kabuki : une approche par la pratique de la danse traditionnel

    Dubois Gwenaëlle, L’art dans les bidonvilles indiens .Comment les bidonvilles en Inde s’insèrent-ils dans le marché de l’art contemporain international

    Gambet Gwendoline, Les sorciers/ères du XXIe siècle en Europe et aux Etats-Unis : Entre représentations et pratiques

    Guin Joséphine, De la miniature indienne à un textile vivant. Le tissage comme médium de re-création et de transmission d’une archive du spectacle vivant

    Magnan Julia, Mises en scène de la transe dans les cultes de possession Yoruba. Sur le fil, théâtre et rituel

    Silva Tamara, L’intégration de migrants par la musique. Études de cas en Île de France

    Soussan Noa, L’immersion théâtrale au service de l’engagement imaginaire du spectateur

     

    2020/2021

    Fantino Daisy, Sur les pas de l’écuyer Nuno Oliveira (1925-1989) sur la piste

    Lambert Romain, Le renouvellement de la comédie musicale de Broadway grâce aux musiques actuelles

    Maimone Marie, Créations chorégraphiques en contexte : pour de nouvelles relations à l’humain et à l’espace public ?

    Michel Florianne Un anagramme de quatre arrangements pour la danse à l’écran

    Moreno Patricia, L’influence des politiques culturelles, des contextes sociaux et sanitaires actuels (2019-2020) sur les créateurs en théâtre à Santiago du Chili

    Raulet Mélaine, Les titres poétiques de la Nouvelle danse française

     

     

    2021/2022

    Angelini, Marina L’improvisation en danse contemporaine, dans le processus de création chorégraphique, à la croisée du vécu des interprètes et des chorégraphes

    Boisselier Lucie, Penser les médiations de la musique : un art singulier à la frontière entre action culturelle et indépendance

    Chambon Alice, Les compagnies contemporaines de théâtre coréen (1997-2021) sur la scène internationale. Etudes de cas sur la scène française

    Richard Fanny Le secteur chorégraphique à l’épreuve de la décentralisation - Un spectacle de danse dans l’espace public

    Simonet Félicité, Fiction dramaturgique et révolutions identitaires 

    Solis Linares Ana, Les interactions entre le texte et la danse (Griots) - un spectacle de danse interdisciplinaire

    Chen Mei, Comment les dramaturgies contemporaines rendent-elles compte des crises humanitaires ?

    Radi Ramona, L’inspiration de Molière sur la comédie traditionnelle iranienne “Roo-Howzi/Siah Bazi”

    Fang Juan, L’engagement du spectateur dans le théâtre immersif

     

    IMPLICATION DANS LA FORMATION PAR LA RECHERCHE

    Produits des activités pédagogiques et didactiques

    Ouvrages

    3 ouvrages collectifs ont été réalisés par Katia Légeret pour valoriser les recherches des doctorants de l’EA au niveau du site (revue en ligne Le texte étranger de l’EA 1569), et international dans le cadre du projet labex Arts-H2H Transculturalités, et de la convention avec la JNU en Inde :

    • Transdisciplinarité en questions : le champ du spectacle vivant, programme d’excellence européenne erasmus mundus « Etudes en spectacle vivant  », (Co-Dir. Avec Prof. André Helbo), éd. AISS-IASPA, coll. Tréteaux, Bruxelles, 2016 (février), 180 p., Auteurs des chapitres : K. Légeret André Helbo, Jean-Pierre Triffaux, Jean-Marie Pradier Maria José Paz Gago, Elodie Verlinden, Fernando de Torro, Daniela Amoroso, Lei Wu, Bertha Diaz, Moungande Ibrahim Aliloulay, Paul Animbom Ngong, Emmanuelle Sirois. Cet ouvrage du programme eramsus mundus intègre des chapitres réalisés par 6 diplômés de ce programme de master devenus doctorants. Publié en Belgique et diffusé sur les réseaux des universités du consortium européen erasmus mundus et dans les universités extra européennes du programme puis à l’occasion des colloques annuels du programme de recherche du consortium
    • L’interdisciplinarité entre recherche et création, (Dir.), Numéro spécial Revue Degrés, n°171, ULB, Bruxelles, 150p, 2017. Cet ouvrage résulte du séminaire doctoral de l’axe esthétique 2014-2017 et 8 doctorants ont publié un article.
    • Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine, (Dir.), projet LabexArts-H2H, Revue scientifique en ligne, Le texte étranger/Paris 8, 2015, 220 p., http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/etranger9b.html. La majorité des auteurs des chapitres sont des doctorants et des M2, dont les thématiques sont reliées à leur thèse : Jennifer Post Tyler, Viviane Sotier-Dardeau, Anitha Savitri Herr, Géraldine Margnac, Nadia Vadori-Gauthier, Cristina Epure, Polina Manko, Fernanda Docampo

