Vous êtes ici : Accueil > Erica MAGRIS (MCF)
  • Erica MAGRIS (MCF)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  • Erica Magris

     

    Maître de conférences

    Membre permanent de l’Axe Histoire de l’EA Scènes du monde, création, savoirs critiques

    Chercheur associé au THALIM-CNRS

    erica.magris@univ-paris8.fr

     

     

     

    Ancienne élève en Lettres et Philosophie de la Scuola Normale Superiore di Pisa, Erica Magris a poursuivi ses études en France et soutenu en 2009 une thèse de doctorat en Etudes Théâtrales et Disciplines linguistiques modernes en co-tutelle entre l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et la Scuola Normale Superiore di Pisa sous la direction de Béatrice Picon-Vallin et Maria Ines Aliverti, intitulée Théâtres élargis : l’utilisation des technologies audiovisuelles sur les scènes italiennes (1965-2005). Qualifiée au CNU dans les sections 18 et 14, elle a été d’abord chercheur post-doc à l’ARIAS-CNRS et a rejoint en 2012 le département Théâtre de l’Université Paris 8. Elle a également enseigné à l’Université Montpellier 3 (2006-2008) et à l’Université Paris 3 (2009-2012).

     

    Elle s’intéresse à l’histoire du théâtre contemporain (XXème-XXIème siècles), italien et européen, notamment à l’étude des esthétiques et des pratiques de création en relation avec les contextes culturels, socio-économiques et médiatiques. Ses activités de recherche s’articulent selon quatre axes principaux 

    - la relation entre théâtre et nouvelles technologies : les phénomènes d’intermédialité, l’augmentation numérique de la scène et l’élargissement des pratiques de mise en scène, du point de vue de la création et de la réception ;

    -  l’étude des formes théâtrales documentaires ;

    - le théâtre italien, et notamment d’artistes peu connus ou étudiés en France, comme Giovanni Testori, Luca Ronconi, Virginio Puecher ;

    - l’étude comparatiste des cultures théâtrales françaises et italiennes, en particulier du point de vue des liens entre les esthétiques, les formes d’organisation et les politiques culturelles.

     

     

    CHANTIERS EN COURS

     

    -  Théâtre jeune public à l’ère numérique.

    - Histoire, héritages et transformations de la mise en scène et de la regia en France et en Italie entre théâtre d’art et mission publique.

    - Les masques et ses doubles technologiques (recherche-création).

     

     

    DIRECTION DE PROJETS

     

    • La scène augmentée  : jeu de l’acteur, pratiques de création et modes de transmission(2015-2017), Labex Arts-H2H, projet dirigé par E. Magris avec R. Doyon (2015), G. Filacanapa, G. Gagneré, C. Plessiet et en collaboration avec J. Féral. http://www.labex-arts-h2h.fr/la-scene-augmentee-656.html

    Le projet a questionné l’impact des technologies numériques sur les pratiques théâtrales du point de vue des trois figures clés du théâtre du XXème siècle : l’acteur, le metteur en scène et le formateur. La méthodologie adoptée a été multiple – recherche historique, élaboration théorique et pratique expérimentale – et l’organisation des activités scientifiques innovante : d’une part, des colloques thématiques permettant de réunir des chercheurs de plusieurs pays ; de l’autre, des ateliers nommés Cluster Workshop (CW#) autour de la relation entre masque théâtral et avatar numérique qui ont permis de constituer une équipe fixe, interdisciplinaire et internationale réunissant à travers des chercheurs en études théâtrales de l’EA1573 (Giulia Filacanapa, Georges Gagneré, Erica Magris) et de l’University of Warwick (Andy Laveder), en informatique de l’INRév (Cédric Pléssiet, Remy Sohier), ainsi que des comédiens et des metteurs en scène (Duccio Bellugi et Eve Doe-Bruce du Théâtre du Soleil, Boris Dymny de la compagnie Di Mini Teatro) autour d’une recherche-création basée sur des protocoles originaux d’expérimentation et d’observation. Le colloque de clôture Masques technologiques : Masques technologiques : altérités hybrides de la scène contemporaine (Le Cube, 14-15 décembre 2016) a constitué une synthèse des deux volets de recherche, en proposant de réfléchir aux enjeux de l’augmentation technologique dans le spectacle vivant à travers le prisme du masque.

