Vous êtes ici : Accueil > Leslie CASSAGNE
  • Leslie CASSAGNE

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Leslie Cassagne

    leslie.cassagne@etud.univ-paris8.fr

     

    Doctorante contractuelle en théâtre et danse.

    Ma recherche porte sur les modes de présence d’une réalité « extra-chorégaphique » sur les scènes de danse et questionne les enjeux esthétiques et politiques d’une danse documentaire.


    Thèse en préparation

    Crise et mise en crise du médium chorégraphique : la matière documentaire dans la création chorégraphique contemporaine, sous la direction de Martial Poirson (PR, Université Paris 8 – EA 1573) en co-tutelle avec Juan Ignacio Vallejos (Conicet / IDAES - UNSAM, Buenos Aires).

     

     

     

     


    FORMATION

     

    2017 : diplôme de l’ENS, département histoire et théorie des arts, Ecole normale supérieure, Paris.
    2015 - 2016 : Agrégation d’espagnol, Université Sorbonne Nouvelle, Paris.
    2014 - 2015 : Séjour de recherche à l’Instituto de Artes Mauricio Kagel, UNSAM, Buenos Aires, Argentine.
    2012 - 2014 : Master de recherche en Études Théâtrales, spécialité « Théâtre et autres arts », Université Sorbonne Nouvelle, Paris.
    Mémoire de M2 sous la direction de Cécile Schenck : « Le noir dans Cap au pire, Salves, Faces, nocturnes, de la compagnie Maguy Marin : une poétique de l’éclipse ».
    2009 - 2012 : Lycée Pierre de Fermat, Toulouse, Classe Préparatoire aux grandes écoles, série A/L, option Etudes Théâtrales. Admission au concours de l’ENS de la rue d’Ulm.

     


    RECHERCHE

     

    Membre du Groupe d’Etude sur la Danse Contemporaine Argentine, coordonné par Juan Ignacio Vallejos (IDAES-CONICET), Buenos Aires, Argentine, depuis 2017.

    Membre du groupe de réflexion « Escrituras en proceso », coordonné par Juan Ignacio Vallejos dans le cadre du processus de création d’une pièce du chorégraphe Fabián Gandini, Centro Cultural Sábato, Buenos Aires, Argentine, juin-juillet 2015.

     

    COMMUNICATIONS

     

     « Construir comunidad con los cuerpos : el espacio Café Müller, club de danza », dans le cadre du IIIè Symposium de la Section Cône Sud du LASA, Buenos Aires, Argentine, juillet 2019.

     « Décentrer la danse ? Modéliser les périphéries en chorégraphe.  », dans le cadre du colloque Danse et géographieorganisé par lAtelier des doctorants en danse, CND, Pantin, janvier 2019.

    « Imposible reconstrucción, improbable reenactment  », sur le reenactment dans loeuvre de Faustin Linyekula, dans le cadre de la journée d’études Intervenir en danzaorganisée par le groupe de recherche Danza y precariedad, Centro Cultural de la Cooperación, Buenos Aires, Argentine, novembre 2018.

    « Faire corps avec le document ? Les chorégraphes contemporains face aux crises et aux conflits  », dans le cadre du colloque international de Cerisy-La-Salle, Pratiquer le réel en danse contemporaine, organisé par Laurent Pichaud et Frédéric Pouillaude, juillet 2018.

    « La danse contemporaine indépendante argentine  : entre précarité et expérimentation », dans le cadre de la journée d’études « Théâtre et émancipation. Regards sur lArgentine et le Chili », organisée par Lucie Elgoyhen , Baptiste Mongis et Joana Sanchez à l’ENS et lIHEAL, Paris, novembre 2017.

    « Le ‘’Grupo km 29’’ de Los Posibles à Duramadre : métamorphoses du corps marginalisé », dans le cadre de la journée « Danses minoritaires, danses des minorités » coordonnée par Aurore Heidelberger, Université d’Artois, Arras, janvier 2017.