     

    La mobilité entrante et sortante des enseignants et des étudiants est très dynamique dans le cadre des 3 conventions internationales avec des universités initiées par K. Légeret :

    Mobilité de 2 doctorants et 2 masters de Paris 8 entre 2013 et 2015 dans le cadre de la convention UFRJ Rio de Janeiro, Brésil (ECO-UFRJ) et de 2 doctorants en 2018 grâce au projet labex La performance au musée et d’un colloque au Musée national de Rio (MAR) en 2018, avec une publication sur les nouveaux enjeux des performances théorisées dans les musées par des artistes chercheurs. Ces étudiants participent à l’organisation, font une communication dans chacun de ces événements, ou une création artistique théorisée (performance collective) et proposent un article pour la publication.

    Dans la convention avec la JNU, New Delhi, INDE et grâce au soutien de CRIDF, une mobilité annuelle de3 doctorants, de 6 masters de P8, et la co-direction de 3 thèses ont été réalisées. Toutes les activités sont transversales entre les EA 1573, EA 1569 et EA 1579 de Paris 8 et les deux départements d’études françaises et d’art de la JNU. 3 colloques et 4 séminaires intensifs ont eu lieu à la JNU, avec l’invitation de 2 PR par an pour des séjours de recherche ou d’enseignement et recherche (séminaires masters et doctorants). A Paris 8, 2 PR ont été invités dans l’EA 1573 (2013-2014-2015-2016-2017) dans des séminaires doctoraux et pour 3 colloques de projets labex Arts-H2H (Légeret). Ces échanges ont été très fructueux pour les recherches des Masters 2 et de 4 doctorats centrés sur les théâtres de l’Inde et 4 autres thèses intéressées par les questions de postcolonialisme, de transferts culturels et de préservation de patrimones oraux dits “immatériels”. La majorité des recherches ont été centrées sur l’influence de la littérature française dans les mises en scènes contemporaines en Inde et sur l’influence des formes théâtrales de l’Inde dans les mises en scènes européennes.

    La convention créée en 2015 avec, en Bolivie, l’ESCUELA NACIONAL DE TEATRO (ENT) de Bolivie, sous contrat avec l’Universidad Catolica Boliviana San Pablo, a permis la mobilité annuelle d’un doctorant de l’axe pour des workshops, des ateliers de création, et un colloque co-organisé en Bolivie en septembre 2017 (participation d’1 MCF de l’axe, d’une doctorante (M. Roland), et d’un metteur en scène de l’école). Les recherches concernent les pédagogies de l’acteur enseignées dans cette institution et les influences des formations européennes. Les résultats de ces rencontres font notamment l’objet d’une journée d’étude organisée à Paris 8 par cette doctorante (mai 2017) et qui fédère les très nombreux doctorants de l’EA spécialisés sur des recherches en Amérique latine.

    Le master ERASMUS MUNDUS, Labellisation internationale de la formation

    Katia Légeret a été la responsable pédagogique à Paris 8 du programme Erasmus Mundus « Etude du spectacle vivant » et elle a dirigé 12 de ces masters dans la spécialité d’études en esthétique. Ce programme a commencé en 2008, rattaché au Master Arts de la scène, arts du spectacle vivant de Paris 8, jusqu’en 2014. Paris 8 est l’un des 7 partenaires de ce programme porté à Bruxelles par l’ULB. Les 25 étudiants inscrits pour un an ou 1 semestre à Paris 8 ont été dirigés par l’un des EC de l’EA et soutiennent leur mémoire devant un jury composé par 3 EC de l’EA. Suivant la mobilité pendant les deux années de certains étudiants, les jurys sont représentés par au moins deux EC d’universités différentes. 9 diplômés Erasmus Mundus se sont inscrits en thèse, dont 1 (Brésilien) dans l’EA. Depuis 2014, ces doctorants participent aux colloques organisés chaque année par les bénéfices des universités partenaires du programme Erasmus Mundus. André Helbo, le professeur directeur du programme est chercheur associé à titre secondaire dans l’EA depuis 2010.