     

    • La "famille" dans le théâtre contemporain : modes d’agrégation, processus identitaires et dynamiques de réception, programme de coopération internationale PHC Galilée 2015 (2016-2017, avec E. Marinai, Università di Pisa)

    Le projet a étudié les dynamiques d’agrégation d’ordre familial dans le cadre des organisations théâtrales contemporaines dans la double perspective de la création et de la réception à travers une étude comparative entre la France et l’Italie, en réunissant deux équipes, française (Giulia Filacanapa, Raphaëlle Doyon, Marie-Ange Rauch) et italienne (Eva Marinai, Livia Giunti, Silvia Bottiroli). A partir d’une recherche préliminaire nous avons élaboré un questionnaire adressés aux compagnies indépendantes et centres dramatiques français et italiens. Aussi, nous avons sélectionné deux cas d’études spécifiques (le Teatro delle Ariette et la cie Têtes de Bois) qui ont été examinés de manière approfondie et font l’objet de deux films documentaires.

     

    • De la famille au couple : dynamiques de création dans les arts de la scène, projet annuel financé par la MSH Paris Nord, 2016 (avec G. Filacanapa)

    Le projet De la famille au couple : dynamiques de création dans les arts de la scène s’insère dans le cadre plus vaste du programme de coopération scientifique PHC Galilée La familledans le théâtre contemporain : modes d’agrégation, processus identitaires et dynamiques de réception, financé par l’Université Franco Italienne. Le volet développé à la MSH est consacré plus particulièrement à étudier les dynamiques de création à l’intérieur des couples d’artistes et leurs liens avec les sphères affectives, les contextes sociaux, culturels et économiques.

     

     

     

    PUBLICATIONS (sélection)

    Ouvrages collectifs

     

    Les Théâtre documentaires, Montpellier, Deuxième époque, 311 p., manuscrit rendu à l’éditeur, à paraître en septembre 2018 (avec B. Picon-Vallin)

    Couples en création dans les arts de la scène et au-delà (XXe-XXIe siècles), Montpellier, Deuxième époque, manuscrit en élaboration, à paraitre en 2019

     

    Articles dans des revues

     

    « Une expérience de plateforme critique collaborative : l’Observatoire Critique du colloque Corps en scène  », in Aparté | arts vivants, n° 4, 2017 (avec V. Cuevas, G. Filacanapa, G. Girot, E. Mascarau, Rodrigo Scalari), pp. 113-119

    « Penser le présent : le théâtre d’analyse de Milo Rau » / « Thinking the Present. Milo Rau’s Analytical Theater », in artpress, n° 435, juillet-août 2016, pp. 65-67

    « Entre Dissection et Empathie : le cinéma en direct de Katie Mitchell » / « Entre Empatia e Dissecação : o cinema ao vivo de Katie Mitchell », in Revista Brasileira de Estudos da Presença, v. 6, n° 2, mai-août 2016, publié en ligne : http://seer.ufrgs.br/index.php/presenca/article/view/59369

    « Du côté des pratiques artistiques : le projet comme forme de recherche-création ? », in Ligeia dossiers sur l’Art, XXVIIIe année, n°137-140, « Théâtres laboratoires : recherche-création et technologies dans le théâtre aujourd’hui », dir. Mireille Losco Lena et Izabella Pluta, janvier-juin 2015, pp. 69-78

    « Une brèche dans les masques de théâtre : apparitions des visages et des corps âgés dans les créations de la Socìetas Raffaello Sanzio », in Recherche et travaux,n° 86,« Jouer (avec) la vieillesse », dir. Ariane Martinez, 2015, pp. 93-104

    « Work in regress : métamorphoses transmédiales d’Hamlet », in Revue d’Histoire du Théâtre, n° 263, « D’après Carmelo Bene », dir. par Christian Biet et Cristina De Simone, juillet-septembre 2014, pp. 355-363

    « Le projet théâtral multimédia : métamorphoses intermédiales des scènes italiennes contemporaines », in Intermédialités, n° 12, « Mettre en scène », dir. G. H. Brown, G. Hauck, J.-M.Larrue, 2009, pp. 49-65

    « Carmelo Bene ou le masque sans visage d’un théâtre impossible », in Ligéia, Dossiers sur l’art, XXIe année, n° 81-82-83-84, « Face à face. Visage, scène frontale, portrait, facialité », dir. M.-M. Mervant-Roux, Paris, janvier-juin 2008, pp. 51-60

     

    Articles dans des ouvrages collectifs

     

    « Le creuset de l’espace : recherche théâtrale et création musicale en Italie dans les années 1960 », in H. Demoz et G. Ferrari, L’Espace « sensible » de la dramaturgie musicale, L’Harmattan, coll. « arts 8 », à paraître en avril 2018

