Vous êtes ici : Accueil > Liste des séminaires proposés par (...)
  • Liste des séminaires proposés par l’EDESTA

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    • 4 séminaires doctoraux ont été créés pour fédérer les EC et les doctorants  : Histoire du spectateur, 19e-21e siècles (28 séances en juin 2018) ; La crise à l’œuvre qui s’est déroulé dans le Petit Auditorium de la B.n.F. depuis 2015 a permis d’accueillir une vingtaine d’artistes, chercheurs et universitaires atour de la question de la représentation de la crise dans la littérature, le théâtre et les arts (photographie, musées, caricature de presse, cinéma, arts plastiques, numérique) ; Poïesis, savoir-faire et savoir expert/Héritages et transculturalités artistiques (12 séances) qui ont donné lieu à une publication :L’interdisciplinarité entre recherche et création ; En 2017-2018, une premier séminaire transversal de l’EA Dans et hors les murs, avec 4 sessions par an organisés par chacun des axes de l’EA et présentant et discutant les projets de recherches en cours. L’Axe Politique organise un séminaire mensuel de doctorant et une journée d’étude annuelle de présentation des travaux des différents étudiants, à l’organisation duquel ils sont associés. 

     

    • Les séminaires de master 2 donnés par les 4 PR directeurs d’axe, ouverts aux doctorants sont une passerelle entre formation et recherche et fédèrent les étudiants autour de projets de recherche liés aux deux parcours du master, en projet artistique et culturel international et en scènes du monde.

     

    • Les doctorants de l’EA ont développé cette transversalité en organisant un colloque à la MSH Paris Nord (Érotisme et radicalisation), le colloque d’un projet labex (Pratiques de la voix sur scène : de l’apprentissage à la performance vocale) et 9 JE, dont les plus transversales ont été celles sur la formation et la professionnalisation des jeunes chercheurs en Arts du spectacle vivant » co-financées par tous les axes de l’EA1573 (+EDESTAet MSH PN).

     

    • Les projets Labex Arts-H2H ont fédéré les jeunes chercheurs de l’EA, notamment :
      • le projet La direction d’acteurs comme processus artistique, qui a fait intervenir des chercheurs et doctorants des autres axes (Bosch, Gagneré Légeret Poliakov…)
      • Le masque à Rome et dans l’empire gréco-romain, pratiques scéniques antiques et contemporaines, colloque international, coorg. Filicapana G., Freixe G., Université Paris 8 (EA 1573 – EA 1571) /Université de Bourgogne Franche-Comté (ELLIADD) / MSH Paris Nord, Théâtre du Soleil, MSH Paris Nord, 26-27-28 mars 2018.
      • Le masque grec -Pratiques scéniques antiques et contemporaines - colloque international, EA 1573 – EA 1571 /Elliadd (EA 4661) /Université De Rouen (eriac) /)/ Université Franco Italienne / MSH Paris Nord, mars 2017.
      • l’Atelier « Corps humain, avatar numérique et arts vivants » 2014-2016 (Campus Condorcet).
      • la Journée interdisciplinaire « Modélisations, Simulations, Créations »
      • Journées d’études Couples en création dans les arts de la scène et au-delà (XX-XXIè siècles) 

     

    Séminaires doctoraux transversaux

     

    4 séminaires mensuels pour les doctorants ont été organisés, dans lesquels une quarantaine de chercheurs ont été invités :

     

    • L’axe Esthétique a organisé un séminaire doctoral mensuel (12 séances de 3h et 6 journées entre 2014 et 2017) ouvert aux Master 2 en 2014 et 2015, suivi en 2016 et 2017 de 6 journées, ouvertes à tous les doctorants de l’équipe et intitulées « Savoir-faire et savoir expert/Héritages et transculturalités artistiques (2014) ; De la mimesis à l’acteur-marionnette (2015) ; Le bouleversement créateur : Témoin d’histoires (2015), Le geste créateur ; Recherche-création (2017) ». 4 films ont été réalisés (mis en ligne sur artweb et labex Arts-H2H) et un ouvrage collectif (2017) publié dans la revue Degrés, n°171-172, octobre 2017 sous le titre L’interdisciplinarité entre recherche et création. Ce séminaire est original car il s’est construit en invitant, à la demande de chaque doctorant pour l’aider dans ses recherches, des chercheurs et artistes intervenant chaque fois 3 heures avec une partie de débat mené par des doctorants. Des jeunes docteurs ont également été invités sur la thématique de la recherche création (Nadia Vadori-Gauthier). Les 7 professeurs étrangers invités par l’axe (Voir supra) ont donné chacun un séminaire de 3 heures pour les doctorants.

     

    • L’Axe Histoire a développé une politique de formation par la recherche à travers un séminaire dédié et par le biais des projets collaboratifs intégrant de jeunes chercheurs. Le séminaire de l’axe « Histoire du spectateur. XIXe-XXIe siècle », initié en 2014, a permis le brassage des participants (enseignants-chercheurs, docteurs, doctorants, pré-doctorants), mobilisant les moins aguerris sur des pratiques orales exigeantes (présentation d’invités, exposés sur ses travaux, responsabilité de « répondant »). (28 séances en juin 2018). 14 invités extérieurs : Olivier Neveux, Francesco Masci, Khaldoun Zreik, Zaven Paré, Tatiana Frolova, François Ribac, Carmel Raz, Todd Decker, Maxime Boidy, James Davies, Olivier Moeschler, Andy Lavender, Antonio Somaini, Clyde Chabot. Tous les jeunes chercheurs auront participé au séminaire, avec des séances prises en charge par les post-doctorants (Giulia Filacanapa, Tommaso Sabbatini, Marion Lemaire) et les doctorants (Giuseppe Burighel, Sunga Kim, Juliette Riedler, Sunga Perovic), les moins aguerris s’exerçant d’abord à la responsabilité de « répondant » (Juliette Riedler, Chang-Il Kang…). Ils s’exercent en outre à la prise de parole en anglais, dans le cadre des interventions de chercheurs étrangers. 

     

    • Le séminaire La crise à l’œuvre (organisé par l’axe Politique) s’est déroulé dans le Petit Auditorium de la B.n.F. depuis 2015. Il a permis d’accueillir une vingtaine d’artistes, chercheurs et universitaires atour de la question de la représentation de la crise dans la littérature, le théâtre et les arts (photographie, musées, caricature de presse, cinéma, arts plastiques, numérique) ; Poïesis, savoir-faire et savoir expert/Héritages et transculturalités artistiques (12 séances) qui ont donné lieu à une publication :L’interdisciplinarité entre recherche et création.

     

    • En 2017-2018, un premier séminaire transversal de l’EA Dans et hors les murs, avec 4 sessions par an organisés par chacun des axes de l’EA et présentant et discutant les projets de recherches en cours, en présence des EC et doctorants de l’EA

     

    • Les mastérants et doctorants ont été en outre mobilisés dans le cadre des projets, notamment Le projet triennal Traduction(s) collective(s), avec le collectif de traduction théâtrale « La langue du bourricot » (4 pièces de théâtre publiées), le projet Behaviors et sesworkshops transdisciplinaires,ou La scène augmentée avec ses modules spécifiques (cluster workshops), ses masterclass et ses observatoires critiques (La Scène et les écrans, organisé par J. Féral, Université Paris 3 et Luca Ronconi, CNSAD, 2016). Ces activités au niveau Master peuvent mener vers une inscription prometteuse en doctorat (Théo Arnulf, 2017).

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page