     

    Les journées d’étude Erasmus Mundus (9-10 octobre 2014 à Paris 8), organisées par Katia Légeret, intitulées « Transdisciplinarité en questions : Le champ du spectacle vivant » ont réuni 8 chercheurs du consortium du programme de master Erasmus Mundus Etudes en arts du spectacle vivant et 6 doctorants de cette promotion, pour réfléchir ensemble sur les apports de ce modèle européen Erasmus Mundus dans les universités partenaires internationales, sur les apports des pratiques performatives interartistiques innovantes initiées dans cette formation et sur le dialogue interdisciplinaire créé entre l’histoire, l’esthétique, la sémiologie, l’ethnoscénologie, l’anthropologie, la sociologie, la psychologie sociale, les nouvelles technologies et les neurosciences. Un programme de colloque annuel de 2014 à 2022 a été établi pour approfondir ces réflexions et 4 ont eu lieu de 2014 à 2018, avec à chaque fois la publication annuelle d’un ouvrage collectif.

    Accompagnement des séminaires de doctorants

    Katia Légeret a organisé un séminaire doctoral mensuel (12 séances de 3H et 6 journées entre 2014 et 2017) ouvert aux Master 2 en 2014 et 2015, suivi en 2016 et 2017 de 6 journées, ouvertes à tous les doctorants de l’équipe et intitulées « Savoir-faire et savoir expert/Héritages et transculturalités artistiques (2014) ; De la mimesis à l’acteur-marionnette (2015) ; Le bouleversement créateur : Témoin d’histoires (2015), Le geste créateur ; Recherche-création (2017) ». 4 films ont été réalisés (mis en ligne sur artweb et labex Arts-H2H) et un ouvrage collectif (2017) publié dans la revue Degrés, n°171-172, octobre 2017 sous le titre L’interdisciplinarité entre recherche et création. Ce séminaire est original car il s’est construit en invitant, à la demande de chaque doctorant pour l’aider dans ses recherches, des chercheurs et artistes intervenant chaque fois 3 heures avec une partie de débat mené par des doctorants. Des jeunes docteurs ont également été invités sur la thématique de la recherche création (Nadia Vadori-Gauthier). Les 7 professeurs étrangers invités par l’axe (Voir supra) ont donné chacun un séminaire de 3 heures pour les doctorants.

    3 journées d’études ont été portées par des doctorants de Katia Légeret

    De Bouteville Monique, Organisation de la journée d’étude « Quel être-ensemble au théâtre aujourd’hui ? », 23/01/2015 (avec le soutien du Labex Arts H2H et de l’équipe d’accueil).

    De Bouteville Monique, co-oragnisations de la journée d’étude portée par K. Légeret « Transculturalité(s), Arts du spectacle vivant et littératures de l’Inde contemporaine : la fable animalière », 28 mai 2014.

    Roland, Muriel, Geste’Stations- Les saisons du geste en scène- Opus 1 : Autour de Marcel Jousse en Compagnie d’Edgard Sienaert, Rejouer les gestes de l’Univers : Journée d’études, coorg. par K. Légeret W.Bosch, M.S. Boutteville, Ch.Ricci, M.Roland, de l’Axe esthétique de l’EA 1573, Théâtre Victor Hugo, Bagneux- 28 Mai 2016.

     

    Direction de post-doctorant.e.s

    Tutrice postdoctorat Daniella Amoroso recherches sur l’interculturalité en danse (Italie/France/brésil), professeure (département danse et école de recherche doctorale danse et arts scéniques) à l’université fédérale de Bahia au Brésil, 2019.

    Sarah Roberta de Oliveira Carneiro (Professeure à l’université de Salvador de Bahia), 2018.

    Erico de Oliveira (Université Salvador de Bahia, Brésil, PR en théâtre et danse), 2016.