    « Studiare Ronconi in Francia : uno spostamento di prospettiva », in R. Carlotto, E. Ragni et O. Ponte Di Pino (dir.), Regia, Parola, Utopia. Giornate di studio per Luca Ronconi, Roma, Contrasto, à paraître en juin 2018

    « La dramaturgie, entre écritures plurielles et programmation », in Pluta I. et Dacheux M. (dir.), Digital Stage / Scène numérique Anthologie critique d’écrits d’artistes et d’entretiens, Lausanne, L’Âge d’Homme, à paraître en septembre 2018

    « La première mise en scène de L’Instruction de Peter Weiss en Italie : un documentaire total », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtre documentaires, op.cit., pp. 59-82

    « Le théâtre documentaire britannique, de Joan Littlewood au Verbatim : Traditions, fractures, résonances », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 89-104

    « Dire, être, faire : pratiques théâtrales contemporaines du documentaire en Italie », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 236-249

    « Un court-circuit autoréflexif technologique entre mythe et document : Alexis. Una tragedia greca de Motus », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit.,pp. 211-213

    « La dimension humaine du savoir scientifique : Ten billion de Stephen Emmott et Katie Mitchell », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 229-230

    « Une brèche dans l’Histoire : le théâtre du réel de Milo Rau », in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 220-221

    « Mettre en scène les archives audiovisuelles à l’ère du numérique : échos et écarts cinématographiques dans les textures temporelles des théâtres documentaires », in Cinéma et arts de la scène : interférences temporelles, publication en ligne à paraître dans la collectionActa Litt&arts de L’Ouvroir Litt&arts : http://ouvroir-litt-arts.univ-grenoble-alpes.fr/revues/actalittarts/

    « La projection en temps réel au théâtre : corps, visages et voix entre jeu et perception », in Campan Véronique (dir.), La Projection, PUR, Rennes, 2014, pp.191-206

    « Critiques, artistes et public dans le théâtre italien », in Chenetier-Alev M. – Vignaux V. (dir.), Le texte critique. Expérimenter le théâtre et le cinéma au XXe et XXIe siècles, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2013, pp. 121-137

     

    Communications

     

    « Le regard des spectateurs munis de casques audio : effets de l’écoute médiatisée individualisée entre immersion et dissociation », Colloque international L’oeil immersif, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et ENSATT, Lyon, 23, 24 et 25 mai 2018 (accepté)

    « Formare, trasmettere, lasciare : dinamiche dei passaggi intergenerazionali nell’ambito della regia contemporanea », colloque international Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea, Università di Pisa, 26-27 avril 2018 (accepté)

    « Augmentations technologiques de la scène : des masques protéiformes et en puissance  », colloque international Masques technologiques : altérités hybrides de la scène contemporaine, Le Cube – Centre de création numérique, 14-15 décembre 2017

    « Studiare Ronconi in Francia : uno spostamento di prospettiva », journées d’étude Regia, parola, utopia. Giornate di studio per Luca Ronconi,Centro Teatrale Santacristina (IT), 30 août-1er septembre 2017

    « Dalla maschera all‟avatar digitale : riflessioni sull’attore aumentato », colloque international Pensare lattore. Tra la scena e lo schermo, Università della Calabria, 29-31 mai 2017 (avec G. Filacanapa)

    « Reflets, transformations et déplacements dans Lultimo spettacolo di Nora Helmer in Casa di bambola di H. Ibsen de Carlo Quartucci : un essai média-théâtral », journées d’études Spectacle vivant et petit(s) écran(s), BnF Salle Richelieu-ENS, 31 mars et 1er avril 2017

    « La compagnie Motus : courts-circuits autoréflexifs et technologiques entre réalité et fiction », séminaire Corps à corps. Récits de théâtre italien, Istituto Italiano di Cultura Paris, 18 mars 2016

    « Les stratégies spectatorielles dans le théâtres documentaires », séminaire de recherche Histoire du spectateur XIX-XXI siècles, SHT, 16 janvier 2016

    « Les dispositifs technologiques comme masque : hypothèses de travail » , Cluster Workshop#1 Masque et technologies : immersion, expression, interaction, Labex Arts-H2H – Université Paris 8, 11-12 décembre 2015

    « Au carrefour de l’espace : création musicale et mise en scène en Italie » colloque international L’espace sensible dans la production de théâtre et d’opéra, Labex Arts-H2H – Université Paris 8, 13-15 avril 2015

    « La scrittura scenica de Giuseppe Bartolucci », séminaire de recherche GRIRT, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, 22 novembre 2014

    « L’exploration du sujet féminin : acteur, personnage et spectateur dans le cinéma en direct de Katie Mitchell et Leo Warner », colloque international L’acteur face aux écrans entre tradition et mutation (Prise I), Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, 12-13 juin 2014

    « Mettre en scène les archives : échos et écarts cinématographiques dans les textures temporelles des théâtres documentaires », colloque international Cinéma et arts de la scène / Interférences temporelles, Université Stendhal Grenoble 3, 26-27 février 2015.