    « Le noir, matière chorégraphique : Cap au pire, Salves, Faces, nocturnes, de la compagnie Maguy Marin », dans le cadre du séminaire du LIRA « Matières, matériologie(s), matérialisme(s) », Université Sorbonne Nouvelle, Paris, décembre 2016.

    « Humanidad, de Eugenia Estévez y Paula Almirón. Un dispositivo performático para un solo espectador », dans le cadre des IIè Journées de Réflexion sur la création chorégraphique en danse, Facultad de Bellas Artes, Universidad Nacional de La Plata, Argentine, mai 2015.

     

     

    PUBLICATIONS

     

    « Impossible reconstruction, improbable reenactment : l’historien performatif” face aux failles de lHistoire. », in Estelle Doudet et Martial Poirson (dir.) Reenactment / reconstitution : refaire ou déjouer lHistoire ?, Paris, Classiques Garnier, à paraître.

     

    « Faire corps avec le document ? Une traversée chorégraphique de sons en crise  », in Laurent Pichaud et Frédéric Pouillaude (dir.), Pratiquer le réel en danse contemporaine, actes du colloque de Cerisy-La-Salle, Dijon, Les Presses du Réel, à paraître.

     

     « La performativité du pauvre. Sur Por el dinero de Luciana Acuña et Alejo Moguillansky  », Boletín del centro de estudios de teoría y critica literaria, Rosario, 2018.

     

    « Où commence la danse ? », article sur la danse dans loeuvre de Patrice Chéreau, in Patrice Chéreau, Opéra et mise en scène, Avant-scène opéra n°281, Paris, juin 2014.

     

     

    EXPERIENCE ARTISTIQUE

     

    Dramaturge et collaboratrice artistiquesur les projets de recherche-création Dale Duro de Emma Gioia (Université de Grenoble) et Vanitas, de Agustina Sario (Université de Buenos Aires)

     

    Lauréate du dispositif “Création en coursdes Ateliers Médicisavec le projet Le Monde danse : un atlas vidéo”, résidence dun mois et demi sur le territoire de Mayotte : organisation dateliers de danse et de vidéo avec des élèves de CM2

     

    Membre de la clinique créativeorganisée par Diana Szeinblum et Juan Ignacio Vallejos, Estudio Fraga, Buenos Aires, Argentine. Conception de la pièce Perder el norte, présentée en décembre 2018 Casa Muñecas et Estudio Fraga, Buenos Aires.

     

    Membre de l’équipe de recherche-création du projet Ethnoscape, dans le cadre de la résidence de Cécile Proust et Jacques Hoepffner à l’Ecole normale supérieure de Paris. Conception de la performance « A notre échelle », octobre 2016 - novembre 2017.

     

    Ateliers du département histoire et théorie des arts de l’École normale supérieure de Paris (dramaturgie, scénographie, mise en scène, écriture, interprétation), présentation de créations étudiantes dans le théâtre de lENS, 2012 - 2017.

     

    École d’été P.A.R.T.S, Bruxelles, juillet 2015.

     

    Programme de formation en danse contemporaine de l’école Café ller, Buenos Aires, Argentine. Workshops divers avec des chorégraphes de la scène de la danse indépendante de Buenos Aires, 2014 - 2015, printemps 2017.

     

    TRADUCTIONS

     

    Textes de lauteur chilien Pedro Lemebel, dans le cadre du projet Pedro, conception Manon Worms (en cours).

     

    La flecha de la Nostalgia/La flèche de la Nostalgie, Sebastian Villar Rojas (Argentine), Denise Labouche Editions, 2017. Collaboration à la traduction du poème, traduction de l’épilogue.

     

    El enano en la botella / Le nain dans la bouteille, Abilio Estévez (Cuba), 2014. Traduction de la pièce pour la mise en scène surtitrée de la Compagnie Trazo.

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page