    La doctorante Ana Bigotte Vieira (Université Nova de Lisbonne) : Le nomadisme des Arts du corps – théâtre, danse et performance art – au Portugal depuis les années 80. 2008/2009

    Le post-doctorant Gilberto Icle (Université Rio Grande do Sul au Brésil) : Le rôle de la culture populaire brésilienne dans la pédagogie théâtrale. 2009/2010

     

    Chercheur.e.s seniors invité.e.s dans les séminaires et colloques

    Projets Labex Arts-H2H :

    Hasan Erkek (Anadolu, Turquie) : 2016 (janvier) -2017 (Juin, novembre) -2018 (janvier, juin)

    Convention Paris8/JNU, du programme de master Erasmus Mundus et de 2 projets Labex Arts-H2H : 

    H.S. Shivaprakash (JNU, Inde) : 2013 et 2014 (janvier) - 2015 et 2016 (juin) - 2017 (novembre) - 2017 (mars)

    Vijayalakshmi Rao (JNU, Inde) : 2013 et 2014 (janvier) - 2015 et 2016 (juin) - 2017 (novembre) - 2017 (mars)

    Fondation Fulbright : Thomas Leabhart (Pomona College, USA)

     

     

     

     

    CARRIERE ARTISTIQUE INTERNATIONALE

    EN BHARATA-NATYAM

     

    Formation artistique au théâtre dansé Bharata-Nâtyam :

    - en France de, 1979 à 1981 avec le professeur Amala Devi (Cursus d’études en danse de La Sorbonne)

    - en Inde, à Chennai de 1981 à 1985 avec K. Swarnamukhi, puis à Mysore de 1985 à 1996 (thèse soutenue en Sorbonne sur la Bharata-Nâtyam)

     

    Autres formations artistiques :

    - piano, de 1968 à 1977

    - violon de 1977 à 1980

    - flûte carnatique (Institut de A. V. Prakash, Mysore) de 1996 à 2005

     

    Créations en théâtre dansé dans le style Bharata-Nâtyam :

     

    1981/1983 :

    Karanas (soloist) :

     

    Paris, Sorbonne University’s Chapel ;Berlin : Staat Museum

    India : Music Academy (Chennai), Festivals in shivaite Temples (Chidambaram, Kumbakonam, Thanjavur, Tiruchirapalli, Madurai, Tiruvannamalei, Rameswaram)

     Sri Lanka : City Theatres of Colombo and Jaffna

    Organizers (France) : University Paris IV Sorbonne, Indian Embassy, Ministery of Culture

    1984 :

    Bhakti (with Manjari Devi, Manipuri artist)

    Paris, Musée Guimet MNAAG

    1984-85

     

    Navarasa (with K. Swarnamukhi and her orchestra ; Paris : Musée Grévin, Ferme du Buisson, UNESCO (Hall I)

     Châteauvallon, Film Festival

    India : three-months tour comprising 30 temples and festivals in Tamil Nadu and Karrnataka

    1986/1988 :

    Dashavatars, and Margam (with K. Muralidhar Rao of Mysore and his orchestra) Annual tour

     

    Paris : Salle Gémier, Palais de Chaillot, Auditorium des Halles (Festival of Autumn)

    Grands théâtres municipaux : Tours, Saumur, Angers, Nantes, Quimper, Lisieux, Caen, Agen

     European tour in Spain, Switzerland, Belgium, Germany

     Organized by the Cinémathèque of Paris and the Ministry of Culture for the Year of India in France

    1990 :

     Purandaradasa (with K. Muralidhar Rao of Mysore and his orchestra)

     Paris, Auditorium des Halles, Pagoda of Vincennes

     Abbey of Fontevraud

    1991-97 :

    Navagraha, The Dance of the Planets (with K. Muralidhar Rao of Mysore and his orchestra) Three-month tour Canada : Montréal, Les Trois Rivières

     USA : Atlanta, Boston

     Suisse : Lucerne, Zürich, Basel, Geneva, Lausanne

     France : Tours, Grand Théâtre ; Paris, UNESCO ; Rennes, Théâtre Octogone

    1998 :

    Dance-Poem Mise en scène of the contemporary poems of Philippe Tancelin

     Paris, Ménagerie de Verre

    Cathedrale de Verona, Italy

    2000-2002 :

    Purandaradasa II (Traditions of Karnataka)

     Paris, Auditorium Saint-Germain

     Tours, Salle Thélème and Salle Ockheghem

     Electronic Dance Poem

    October 2001, for the event “The Scholarly Suburbs : 50 Research Laboratories Present Their Work”

    Original creation for the Cité des sciences et de l’industrie, 24-26 September 2002, for the event “Sonic Pavilion – Interactive Sound Spaces”

    2003 :

    Mudra (Poetry and the symbolic language of the hands in several languages European Tour (10 performances)