    « Les technologies audiovisuelles et l’exploration interne du sujet sur les scènes contemporaines », colloque jouer l’injouable, Université Grenoble 3 Stendhal, Traverses 19-21/CINESTHEA, 28-29 novembre 2013

     

     

    CONCEPTION, COORDINATION ET ORGANISATION D’ÉVÉNEMENTS SCIENTIFIQUES

     

    1. Generazioni a confronto. Eredità, persistenze, tradizioni e tradimenti sulla scena moderna e contemporanea, colloque international, Università di Pisa, Dipartimento di Civiltà e forme del sapere, Gipsoteca di Arte Antica, 26-27 avril 2018 (avec E. Marinai)

    Comité scientifique :Anna Barsotti (Università di Pisa), Edoardo Giovanni Carlotti (Università di Torino), Marco Consolini (Université Paris 3, IET), Giulia Filacanapa (Université Paris8 e Fondazione Cini Venezia), Gerardo Guccini (Università di Bologna), Erica Magris (Université Paris8 Saint-Denis), Eva Marinai (Università di Pisa), Teresa Megale (Università di Firenze), Carlo Titomanlio (Università di Pisa).

    3 keynote, 21 communications, 1 projection de documentaire scientifique original

     

    2. Masques technologiques : altérités hybrides de la scène contemporaine, colloque international dans le cadre du projet Labex Arts-H2H La scène augmentée, Le Cube – Centre de création numérique, 14-15 décembre 2017 (avec G. Filacanapa)

    Comité scientifique  :Josette Féral (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelles) ; Giulia Filacanapa (Université Paris 8) ; Georges Gagneré (Université Paris 8) ; Andy Lavender (University of Warwick) ; Erica Magris (Université Paris 8) ; Cédric Plessiet (Université Paris 8) ; Izabella Pluta (Université de Lausanne) ; Marie-Hélène Tramus (Université Paris 8).

    2 keynote, 13 communications, 1 table ronde, 3 spectacles-performances

     

    3. Luca Ronconi, maître d’un théâtre sans limites, colloque international dans le cadre du projet Labex Arts-H2H La scène augmentée, Istituto Italiano di Cultura de Paris et CNSAD, 1-3 décembre 2016 (avec G. Filacanapa)

    Comité scientifique : Aude Astier (Univ. de Strasbourg), Alberto Bentoglio (Univ. Statale di Milano), Christian Biet (Univ. Paris Ouest), Marco Consolini (Univ. Paris 3), Josette Féral (Univ. Paris 3), Giulia Filacanapa (Univ. Paris 8), Claudio Longhi (Univ. di Bologna), Erica Magris (Univ. Paris 8), Isabelle Moindrot (Univ. Paris 8), Béatrice Picon-Vallin (THALIM-CNRS), Oliviero Ponte di Pino (Associazione Ateatro)

    4 keynote, 22 communications, 2 tables rondes, 2 lectures-performances

     

    4. Couples en création dans les arts de la scène et au-delà (XXe-XXIe siècles), journées d’études internationales, MHS Paris Nord, 2-3 juin 2016 (avec G. Filacanapa)

    Comité scientifique : Marco Consolini (Univ. Paris 3, IET), Raphaëlle Doyon (Univ. Paris 8), Giulia Filacanapa (Univ. Paris 8), Isabelle Launay (Univ. Paris 8), Erica Magris (Univ. Paris 8), Eva Marinai (Università di Torino), Hélène Marquié (Univ. Paris 8), Nadia Setti (Univ. Paris 8).

    20 communications, 1 table ronde, 1 spectacle 

     

    5. Cluster Workshop#1. Masque et technologies : immersion, expression, interaction, atelier de recherche pratique dans le cadre du projet Labex Arts-H2H La scène augmentée, Studio Théâtre, Université Paris 8, 11-12 décembre 2015 (avec G. Filacanapa et G. Gagneré)

     

    6. Giovanni Testori  : une scène entre les langues et les arts, journée d’études internationale, Maison de l’Italie, Paris, 22 novembre 2013.