     World Sacred Music Festival, Fes, Morocco

    2004 :

    René Daumal : Bharata, the origin of theatre

    Mise en scène of his poems translated from Sanskrit : Original work at the Printemps des poètes (Poets’ Spring), Université Paris 8

    2004 :

    Homage to Rukmini Devi (for three dancers),

    Paris, salle Adyar

     World Sacred Music Festival, Fes, Morocco

    2004-2005 :

    Hasta-Mâlika (movement staged for 4 artists and accompanied by an orchestra)

     Paris, Auditorium Saint-Germain and Maison des cultures du monde

     Brussels, Salle TETRA

     Tours, Salle Ockheghem

     World Sacred Music Festival, Fes, Morocco

    2005 :

    Balzac, Eugénie Grandet

    Mise en scène inspired by Indian theatre, presented for the Centennial of Balzac in Tours

    2006 :

    Aphorisms

    The poetry of Geneviève Clancy and the Bharata-natyam tradition : A creative meeting. Original creation for the Poets’ Spring (Printemps des poètes), Université Paris 8.

     

    2008 :

    Solo, Homage to Carolyn Carlson

     Auditorium, Palais des Congrès of Dijon

     

    2008/ 2009 :

    Indian dance-theatre, music and poetry “Dashavatar”

    Université Paris 8, Anachronistic readings between myth and reality. Original creation for the Poets’ Spring (Printemps des poètes)

    Milan, Italy, Celebrazione “The Eye of the Heart” celebration, original creation for the 10th International Festival of the Arts and Music, Auditorium A. Paccagnini[i]

    Paris, Maison des cultures du monde : stage director, dancer and actor. Production with eight dancers, actors, and storytellers.

    Paris, Vincennes, Auditorium André Miquel, Fourth International Meeting of Heritage Cinema (Henri Langlois prize)[ii] and at Cœur de Ville (Heart of the City), organized by the City Hall of Vincennes[iii]

    2009 :

    Ardhanarishvara

     Lisbone Festival (Cintra, Tenchi Theatre), Portugal

     Saint-Florent-le Vieil Festival, Abbatiale, France

    2010 :

    Collective Intercultural Creation of the Dance Theatres of India with 30 artists of Bharata-Nâtyam, Kathakali, Kutiyattam, Kalarippayatt

    Vincennes, Fourth International Meeting of Heritage Cinema, Henri Langlois prize. Auditorium André Miquel.

    Vincennes, Night of Poetry, La Cartoucherie of Vincennes (Epée de bois Theatre)

    Paris : Spring Festival of Paris (City of Paris), Arênes of Montmartre

    2011/2012 :

    Tarjuman poems by Ibn Arabi

     Morocco, World Sacred Music Festival in Fes, Riad des Biehn

     Blois, Espace Quinière, 14th Historical Meeting

     Aubervilliers, Espace Renaudie

     Saint-Agil, Théâtre La Grange

     

    An art of time

    Paris, Festival of the Week of the Arts (Université Paris 8, Saint Denis)[iv]

    Tours, “India, the Voice of the Gods » Festival, Priory of Saint-Cosme : Workshop and lecture-demonstration on “Bharata-natyam, dance, theatre, music and poetry of India

     

    SHIVA RODIN[v]The Dance of Shiva by Rodin

    Issoudun, Centre Jules Chevalier

    Lisbonne, TenChi International cultural center[vi]

    Paris, Musée Rodin, Auditorium

    Université Paris 8[vii]

    Musée Rodin, Paris

    Théâtre de la reine blanche, Paris

    Alliance Française, New Delhi

     

    Stories from India, performance for children

    Cléré-Les-Pins, France Primary School[viii]

     

    Mudrâ

    Brazil, Recife, Festival Ten-Chi[ix] University of Recife : workshop, lecture, and performance, October 2012

     

    Helder Camara Poetry in Bharata-Natyam, accompagnée de deux musiciens de l’orchestre symphonique du Brésil, et d’un récitant (en portugais), Cathédrale de Recife, dans le cadre du colloque international Caminhos do despertar, movimento e tradicoes no mundo, Université UFPE Recife, Brésil, 24-26 November 2012

    http://www.georgesstobbaerts.com/fr/blog/encontro-caminho-do-despertar-na-se-de-olinda-2012/

     

    2013 :

     

    Shiva Shaktya, mise en scène et chorégraphie de poèmes de Shankaracharya et de Purandaradasa, Auditorium de l’INALCO, Paris, 13 March 2013

     

    Tarjuman. Ibn ‘Arabi, staged in Bharata-Nâtyam, Palais Mokri, Festival international des musiques sacrées, Fès, 15 juin 2013

    Encontros Tenchi « Escutar o Gesto » com Elizabeth Davis, Sintra 2013 

    Encontro « Escutar o Gesto » with Manochhaya, com os músicos Elizabeth Davis (percussionista) e Joana Guerra (violonista), Carlos Carvalho (dramaturgo)… Center of Georges Stobbaerts, Sintra, Lisbonne, Portugal, September 28th, 2013

     

    2014 :

    Attâr, The Birds’s Conference, staged for 7 dancers, musicians, in the opening show of The 20st World Sacred Music Festival, Fes, Morocco, June 2014

    http://www.fesfestival.com/2013/fr/fes.php?id_rub=111

     

    Panchatantra/La Fontaine.5 films edited by The labex ARTS-H2H (project « Transculturality » 2012-2014) with 17 performances http://www.labex-arts-h2h.fr/fr/transculturalites-1002.html

    2015 :

    Shurnike and Myths at Mysore’s court. The churning of the ocean of milk. 9 performances and lectures of poems, in the Nuit européenne des musées, Museum MNAAG-Guimet, June 2015. http://www.guimet.fr/fr/blog/la-breve/1138-la-nuit-des-musees-2015-au-mnaag

    2016 :

    Playing The Râmâyana in front of Khmer sculptures Museum MNAAG-Guimet, with the participation of 38 students (Theatre Department University Paris 8) and professionnal Bharata-natyam dancers. March 2016.

     

    Bharata-natyam in the Nuit européenne des musées, Museum MNAAG-Guimet, May 2016. Participation of Sangeeta Dileep and K.J. Dileep, violonist and karnatic singer (Mysore/Chennai). Dances in front of Divinité à l’arbre (Madhya Pradesh ou Rajasthan, X-XIe siècle) ; Divinité féminine Art khmer ; Visnu Hayagrivâ, Cambodge, 3e quart du Xe siècle.

    2017 :

    Meeting of Rodin and Baudelaire. 12 stage directions in the exhibition on Rodin and in the exhibition « Des Grands Moghols aux Maharajahs. Joyaux de la collection Al-Thani » organized by The Grand Palais, Paris, March 2017 and May 2017.

    Bharata-natyam with Manochhaya in The International Festival of The Lotus, Merida, Yucatan, Mexique, 2016

     

    2018

    Performing Irving Penn. Performance and direction of 80 performers, at The Grand Palais, Paris, 10 January https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/performance-dans-lexpo-irving-penn

    The Poem of a visit, Performance and direction of 45 performers, in The National Museum of Asian Arts, MNAAG, Paris, 14 november 2018 http://creons-au-musee.com/2018-2/

    2019

    Dancing Nyota Inyoka. Performance and direction of 35 performers, at The National Library of France (BnF), Paris, site Richelieu, rotonde des arts du spectacle, 27 novembre 2019 ; http://creons-au-musee.com/nyota-inyoka/

     

    Our subjective Moons. Performance and direction of 80 performers, at The Grand Palais, Paris, 8 May 2019 http://creons-au-musee.com/2018-2/2020

     

    Becoming Trees. Performance and direction of 45 performers, at The National Museum of Natural History, Paris, 25 october 2019

    Bhakti. Poems and songs from India with Bhavana Pradyumna, H. S. Shiva, Manochhaya, Palais Mokri, Festival international des musiques sacrées, Fès, october 2019

     

    2021

    Nyota Inyoka’s inspiration in The National Museum of Asian Arts, Performance and direction of 28 performers MNAAG, Paris, 17-21 May 2021.

    Résidences artistiques dans le cadre de projets de recherches

    Avec K. Légeret, 3 institutions ont organisé 5 résidences artistiques pour le projet labex Arts-H2H La peformance au musée (1 semaine par an), de production (financement) et de présentation publique : Festival international de musique de Fès (Maroc- spectacle d’ouverture Bab Makina, 5000 spectateurs, éditions 2014 et 2015, 2017) ; Musée Guimet (Auditorium et espace muséal, 2015 ; Grand Palais (2016-2017) ; Participation de 25 masters, 9 doctorants et 2 PR de Paris 8.

     



     

     

     

     

     

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page