    12 communications, 1 lecture-performance

     

     

     

    CRÉATIONS ARTISTIQUES THÉORISÉES

     

    Masques et avatars, recherche-création interdisciplinaire autour de la relation entre masque théâtral et avatar numérique, développée à travers sept ateliers Cluster Workshop (2015-2017, dans le cadre du projet Labex Arts-H2H La scène augmentée, avec G. Filacanapa et G. Gagneré), et ayant conduit à la réalisation de trois performances-spectacles présentées au CUBE – Centre de création numérique les 14 et 15 décembre 2017 :

    Agamemnon redux d’Andy Lavender ; La Psychanalyse augmentée de Duccio Bellugi et Mathieu Milesi ; La Vie en Rose. De la clinique à l’éternité de Giulia Filacanapa et Boris Dymny.

     

     

    RAYONNEMENT ET VULGARISATION :

    Rencontres, tables rondes, projections

     

    « La place du spectateur de théâtre face aux nouvelles technologies », conférence dans le cadre du séminaire du PRÉAC Théâtre Le Théâtre augmenté, pour quels effets sur la réception du public ?, Théâtre Nouvelle Génération, Lyon, 22 novembre 2017

    « La scuola d’estate. Documentaire sur le centre théâtral Santacristina », rencontre-projection avec le réalisateur Jacopo Quadri, Arta Cartoucherie, 21 novembre 2016

    « Un théâtre martien. Les Derniers jours de l’humanité de Kraus à Ronconi », rencontre-projection avec Jean-Louis Besson, Henri Christophe, Gerald Stieg, Théâtrothèque Gaston Baty, 10 novembre 2016 (réalisation intégrale du sous-titrage)

    Animation des rencontres avec le Teatro delle Ariette (avec G. Filacanapa) et avec Chiara Guidi – Socìetas Raffaello Sanzio (avec E. Marinai), dans le cadre du séminaire international Dans les ateliers : processus de création et dynamiques de relation dans les compagnies d’art”, Turin, 12-14 octobre 2016

    « Autres scènes, autres critiques : atelier critique », Atelier européen de critique pluridisciplinaire pratiques de la critique, Cité Universitaire Internationale –104, 12-14 juin 2015 (avec J. Féral et A. Gonon)

     

    Produit de vulgarisation scientifique

     

    N A T U R A L E - il Teatro della Ariette, réalisation de L. Giunti avec la collaboration de G. Filacanapa, E. Magris et E. Marinai dans le cadre du projet PHC Galilée La "famille" dans le théâtre contemporain : modes d’agrégation, processus identitaires et dynamiques de réception, Santifanti prod., 2018

     

    Plateformes et observatoires

     

    Observatoire Critique du colloque Corps en scène : l’acteur face aux écrans, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, 3-5 juin 2015 (conception, organisation et animation) :

    L’Observatoire Critique réunit un groupe de jeunes chercheurs et d’étudiants pour suivre les travaux des colloques, les commenter et produire ainsi une réflexion critique en prise directe qui puisse rendre compte des événements dans leur complexité. Le groupe est conçu comme un lieu d’échange et de partage à organisation horizontale qui expérimente différents langages et outils numériques de communication et d’archivage grâce à la collaboration du responsable de la gestion des projets numériques du Labex Arts-H2H, Mehdi Bourgeois. L’expérience vise à soulever des questions méthodologiques fondamentales sur le rapport entre travail scientifique, valorisation et communication, ainsi que sur l’articulation entre points de vue individuel et collectif, entre pratiques d’observation et environnement numérique.

    https://storify.com/obsCritique/

     

     

    Traductions

     

    Derek Paget, Les origines du Théâtre Verbatim, trad. de l’anglais, in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 105-112 (manuscrit rendu)

    Carol Martin, La table et le monde hors scène : les objets scéniques dans le théâtre du réel, trad. de l’anglais, in Magris E. et Picon-Vallin B. (dir.), Les Théâtres documentaires, op.cit., pp. 221-228 (manuscrit rendu)

    Sous-titrage intégral de Gli ultimi giorni dellumanità, mise en scène Luca Ronconi, RAI, 1991

     

     

    ENSEIGNEMENT (2017-2018)

     

    Licence Arts du spectacle – Théâtre

    L1 L’Espace théâtral en Occident

    L2 De l’espace de la dramaturgie à la dramaturgie de l’espace

    L3 Scènes et écrans

     

    Master Théâtre parcours Scènes du monde, histoire et création

    M1 Pratiques théâtrales contemporaines

     

     

    RESPONSABILITÉS ADMINISTRATIVES

     

    2013-2016 : Responsable du tutorat.

    2012-14 : Responsable de la conception et de l’administration du site Internet de l’EA1573.

    2014-2016 : Co-responsable de la Licence Arts du spectacle

     

     
    P
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page